Retour en images sur l’exposition 100 ans BMW de l’Autoworld Bruxelles

Si vous avez un peu suivi l’actualité automobile lors de l’année 2016, vous n’êtes sans doute pas passés à côté d’un anniversaire d’une certaine marque allemande bien connue, à qui rien n’était destinée à l’automobile. Je veux bien sûr parler de BMW, qui fêtait ses 100 ans d’existence le 7 Mars 2016. Pour l’occasion, du 16 Décembre 2016 au 8 Janvier 2017, le célèbre musée automobile Belge Autoworld a voulu rendre hommage à la marque aux hélices à travers une exposition certes (trop) courte, mais très riche et variée. Retour en image.

Créée le 7 Mars 1916 par fusion de deux entreprises de mécanique de Munich (la Bayerische Flugzeugwerke et Rapp Motorenwerke), la Bayerische Motoren Werke (comprenez manufacture bavaroise de moteurs pour les non germanophones), appelée plus communément BMW, était à la base, un fabricant de moteurs d’avions. Après la commercialisation de motocyclettes, ce n’est seulement qu’en 1932 que la première voiture entièrement conçue par le constructeur bavarois sort des usines d’Eisenach. Pour cette exposition, les plus vieux modèles exposés de la marque furent la mythique BMW 328 d’avant-guerre, réputée dans le monde de la compétition automobile, accompagnée par un sublime duo BMW 321 et BMW 327 cabriolet dans un coloris bi-ton vert foncé/pistache très années 40.

Exposées au premier étage de la sublime verrière de l’Autoworld Museum, les autos étaient à mon sens bien classées par années ou par typologie de modèles. Ainsi, en montant les quelques marches qui séparent la collection permanente de celles temporaires accueillies tout au long de l’année, on arrivait directement sur les modèles de la série Z du constructeur de Munich. Du petit coupé avant-gardiste BMW Z1 à la sublime BMW Z8 aperçue dans « James Bond – Le monde ne suffit pas », tous les modèles coupés/cabriolets étaient présents.

Bien sûr, nombre de modèles phares des années 50 furent exposés, tel que le mythique coupé/cabriolet BMW 507 dans une teinte assez rare, une berline BMW 503, sans oublier les non moins insolites BMW Isetta 300 et Isetta 600, version familiale bien sûr. Le plaisir de voir ces modèles beaucoup moins communs du grand public était vraiment intense. Un vrai régal de pouvoir plonger dans les premières années de la marque et de remonter le temps à travers des modèles rares. La série des « Neue Klasse » des années 60 fut bien garnie avec une rare BMW 1600 dans sa version découvrable, une somptueuse BMW 1600 GT et bien sûr, la mythique BMW 2002 Turbo !

Au milieu de toutes ces autos trônait la fabuleuse Art Car de Ken Done. Basée sur une BMW M3 E30 Groupe A de course de 1989, l’artiste Australien a laissé libre cours à son imagination et nous révèle ici les couleurs de son pays natal. Peinte entièrement à la main, l’auto est censée représenter l’Australie moderne avec ses plages de sables ensoleillées et ses paysages semi-tropicaux. Pour le reste de l’auto, la carrosserie est peinte avec un mélange détonnant de couleur perroquet et poisson-perroquet, ce qui correspond tout à fait à l’auto, « Les deux sont beaux et bougent à une vitesse incroyable » nous rapporte Ken Done. Un chef d’œuvre !

La partie retraçant la branche M du constructeur bavarois était réellement bien garnie. Bien sûr, la fameuse pionnière de cette catégorie était exposée, je veux bien sûr parler de la BMW E26 M1, dans une teinte orange so 70’s. A côté d’elle, le fameux coupé sportif E31 850i, accompagné par une magnifique E24 M635 CSi dans une robe orangée plutôt rare, un coupé E9 3.0L CSL et de la première version épicée de la familiale du constructeur, la BMW E28 M5.

Un côté de l’exposition était bien sûr réservé aux modèles qui ont fait briller la marque aux hélices dans diverses catégories de sport automobile. On pouvait retrouver les E24 M635 CSi, E9 CSL, E26 M1 et autres E21 320 Gr.5 de circuit, les 2002 et M3 E30 de rallyes, et les plus récentes BMW Z4 GT3 et M6 GT3 de la catégorie éponyme d’endurance. La dernière est celle vainqueur des 24H de Spa-Francorchamps 2016. En parlant d’endurance, une March BMW 85G IMSA GTP ainsi qu’un proto de la mythique BMW V12 LMR du Mans étaient présentes aux côtés de barquettes Chevron BMW B38 ou March BMW 762. Pour finir, on pouvait bien sûr y admirer la Williams BMW FW22 à moteur V10, pilotée à l’époque par Ralf Schumacher ainsi que l’anglais Jenson Button.

Du côté des modèles actuels, une BMW i8 était campée à côté de la somptueuse 328 d’avant-guerre. Pour la série 3, toutes les versions les plus prestigieuses de sa déclinaison M étaient exposées, quelle aubaine ! Ainsi, on pouvait admirer les rarissimes M3 E30 Sport Evolution, M3 E36 3.0, M3 E46 CSL et M3 E92 GTS. Une version « basique » de la BMW M4 était présente, ainsi que la toute dernière BMW M4 GTS. La nouvelle baby-M du constructeur allemand était aussi présente, je veux bien sûr parler de la M2. Deux ou trois versions M de la série X de chez BMW étaient également visibles.

En tout et pour tout, une soixantaine de modèles d’autos et une trentaine de modèles de motos étaient exposés pour cette exposition des 100 ans de la marque BMW. Mais ce n’était pas tout, car tout au long de l’année, l’Autoworld Museum de Bruxelles expose pour le plus grand bonheur du public une collection permanente, qui peut être amenée à varier. L’étage du bas de la verrière est composé de voitures allant du XIX ème siècle jusqu’aux années 1940 à peu près. On y retrouve donc bon nombre de voitures de l’époque, des marques françaises comme Bugatti, Lorraine Dietrich, Darmont ou des marques plus communes comme Mercedes, Opel, Renault ou encore Peugeot. Cette partie de l’exposition retrace bien sûr l’épopée de l’automobile ainsi que l’évolution des technologies apportées aux véhicules au cours du siècle dernier.

L’étage du haut quant à lui est composé de voitures allant de 1960 jusqu’aux années 2000. Toujours en exposition permanente, pas mal de petits bijoux y sont exposés comme la fameuse Gillet Vertigo dans sa version de course, une sublime Porsche 906 Carrera 6, une Ferrari 250 GT Boano ou encore le rarissime concept Italdesign Aztec signé Giugiaro. Si vous êtes de passage dans la capitale Belge ou n’êtes qu’à quelques kilomètres du lieu fatidique, n’hésitez surtout pas à aller visiter ce musée fantastique au cadre vraiment magique. De nombreuses collections éphémères vous attendent tout au long de l’année sous la verrière Belge. Si vous avez manqué le centenaire de la marque allemande, ne loupez surtout pas l’exposition du 70ème anniversaire de la marque Ferrari qui se tiendra du 16 Juillet 2017 au 3 Septembre 2017. Alors à vos agenda et rendez-vous là-haut ?

Vous aimez ? Partagez !

Gaëtan on BloggerGaëtan on EmailGaëtan on FacebookGaëtan on FlickrGaëtan on InstagramGaëtan on TwitterGaëtan on Youtube
Gaëtan
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes

Jeune passionné d’automobile d’époque mais pas que, Gaëtan vous livre sa vision des anciennes à travers ses clichés. Propriétaire d’une BMW E30 de 1988, il aime se pavaner dans son coupé noir la dimanche après-midi façon 80’s.


Laisser un commentaire