Résultats de la vente Bonhams de Chantilly

Les plus grands rendez-vous de l’automobile ancienne accueillent tous des ventes aux enchères. Chantilly Arts et Elegance qui veut se place au niveau des meilleurs concours, se devait d’avoir la sienne, organisée par Bonhams.

Le rendez-vous de Chantilly va peu à peu s’instaurer, notre reportage est à voir ici, et vu les résultats, les ventes aux enchères devraient elle aussi rester. Si 31 lots étaient finalement proposés, et “seulement” 18 vendus, les prix ont atteint des records.

Deux voitures dépassent le million d’euros

La star de la vente était l’exemplaire unique de Maserati Boomerang ce concept car créé par Giorgietto Giugiaro pour le salon de Turin 1971.
La voiture unique avait par le passé été vendue à plus de 700.000 € et on s’attendait à la voir dépasser la barre du million d’euros. C’est finalement à 3.335.000 € que la voiture s’est vendue !

Trois françaises, pouvaient dépasser la barre du million d’euros.
La plus chère des trois, une Bugatti 101 C Coupé Antem, une voiture de 1954 n’a pas été vendue avec son estimation comprise entre 1.5 et 1.8 millions d’euros.

L’autre Bugatti, une Type 57 Cabriolet de 1938 estimée entre 1.4 et 1.7 millions d’euros s’est vendue en dessous de l’estimation à 1.265.000 €.

Enfin, la Lorraine Dietrich, une B3-6 Le Mans Torpédo Sport, estimée entre 600.000 et 1 million d’euros ne s’est pas vendue non plus.

De belles performances à la vente Bonhams de Chantilly

Parmi les autres voitures, on notera ces ventes :

Une Rolls Royce Corniche estimée entre 40.000 et 70.000 €, voiture à la plus basse estimation s’est vendue 54.050 €.
La Mercedes-Benz 450 SEL Berline de Claude François, avec laquelle il avait échappé à un attentat devait atteindre les 100.000 € et s’est finalement arrêtée à 92.000 €.
Une Citroën Traction Cabriolet 11 BN de 1937 estimée entre 150.000 et 200.000 € s’est vendue au milieu de l’estimation à 172.500 €.
Une Maserati Mexico de 1968 estimée entre 550.000 et 750.000 € a elle aussi atteint le milieu d’estimation à 621.000 €.
Une Ferrari 250 GT Coupé estimée entre 450.000 et 550.000 € a dépassé l’estimation pour se vendre 598.000 €
Une Mercedes-Benz 500 K Cabriolet de 1934 estimée entre 400.000 et 500.000 € a elle aussi dépassé l’estimation en se vendant 609.500 €

L’intégralité des résultats de la vente Bonhams de Chantilly est disponible en cliquant ici.

Photos : News d’Anciennes et Bonhams

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire