Salon de Reims live : deuxième jour

News d’Anciennes ne pouvait pas rater le superbe salon de Reims. On vous le fais vivre de l’intérieur pendant tout le week-end.

9h35 : Un des plus beaux parkings “anciennes”
Pierre

A Reims, les amoureux des anciennes pourraient presque rester à l’extérieur. On ne peut comparer le parking de ce salon qu’à celui d’Automédon, et encore, celui du salon parisien est à l’intérieur et c’est une des attractions.
A Reims, c’est un parking mais aussi un endroit de rencontre, le midi les barbecues sont de sortie et les bouteille de rouge aussi. Et tout cela au milieu d’une belle variété de voitures, majoritairement populaires, mais mariant aussi youngtimers, sportives, ancêtres de toutes provenances.

11h20 : toute la documentation ou presque
Benjamin

Si on est habitué à voir les stands de livres et de documentation “envahir” les allées des salons français et étrangers , Reims (on vous le disait hier) reste majoritairement tourné vers les pièces.
Néanmoins on trouvera toute la documentation sur le salon. Des livres des années 60 aux cartes postales en passant par les magazines anciens, les manuels d’ateliers, les catalogues d’époque des fabricants, tout y est.
Enfin, les rééditions de revues techniques et de manuels de réparation raviront les bricoleurs.

13h50 : Automobilia, objets ou oeuvres d’art ?
Benjamin

Sur tous les salons les objets liés à l’automobile sont très prisés. Si les plaques métalliques représentent la majorité des objets concernés, il faut faire une distinction entre les plaques émaillées d’époque et les refabrications en tôle.
On trouvera par contre des plaques d’exception, des raretés dénichées on ne sait où et qui peuvent valoir plus de 10.000 euros.
Dans le même registre, une montre rare pour tableau de bord, ou une mascotte peuvent monter très haut, surtout si la marque ou le créateur sont connus.

17h10 : Miniatures : succès assuré
Benjamin

Les vendeurs de miniatures sont au rendez-vous de bien des salons. Qu’ils vendent des modèles réduits haut de gamme ou des majorettes, leur marchandise trouve toujours preneur.
Au niveau des modèles représentés, la profusion d’offre permet de satisfaire tour les collectionneurs, quelques raretés sont aussi présentes (un duo de Matra MS650 des Tours de France Automobile 1970 et 1971 par exemple) et les prix ne s’envolent pas pour autant (20€ chacune ici).

Le salon ferme ses portes dans un peu moins d’une heure, c’est donc fini pour ce reportage live.
Dès ce soir vous retrouverez notre article Grand Format et toutes nos photos.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire