Vente Bonhams de Quail Lodge

Le maison anglaise Bonhams est elle aussi une habituée de la semaine de Pebble Beach. Bien décidée à faire parler d’elle, son catalogue comporte les lots pour y parvenir.

Depuis quelques années, les ventes de Pebble Beach sont une sorte de match entre les maisons de vente, où les records tombent. La maison anglaise a souvent de quoi faire parler d’elle et ce catalogue montre que cette année aussi il faudra compter sur elle.

Deux voitures à plus de 3 millions.

Les deux sont… des Ferrari.
La première est une Ferrari 365 GTS/4 Daytona Spider de 1971. La voiture est l’une des 25 voitures produites avec les spécifications européennes ce qui en fait l’un des modèles les plus rares de Daytona. Livrée en configuration d’origine, comme sortie d’usine elle est certifiée Ferrari Classiche. Son prix est situé entre 2.5 et 3 millions d’euros.

La seconde est une Ferrari 288 GTO. C’est l’une des rares voitures de ce type présente aux USA. Elle n’a parcouru que 7.432 kilomètres depuis sa fabrication en 1985. Ce modèle particulièrement sportif est aussi très rare, seuls 272 furent construits, principalement pour permettre une homologation de la voiture en Groupe B. Son prix devrait se situer entre 2.5 et 3 millions de dollars.

12 autres voitures à plus d’un million de dollars.

Comme chez les concurrents, on commence par une voiture au prix inconnu, sauf sur demande expresse d’un intéressé. C’est une Veritas Scorpion Cabriolet, une voiture construite a peu d’exemplaire et dont seuls deux exemplaires sont connus aux USA. Ce cabriolet d’après guerre est motorisé par l’éprouvé moteur des BMW 328. Si ses performances ne sont pas de premier ordre, sa rareté et son palmarès font le prix. En effet la voiture a remporté le prix de best of show du concours de Pebble Beach en 1992. Le prix devrait néanmoins se situer au minimum à 1 million de dollars.

Beaucoup d’autres voitures sont proposées, et il y en a pour tous les goûts !

Une rare Ferrari 212 Inter Cabriolet de 1951, carrossée par Vignale. La voiture est une rareté et sa restauration lui a permis une deuxième place dans sa classe au concours de Pebble Beach l’an dernier. Le prix se situe entre 2.4 et 2.8 millions de dollars.
Suit une autre italienne, une Lancia Aurelia B24S Spider America de 1965. La voiture, vendue neuve aux Etats-Unis est toujours restée dans le climat sec de l’ouest, ce qui explique son état, bien qu’aidé par la restauration complète effectuée par un expert de la marque. Prête pour les événements tels que les Mille Miglia ou les concours comme Pebble Beach, son estimation est située entre 1.8 et 2.4 millions de dollars.
Encore une italienne ensuite, une Fiat 8V, modèle que l’on voit de plus en plus dans les ventes. Ce modèle est l’une des 15 Supersonic, dessinée par Giovanni Savonuzzi et carrossée par Ghia en 1953. Elle sort tout juste de restauration et son prix devrait se situer entre 1.8 et 2.4 millions de dollars.

On découvre ensuite que Siata n’a pas fait que de toutes petites voitures. Ici Bonhams propose une Siata 208 S Sport Two Seater de 1953. Cette voiture carrossée par Motto et équipée d’un V8 260Ci de 300ch est estimée entre 1.1 et 1.3 millions de dollars.
Suit une Ferrari F40, aux spécifications US, autre voiture qu’il devient courant de voir passer aux enchères. Le prix est ici situé entre 1.2 et 1.4 millions.
Autre habituée, une Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1957, reconnue comme l’une des plus belles existantes. Le prix est situé entre 1.1 et 1.3 millions de dollars.
Comme chez RM Auctions, on trouve chez Bonhams une Porsche 959 Komfort de 1987 estimée entre 1 et 1.25 millions de dollars.

Enfin les 4 dernières voitures au dessus du million.
On commence avec une Bugatti Type 29/30 Reservoir Ovale Course de 1922, au passage c’est la plus ancienne deux places de sport à moteur Bugatti existante. Son prix est situé entre 950.000 et 1.2 millions de dollars.
Une autre Mercedes-Benz 300 SL, ici une version Gullwing de 1954, avec peu de kilomètres et un superbe modèle. Son prix : entre 950.000 et 1.2 millions de dollars.
Ensuite on trouve une rare Cunningham C4R Continuation de 1952, éligible à toutes les courses d’anciennes, mise à prix : entre 750.000 et 1.1 millions de dollars.
Dernière voiture, une Lamborghini Miura P400 de 1967 en superbe état et upgradée en SV en 1995. Estimation : entre 850.000 et 1 million de dollars.

Le reste du catalogue est à découvrir en cliquant ici.

Photos : Bonhams

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire