Résultats du plateau 2 de Le Mans Classic, la vraie domination des Jaguar

Le plateau 2 de Le Mans Classic représentait les autos qui ont couru les 24h de 1949 à 1956. Il faut avouer que ce plateau avait l’avantage d’aligner de nombreuses gloires des courses autos, ou des GT mythiques. Un beau plateau dont on vous détaille les résultats.

On arrive maintenant dans les résultats des “vrais” plateaux Peter Auto, donc plus de roulages que les Groupe C par exemple, leurs résultats ici, et dans l’ordre : une qualif, des essais de nuit et trois courses échelonnées entre Samedi 17h20 et Dimanche 7h du matin.

Les qualifications du plateau 2 de Le Mans Classic

Les qualifications se déroulaient le Vendredi après-midi sur une seule séance un peu perturbée. A peine les voitures sorties en piste, l’une d’elle perd de l’essence. Drapeau rouge et on nettoie !

Du coup, la qualif repart un peu après. Du bord de piste on se rend bien compte que les Jaguar Type C et Jaguar Type D qui sont engagées dans ce plateau vont être les vrais voitures à battre dans ce plateau. En même temps, rien d’étonnant, ces autos sont parmi les plus récentes du plateau 2 de Le Mans Classic, et en plus elles ont gagné les 24h du Mans.

Derrière on trouve des Maserati, des Austin Healey, des Mercedes 300 SL, une flopée de Porsche 356, et on finit avec des voitures de marques plus petites, parmi lesquelles les DB Panhard, Moretti, Callista ou Osca ainsi que les premières Lotus ayant couru Le Mans.

La domination des Jaguar est bien visible au niveau des qualifs :

PilotesVoitureAnnéeTempsEcart
16Andy WallaceJaguar Type D19555:02.061
236Chris WardJaguar Type C19525:04.5642.503
328C. Monteverde / G. PearsonJaguar Type D19555:15.03312.972
425Nicolas ChambonMaserati 300S19555:15.60713.546
548S. Guyot-Sionnest / F. LagorceAustin-Healey 100S19545:21.05618.995

Les courses du plateau 2 de Le Mans Classic

La première course du plateau 2 de Le Mans Classic a la chance de commencer par un départ type Le Mans. Sauf que ce n’est pas le vrai départ. Pour celui-ci, il faut attendre 15 minutes, que les pilotes aient été rassemblé dans les Hunaudières par les commissaires et que tous les pilotes soient dans le bon ordre.

La première course a lieu dans l’après midi et les pilotes sont comme l’air : chaud ! Les dépassements sont nombreux, les pilotes sont au coude à coude. Les tête à queue sont d’autant plus fréquents que les pilotes doivent souvent user de la glisse pour être rapide.
Grosse frayeur aux S de la Chapelle, quand la barquette DB HBR Panhard sort de la piste, presque tout droit. Sauf que seulement “presque”, la voiture se retrouve dans le bac en avançant un peu latéralement et commence à basculer… avant heureusement de retomber sur ses roues. C’est tant mieux car le pilote n’avait pas de ceinture ni d’arceau…

Au final, la course est arrêtée par un drapeau rouge : des voitures sont dans les bacs à peu près partout sur le circuit et l’une a cru bon d’asperger la piste d’huile !

Si Andy Wallace a su garder sa première place, ses concurrents ne sont pas tous dans ce cas, Ward a abandonné, Monteverde et Pearson ont pris 6:30 de pénalité les privant de la seconde place, pour avoir trop coupé les chicanes.

PilotesVoitureAnnéeTempsEcartPénalité
16Andy WallaceJaguar Type D195532:16.770
225Nicolas ChambonMaserati 300S195534:27.1722:10.40200:45
35Serge Kriknoff SeissLotus XI 1500195634:33.3492:16.579
431John ClarkCooper T39195535:50.2633:33.493
538J. Huber / G. HaarmannMercedes-Benz 300SL195535:52.3023:35.532

La course 2, pas de photos spécifiques de celle-ci se déroule en pleine nuit. Chris Ward a déjà oublié son abandon et signe la victoire et le meilleur tour. Andy Wallace est deuxième, normalement juste devant Monteverde et Pearson qui reprennent 5 minutes de pénalité, offrant la troisième place à Chambon.

PilotesVoitureAnnéeTempsEcart
136Chris WardJaguar Type C195244:14.402
26Andy WallaceJaguar Type D195544:17.6873.285
325Nicolas ChambonMaserati 300S195545:49.6461:35.244
45Serge Kriknoff SeissLotus XI 1500195646:23.2872:08.885
572Robson / Tordoff / WoolmerAustin Healey 100M195547:04.2462:49.844

Enfin la course 3 se déroulait elle en début de matinée. Les trois favoris sont toujours devant, Monteverde et Pearson sont bien placés mais leur pénalité de 5 minute les fait reculer à la 7e place, une nouvelle fois.

PilotesVoitureAnnéeTempsEcart
16Andy WallaceJaguar Type D195541:43.146
236Chris WardJaguar Type C195242:04.18020.934
325Nicolas ChambonMaserati 300S195545:09.3513:26.205
431John ClarkCooper T39195545:45.0624:01.916
55Serge Kriknoff SeissLotus XI 1500195645:52.1374:08.991

Avec ces résultats, on se doute aisément du nom du vainqueur du classement combiné, qui n’est “que” une addition des temps des trois courses ! Ward doit s’en vouloir d’avoir abandonné dans la première course, ça l’a mis hors course pour un Top 5. Andy Wallace est le gagnant du plateau 2 de Le Mans Classic, sa Type D n’ayant pas failli.
On note enfin que les pénalisé du week-end, Monteverde et Pearson arrivent quand même à accrocher la 5e place.

PilotesVoitureAnnéeTempsEcart
16Andy WallaceJaguar Type D19551:58:17.603
225Nicolas ChambonMaserati 300S19552:05:26.1697:08.566
35Serge Kriknoff SeissLotus XI 150019562:06:48.7738:31.170
431John ClarkCooper T3919552:08:45.45310:27.850
528C. Monteverde / G. PearsonJaguar Type D19552:18:46.06820:28.465
Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.