Beaux catalogue pour les trois ventes de Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017

Ce sera une des nouveautés du salon, la vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017 qui se tiendra la semaine prochaine. De très beaux lots pour trois ventes séparées. On vous détaille les lots à ne pas rater.

Trois ventes donc pour ce déplacement de Leclère dans le sud. Des motos, des autos de compétition et des autos de collection. Nouveauté dans les enchères, les autos sont garanties par Reezocar, une société spécialisée dans les autos d’occasion. L’assurance d’être tranquille avec l’auto au niveau du moteur et de la transmission. Une idée intéressante en tout cas.

Les motos de la vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017

C’est la première vente de la journée. Elle aura lieu à partir de 11h et proposera de beaux lots. On vous en a retenu trois :

Une auto au nom qui parlera au connaisseurs, une Nougier Maico 125 Piste. Une belle moto construite par des passionnés de vitesse, avec un moteur Maico et une boîte à 6 vitesses, cette moto de compétition est estimée entre 25.000 et 40.000 €.

Autre moto sportive, avec un petit truc en plus, une Kawazaki 750 Turbo de 1984. Le petit truc, c’est l’effet turbo, que les propriétaires de l’auto ressentait vraiment ! Avec une remise en route à faire, l’auto est estimée entre 6 et 8000 €.

On notera aussi une BMW R60 avec side-car. C’est une belle moto, connue pour avoir été pilotée par Claude Brasseur dans la série télévisée « Le Juste ». Cette moto a été révisée il y a peu et son estimation est comprise entre 8 et 10.000 €.

Superbes autos de compétition au programme

La vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017 a des autos de compétition pour le deuxième volet de son catalogue. La vente débutera à 14h.

Beaucoup des autos de la vente sont des autos de route coursifiées. On notera par exemple une Fiat Abarth X1/9 estimée entre 38.000 et 45.000 €, une Talbot Sunbeam Lotus estimée entre 20 et 25.000 € ou encore une Alfa Romeo 2600 Sprint préparée pour la course et qui a déjà couru le Tour Auto, estimée entre 70.000 et 90.000 €.

On trouve aussi dans ce second catalogue un morceau d’exception, une Lola T70 MkIII de 1968. La voiture a participé à quelques courses avant d’être réduite à l’état d’épave, pour la bonne cause, le tournage du film Le Mans ! Une magnifique auto qui fut ensuite restaurée plusieurs fois et engagée dans diverses courses. Arrivée en France elle a reçu une nouvelle préparation. Quand on sait comment les Lola T70 MkIII tournent désormais autour des autres autos de leur classe sur les courses d’anciennes (voir les résultats du Grand Prix de l’Age d’Or par exemple). L’auto est estimée entre 350.000 et 400.000 €.

Autre auto atypique de la vente une Porsche 911 SC préparée en 953. La 953 n’est autre que la Porsche 911 4×4 qui a servi de mulet à la 959 pour cette transmission… mais qui a aussi couru le Dakar, avec succès. Cette auto est estimée entre 120.000 et 150.000 €.

Les auto de collection de la vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017

C’est LE gros morceau de la vente. Les autos de collection seront mises en vente à partir de 15h. Et on peut dire que la sélection a été bonne vu le catalogue. On a resorti quelques autos de toutes celles qui seront présentées.

Les Ferrari de la vente

Forcément on trouvera des Ferrari ! On commence avec cette superbe Ferrari 330 GTC de 1966. Dans la même famille depuis plus de 40 ans, elle affiche un magnifique état d’origine. Elle est estimée entre 650.000 et 800.000 € !

Plus récente, le catalogue compte deux Ferrari 456. La M, la grise 98 est équipée d’une boîte auto, est en bon état et a été régulièrement entretenue et révisée. Elle est estimée entre 65.000 et 75.000 €.
La GT, grise aussi est de 1997. Si ses jantes proviennent d’une 575, ses amortisseur et son echappement son améliorés mais les pièces d’origine sont vendues avec. Elle est estimée entre 68.000 et 75.000 €.

Les italiennes, hors Ferrari sont tout aussi désirables

L’élégance italienne ne sera pas représentée que par les Ferrari. On trouvera par exemple une belle Alfa Romeo Giulietta Spider de 1963. L’auto présente bien mais pas dans un état concours non plus. Elle est estimée entre 40.000 et 55.000 €.
Un autre exemplaire sera présenté, de 1961, en très bon état et estimé entre 55.000 et 65.000 €.
Toujours chez Alfa, une 8C Competizione Spider de 2009. Si l’auto peut être perçue comme une Maserati Granturismo recarrossée, elle n’en est pas moins l’Alfa la plus exclusive de ces dernières années. Son estimation est en rapport : 220.000 à 240.000 €.

Autre marque, avec une auto identique à celle que l’on a essayé dans cet article, une Lancia Fulvia 1.3 S de 1967. Cette auto en très bon état est estimée entre 15.000 et 22.000 €.

Une philosophie différente avec cette Maserati Bora de 1972. Une auto restaurée en 1994 et revue au niveau des sphères (merci Citroën) plus récemment. En très bon état, elle est estimée entre 250.000 et 280.000 €.

Belle sélection de Youngtimers

Dans le genre youngtimer énervée, on trouvera une Lancia Delta Intégrale Evo I de 1993. En bel état et avec 80.000 km au compteur elle est estimée entre 25.000 et 35.000 € ! Autre Delta Intégrale, la noire est 1992, en superbe état, y compris à l’intérieur, elle est estimée entre 45.000 et 50.000 €.
Une française ensuite, avec une Visa Chrono de 1982. En excellent état et la caisse a été restaurée, elle justifie aisément son estimation : entre 15.000 et 25.000 €.

Moins énervée mais plus originale, le catalogue de la vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017 présente une Renault Fuego Turbo Cabriolet de 1982. C’est un prototype réalisé par Heuliez, et elle est estimée entre 30.000 et 40.000 €.
Autre Renault, une Clio Williams série 1 (n°872) de 1993, dans un très bon état, elle est estimée entre 25.000 et 30.000 €.

Les Lotus pour représenter l’Angleterre

Etonnament, peu d’anglaises dans cette vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017. Pourtant on trouve cette superbe Lotus Elite de 1963. En bon état, l’auto est estimée entre 100.000 et 120.000 €. Autre Lotus, une Elan Sprint S4 de 1972.
Convertie en conduite à gauche, elle est à remettre en route, ce qui explique son estimation, entre 28.000 et 35.000 €.
Enfin une Esprit S2 de 1981. La voiture aura besoin d’une grosse révision et de travaux esthétiques comme mécanique. Elle est estimée entre 14.000 et 18.000 €.

Les françaises sont superbes !

Côté françaises, on commence avec une auto qu’on connait. C’est un roadster Georges Irat MDS de 1935, comme celui essayé dans cet article il y a quelques mois. Cette auto est estimée entre 35.000 et 45.000 €.
Dans les françaises d’avant-guerre dont on a déjà parlé on retrouve une magnifique Salmson S4-61 de 1950. Restaurée au fil des ans, la mécanique date de 2012. L’auto est estimée entre 50.000 et 60.000 €.

Plus récente et plus sportive, une Alpine A110 1300 G de 1969. Cette auto a été entièrement restaurée en 2007 ce qui explique son état. Elle est estimée entre 100.000 et 120.000 €.

On trouvera aussi parmi les françaises une triplette. Ce sont des Hispano Suiza ! On commence avec la T24 – 8/10HP de 1915. Cette auto de plus de 100 ans en bon état est estimée entre 120.000 et 140.000 €.
A peine plus récente, la vente Leclère à l’Avignon Motor Festival 2017 proposera une T30 16HP de 1917. En bon état, roulante et conforme, elle est estimée entre 160.000 et 190.000 € !
Enfin, troisième et dernière Hispano Suiza, une T60 RL de 1936. Cette grosse auto en bon état est estimée entre 145.000 et 160.000 €.

Une seule allemande vraiment notable

Du côté des allemandes, on commence avec une originale, une BMW Z1 de 1991. En bon état, elle est estimée entre 70.000 et 90.000 €.

Le catalogue est visible ici. On vous ramènera des photos de l’exposition et les résultats de la vente dès que possible !

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire