Edito : les blogs auto, un petit monde plein de différences

Au sortir d’un long coup de téléphone avec Yvan, le créateur d’AutomotivPress, il est temps de se mettre à la rédaction de cet édito. On va pas vous dévoiler notre vie mais il apparaît (encore une fois) que la fameuse phrase footbalistique “On a pas le même maillot, mais on a la même passion” prend tout son sens. Ce n’est pas une découverte, certes, mais mes échanges récent avec certains blogueurs (certains diront concurrents mais ce n’est pas ma façon de voir les choses) ce mois-ci me confortent là dedans.

Il suffit de voir aux Grandes Heures Automobiles, un des événements phares de cette fin Septembre. On en a parlé ici si vous l’avez manqué. Jean Jacques avait deux caisses remplies d’accréditations. Les médias traditionnels étaient nombreux (RMC Découverte avec la présence des animateurs de Vintage Mecanic et Wheeler Dealers, Turbo, Direct Auto, les mags autos) mais aussi de très nombreux blogueurs et photographes. Et c’est là qu’on voit toute la différence. L’ami Matthieu y était pour sortir un article agrémenté de vidéos. Certains étaient là surtout pour voir les fabuleuses Peugeot amenées, d’autres pour photographier les autos de David Piper, d’autres pour profiter de l’ambiance unique et des groupes B. Bref, énormément de profil différents, de rédactions différentes… et du coup énormément de points de vue et d’articles différents (on attendra pour voir les papiers).

Chacun son point de vue donc, c’est bien c’est ce qui permet la diversité et qui permet à chacun d’exister avec ses lecteurs. Mais aussi parfois des différences de moyens et de visibilité. On ne va pas se plaindre, sur News d’Anciennes on était trois et on a roulé en Inaltera, en proto Mini Pikes Peak et en 306 Maxi ! Mais d’autres n’ont pas cette chance. Souvent c’est parce qu’ils sont trop petits. Mais c’est parfois aussi qu’ils font comme nous jusqu’il y a quelques temps : ne pas aller vers les acteurs, ne pas se présenter… et ne pas se vendre.
Car les blogs autos ont besoin de se vendre. Même les plus introduits auprès des constructeurs et les plus gros en audiences n’ont pas leurs entrées garanties à tous les essais, tous les événements. Cela demande du temps, et c’est un nerfs de notre passion. Avoir le temps de la vivre.

Alors oui, chacun couvre un événement différemment. Certains ont la chance de pouvoir être présents et invités à tous les événements, en semaine comme le week-end. D’autres galèrent plus mais donnent tout pour vous faire vivre l’actualité, les petits secrets, les immanquables ou simplement voir les plus belles autos du monde. Et tout ça pour vous chers lecteurs. Alors lisez des blogs autos, et des mags et journaux hein, c’est ça qui vous permettra de continuer autant de blogs et de passionnés à vous faire rêver.

Les audiences de News d’Anciennes

L’edito est le moment où on vous dévoile nos audiences… et ce mois-ci casse tête… On utilise d’habitude le classique Google Analytics, reconnu de tous. Mais le mode de calcul de google a dû changer ce mois-ci. A partir de la moitié du mois, le nombre de pages vues a perdu environ 40 % et le taux de rebond a doublé ! Étrange !

Du coup on termine le mois avec une valeur d’analytics faible en pages vues : 99.972. Mais le nombre de visiteurs unique, 42.031 pour 52.590 sessions reste bon. Vous êtes bien toujours autant à venir lire News d’Anciennes. Ouf !

Pour info, d’après wordpress, nos stats sont de 117.201 pages vues par 56.360 visiteurs (sessions en fait). Étrange, on verra le mois prochain.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

7 commentaires sur “Edito : les blogs auto, un petit monde plein de différences”

  1. Bravo à vous et continuez comme ça. Votre vision de l’automobile ancienne me convient parfaitement. Passer de la Simca 1000 à la Ferrari 250 SWB c’est ce qui s’appelle avoir une couverture totale de l’évènement, et c’est pour ça que je vous lis.
    Longue vie
    JPB

  2. Vous avez roulé en Inaltera, en 306 Maxi et en proto Mini, mais on n’a aucun article, aucune impression, que des photos de l’événement… Dommage, la conséquence c’est que l’édito fait un peu “n’hésitez pas à vous vendre pour demander des privilèges”…

    1. C’était il y a une semaine en fait 😉
      Bertrand nous a déjà donné ses impressions sur la 306 dans l’article. Etant donné qu’il était passager, à part dire qu’il s’est fait secouer, difficile de s’étendre…
      Concernant l’Inaltera, ça arrive, c’est en vidéo que ça va se faire, et ça prend du temps, surtout quand on est pas spécialement habitué de la chose !
      Concernant la Mini, idem, Julien n’a pas terminé son article sur l’événement.
      Alors rendez-vous très bientôt Jean-Michou !

Laisser un commentaire