Vente RM Auctions de Monterrey : une brochettes de voitures de courses.

En plus de la vente d’un des prototypes de la Ford GT 40, RM Auction proposera lors de sa vente de Monterrey de Vendredi et Samedi une belle brochette de voitures de courses.

On commence par les 3 AAR. Si cela ne vous parle pas, All American Racers est une société qui produisait des châssis pour l’USAC de la fin des années 60 jusqu’au début des années 80. Pourquoi faut-il s’attarder dessus ? Car la société était dirigée par le génial Dan Gurney et parce que les monoplaces, baptisées Eagle ont également connu une brève carrière en Formule 1 de ce côté de l’atlantique.

La première des trois dans l’ordre d’apparition est une AAR Eagle – Santa Ana Indianapolis de 1969. Propulsé par un V8 Ford, ce châssis était celui de réserve lorsque Gurney prit part aux 500 miles d’Indianapolis en 1969. C’est un des 4 châssis construit cette année là. Il a été remis dans la livrée et la configuration de la voiture que Gurney a amené à la 2e place de la course. Sorti de la collection de Bob Pound une première fois en 2007 pour des enchères, la voiture y était restée. Pour Vendredi, RM Auctions en attend entre 125.000 et 175.000 $.

La seconde fut à l’époque une révolution. Les appendices aérodynamiques étant libéralisé à partir de 1972 (plus obligatoirement intégrés à la carrosserie), cette voiture fit grand bruit. Dès sa première apparition à Indianapolis, elle fit la pôle avec 195.94 MPH quand le record de l’année précédente était à 175.69 ! Même si la voiture n’était pas à l’arrivée, le succès commercial d’AAR – Eagle était fait. Unser réalisa même 7 des 11 poles possibles en 1972 et en 1973 entre les châssis officiels, les clients et les voitures de réserve, 30 voitures étaient engagées !
La voiture présentée porte le numéro de châssis 7219 et permit au Néo-Zélandais Graham Mc Rae de se qualifier en 16e position et d’obtenir le titre de rookie de l’année en 1973 à Indy. Avec son antique (de conception Peugeot de 1920 !) moteur Drake-Offenhauser elle a couru jusqu’en 1978. Totalement restaurée en 2011 elle a récupéré ses couleurs de 1973. Non vendue une première fois aux enchères en 2012, elle s’apprête à partir entre 125.000 et 175.000 $ Samedi 16.

La dernière AAR est une voiture de 1981. Sans palmarès particulier la voiture fut seulement 14e en qualification et 9e en course des 500 Miles d’Indianapolis 1982 emmenée par Herm Jonhson. La voiture sort également de la collection de Bob Pond et est estimée entre 50.000 et 75.000 $ et sera proposée Vendredi 15.

On notera que deux autres voitures de AAR, une ex-Andretti de 1974 et une autre de 1968 sont proposés à une autre vente, celle de Russo & Steele.

Autre voiture issue du monde des monoplaces des USA, cette March 86 C Indianapolis. Cette voiture est tout simplement celle qui emmena Bobby Rahal au titre aux 500 miles d’Indianapolis puis au titre en CART IndyCar Championship. Son estimation est à la hauteur de son palmarès : entre 1.750.000 et 2.500.000 $.

Pour continuer dans les voitures de courses de la vente RM Auctions, on trouvera une Dallara d’endurance de 2001 équipée d’un moteur Judd. Initialement équipée d’un moteur Chrysler pour le programme LMP900 d’Oreca, une voiture finit 4e de la classique Mancelle, Chrysler déçu, arrêta les frais dès la fin de saison. L’année suivante elle fut représentée, cette fois avec un V10 JUDD, 5e au général en 2002, la voiture fut revendue et couru au Mans jusqu’en 2004, puis au Japon en 2005. Elle est ici présentée avec sa livrée de 2004 et est estimée entre 300.000 et 400.000 $.

La suivante est une voiture couronnée de gloire : la Ferrari F1-2000 qui permit à Schumacher de remporter son premier titre pilote avec Ferrari. Cette voiture est le châssis n°198, prêt pour le programme Corse Clienti de Ferrari et équipé de son V10. La voiture fut surtout une voiture de réserve, mais Schumacher la pilota trois fois. Une fois au Brésil où malgré le fond plat endommagé il se qualifia 3e pour finir vainqueur. Ensuite il la pilota en Espagne où il signa la pole mais ne vit pas l’arrivé puis à Monaco pour un nouvel abandon. La voiture sera proposée Samedi et l’estimation se situe entre 1.750.000 et 2.000.000 $.

Ensuite, on retrouve la Ferrari 333 SP, dernier prototype d’endurance proposé par Ferrai. Celle-ci de 1998 confiée au Doran-Moretti Racing compte dans son palmarès rien de moins que les 24h de Daytona et les 12h de Sebring ce qui en fait la 333 SP la plus titrée. Son estimation est disponible uniquement sur demande !

On retrouve ensuite une autre Ferrari de F1, la F310 B qui a évolué en 1997. Elle aussi proposée comme une voiture du Corse Clienti. Sans palmarès notable, elle est estimée entre 750.000 et 950.000 $.

La dernière est une Porsche 962 IMSA GTP de 1986. Cette voiture livrée aux Etats-Unis fut conduite par Paul Newman entre autres. Elle n’a pas de réel palmarès mais est bien connue dans le monde des courses anciennes. Elle est estimée entre 800.000 et 1.000.000 $.

Alors, laquelle choisissez-vous ?

Pour le catalogue complet, cliquez ici.

Photos : RM Auctions.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire