Vente Osenat à Fontainebleau

Le 14 Juin la maison Osenat proposera une magnifique vente aux enchères à son siège de Fontainebleau.

C’est une très grosse vente aux enchères au niveau français, tant par le nombre de lots proposés que par leur valeur cumulée. Si les prix se sont pas ceux des ventes “salon” (Retromobile pour la plupart des maisons et Epoqu’Auto pour Osenat) de belles voitures sont présentées.
La majorité des 339 lots correspond à de l’automobilia. Affiches, peintures, livres, magazines, modèles réduits, catalogues d’époque, mascottes, il y en aura pour tous les passionnés.

De belles estimations pour les reines de la vente

93 autos seront à vendre, et on parle d’autos au sens large puisque seront présentés un tricycle et trois quadricycles des années 1900 (20.000 à 40.000 €). 12 voitures sont ainsi proposées aux dessus des 100.000 € d’estimation.

La plus grosse estimation de la vente et au crédit d’une Bugatti Type 37 “TECLA 4”. La voiture est sortie de Molsheim en Juillet 1927 avec un moteur 1500 cc Sport. La voiture a d’abord parcouru le sud-ouest de la France avant de se diriger vers Paris puis la Normandie où elle sera cachée durant la guerre.
La voiture finira par partir dans le Loir et Cher et elle sera utilisée dans quelques événements liés aux voitures anciennes. Elle sera ensuite conservée à l’abri entre 1980 et 2015. La voiture n’a par contre jamais été restaurée et se présente donc dans un parfait état d’origine. Cela explique probablement son estimation : entre 400.000 et 500.000 € !

Deuxième estimation pour une Ferrari 246 Dino GT de 1973. La voiture vendue neuve à Nice par l’intermédiaire de Pozzi a seulement 70700 km au compteur. Elle a appartenu au même proporiétaire jusqu’en 2000, puis de nouveau en 2003. Son propriétaire a fait refaire intégralement le moteur puis un changement d’embrayage en 2006. La voiture se présente donc très bien et est estimée entre 280.000 et 300.000 €.

Troisième estimation, une petite française, une Salmson San Sebastian Grand Prix de 1930. C’est une des 10 voitures de ce type construites. Pour cela, le châssis était abaissé et le moteur gagnait un arbre à came et un compresseur Cozette. Cette voiture a un petit palmarès en grand-prix : 3e au Grand Prix de Comminges 1930, 2e au Grand Prix de l’Avus 1931, 1ere à Pescara en 1931 et 1er à Rome en 1932. La voiture a été restaurée par l’avant dernier propriétaire. Elle est estimée entre 200.000 et 230.000 €.

On trouvera ensuite une belle cote pour une Porsche 911 964/965 Turbo 3.6L. Parfaitement entretenue par le réseau Porsche, la voiture totalise 118.000 km et est estimée entre 180.000 et 230.000 €.
A la suite on trouve deux Ferrari Testarossa, une noire de 1988 et une rouge de 1990. La noire ne compte que 12.000 km au compteur, 13.800 km pour la rouge. Elles sont donc toutes deux quasi neuves et proposées au même prix : entre 120.000 et 160.000 €.

Ensuite on aura une anglaise, une Jaguar XK120, restaurée en 1989 puis bien entretenue. Elle a de ce fait seulement 41.000 miles au compteur. Elle est estimée entre 100.000 et 120.000€.
Ensuite une Franco-Italienne, la Fiat-Camerano. La voiture est une préparation sur base de Fiat Ballila, allégée et préparée mécaniquement. La voiture emmenée par Victor puis René Camerano possède un beau palmarès : Grand Prix de l’ACF 35, 36, Bol d’Or 38, 39, 46, 47, 48 avec une 2e place en 1948. L’estimation est assez faible pour ce modèle unique : 80.000 à 120.000 €.
Ensuite, une Muscle Car à l’Italienne, la De Tomaso Panthera. Ce modèle de 1972 a connu 4 propriétaires et le dernier en date a entreprise de gros travaux qui font qu’elle est dans un très bel état. Elle est estimée entre 80.000 et 120.000 €.

Pour le reste :
– Une Ford GT 40 fabriquée par KVA en 1975, estimée entre 80.000 et 120.000 €
– Une Alfa Roméo Giulietta Sprint Special de 1962, estimée entre 80.000 et 120.000 €
– Une Jaguar Type E 3.8L de 1962, estimée entre 80.000 et 120.000 €
– Une étonnante Citroën AX Turbo Superproduction estimée entre 50.000 et 60.000 €

La totalité du catalogue est visible en cliquant ici.

Photos : Osenat

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire