Wheeler Dealers France, la Saison 2 Arrive le 9 Octobre

On le savait, Wheeler Dealers France a répondu aux attentes de la production et repart pour une saison 2. Celle-ci sera très bientôt sur nos écrans, le 9 Octobre, avec un invité de marque !

La plupart des amateurs d’automobiles anciennes connaissent Wheeler Dealers. L’émission anglaise met en scène Mike qui achète une auto, puis mettait en scène Edd China, avant son départ l’an dernier, qui restaurait ce qu’il y avait à faire sur la voiture, avant que l’auto ne soit revendue avec une marge, qui est l’objectif de l’émission.

En France, c’est exactement le même concept qui est repris. Cette fois c’est Gerry Blyenberg qui se charge de trouver l’auto et c’est Aurélien Letheux, mécano depuis des années dans le monde de l’ancienne qui remet les auto en forme. Suffisamment en tout cas pour les vendre.

La saison 1 avait vu passer entre les mains de l’équipe française une Peugeot 504 Coupé, une Alpine A310, la spécialité d’Aurélien, ou encore une BMW M3. On en avait parlé ici.
La saison 2 commencera donc le 9 Octobre, un lundi, avec une française iconique, la Renault 4, avant d’enchaîner avec une anglaise : le Land Rover. Voilà pour les deux premiers épisodes. Sachant que la première émission comportera un guest, et pas des moindres. Mike Brewer, la star de l’émission anglaise qui compte quand même 14 saisons !



Au niveau du casting des autos, puisque c’est ça qui nous intéresse :
– La Peugeot 205 GTI
– Le Volkswagen Combi
– Une Alpine A110
– Une Mercedes 280 SE
– Une Fiat Panda !!
– Une Ford Mustang Cabriolet
– Une Citroën DS
– Une Porsche 944
– Une Peugeot 304 Cabriolet
– Une Lancia Flavia

C’est varié, certaines sont des nids à… soucis, certaines sont archi connues, bref, c’est varié et il y en aura pour tous les goûts.

On va voir des anciennes et ça va faire râler

Ne boudons pas notre plaisir, les anciennes reviennent à la télé. Et dans l’équipe de News d’Anciennes, on vous conseillera de regarder. Pour voir des anciennes à la télé, pour voir des gens sans gros défauts de doublages (Wheeler Dealers UK est catastrophique à ce niveau) et puis on apprend toujours de nouvelles choses en mécaniques. En bref, on va voir notre passion passer à la télé.

Mais on sait que parmi la masse des passionnés d’anciennes ça va râler. Tous les ans, toutes les émissions, et particulièrement avec Wheeler Dealers France, c’est la même chose.

Encore une fois on ne nous montrera pas tout. Les épisodes ne durent toujours pas 12h et on ne verra pas toutes les étapes. Alors les spécialistes de la mécanique pourront expliquer que telle ou telle étape manquera, une nouvelle fois. Que le travail est fait par un amateur. Que c’est bâclé. Mais on oublie que c’est surtout un résumé vitesse x15 (quand l’auto demande peu de travail) de la restauration.

Alors on va y aller de nos spoils. Dans Wheeler Dealers France saison 2, il n’y aura pas :
– de vidange moteur
– de vidange boîte
– de changement de balai d’essuie-glace

Bref, toutes les étapes dont on se fout complètement, qui sont toujours faites mais qui n’ont rien à faire dans une émission TV. On rappelle que le programme est un divertissement. Il y a de superbes chaînes de tutoriels sur youtube pour ceux qui recherchent cela !

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

9 commentaires sur “Wheeler Dealers France, la Saison 2 Arrive le 9 Octobre”

  1. “Wheeler Dealers France a répondu aux attentes de la production” ça certainement, en revanche cette émission n’a pas répondu aux attentes de la majorité des spectateurs, et encore moins des passionnés.
    Non pas parce que les français seraient plus râleurs que les autres ou jamais satisfaits
    Non pas parce que l’émission ne dure pas 12h ou qu’elle ne montre pas tout (c’est un peu réducteur ça cher Benjamin)
    Mais surtout par un profond manque de charisme des protagonistes amateurs englués dans une production ultra scénarisée, par un sérieux manque de professionnalisme dans les réparations réalisés, bref ni bons acteurs ni pro de la mécanique.Une émission bâclée oui clairement
    A la lecture de ton pitch je crains fort qu’ils n’ai pas écouté les critiques (un minimum de remise en question aurait été nécessaire); c’est dommage ! Si la seule amélioration pour plus de crédibilité, est Mike brewer en invité star, ça ne va pas suffire (on reste dans la superficialité).
    Laissons leurs au moins le bénéfice du doute, ça rentabilisera au moins la pub 😉

    1. Alors, pour ce qui est de l’émission bâclée et du manque de charisme, je t’accorde que la première saison avait ses imperfections.
      Ce qui me rend optimiste, c’est qu’en voyant comment était (saint) Edd China dans les premières saisons de WDUK et comment il était ensuite, ça donne bon espoir. Que ce soit niveau didactique ou au niveau du naturel.

      Par contre au niveau des réparation (puisqu’il est vrai qu’on parle plus de réparations que de restauration) l’émission anglaise n’a jamais été non plus parfaite. Les bricolages sont nombreux. Est-ce que l’équipe française a eu tort de trop le montrer ? Le débat reste ouvert.

      Alors tu conclus magnifiquement, laissons le bénéfice du doute, regardons ce que nous donnera cette saison 2. Et puis pour les plus exigeants, la zappette à portée de main et hop, allons voir Camping Paradis ou Josephine (nan je rigole, éteignons la télé et lisons News d’Anciennes ou Boitier Rouge, ça vaudra mieux !)

  2. Marrant votre avis précis et prononcé sur la question.

    Puisqu’on n’en est plus aux politesses :

    Personnellement, le doublage de Wheelers Dealers UK, je m’en tape le coquillard parce que je ne l’ai jamais regardé en français ou sur une télé française.

    Libre à vous de penser que les reproches sur Wheelers Dealers France portent sur l’absence de descriptif changement de balais essui-glace. Ca ne changera pas le fait que si Edd China s’est barré, c’est parce que Discovery ne permet plus à Wheelers Dealers d’offrir un contenu développé sur la partie mécanique. C’est pas un secret (au passage, merci d’indiquer dans quel épisode Edd China explique comment changer un balais d’essuie-glace). Contenu que Wheelers Dealers France n’a jamais effleuré. Le néophyte tel que moi peut retenir plein de bons conseils pratiques de Wheelers Dealers UK. De Wheelers Dealers France, je ne vois pas lequel. Par contre, on peut faire un catalogue des absurdités (évidemment de raccourcis télévisuels, puisque les compétences des mécanos ne sont pas douteuses) à l’image ; tout comme on peut lister les séquences stériles et même les chronométrer.

    Alors la venue de Mike Brewer, dans tout ça… Evidemment il n’est pas question de l’insulter, il est sympathique comme gars. Mais c’est pas lui qui tire le niveau des émissions télé sur la mécanique vers le haut, puisqu’il s’est soumis aux exigences de Discovery. Tout ça pour se féliciter d’une nouvelle saison française dont le format est de manière flagrante une copie médiocre de la version britannique (même dans le montage – on croirait une déclinaison marketing) ? Non, autant se tourner vers Vintage Garage, dans ce cas.

    Note après lecture des commentaires ci-dessous : je ne vois pas le problème avec le Edd China des débuts. On n’attend pas de lui un charisme exhubérant, ni même des réalisations parfaites (les premières saisons étaient vraiment en mode économique, pas mal de véhicules repartaient loin d’être parfaits). Quoi qu’il en soit, Edd China apprend des choses aux néophytes tels que moi. Rien vu ni appris avec la version française. Pour les plus exigents la « zappette » ? On se croirait dans les années 1980. Y a mieux à faire que regarder la télé si le signal n’est que du bruit.

    Pour conclusion : Wheelers Dealers France, c’est du Discovery. Pas de quoi espérer grand chose. Suffit de voir le niveau des programmes Discovery sur la mécanique/automobile en générale. Beaucoup de bla bla, des mecs à barbe qui glosent sur ce qu’ils pourraient faire ou devraient faire. Des séquences avec d’autres bagnoles. Et quasiment rien sur le boulot réellement fait sur le véhicule. Finalement, celui qui est les plus insulté dans l’affaire, plus que le public, c’est le mécano.

    1. Dire que tout est à jeter, je ne suis pas d’accord. Je n’ai pas eu le plaisir de voir des saisons et des saisons de WDUK, donc peut-être que ce qui est montré dans la version française reste inédit et me suffit.
      En tout cas l’histoire de l’essuie-glace est une image ! On reproche de temps en temps dans les commentaires de ne pas voir telle ou telle action qui est infilmable et/ou sans intérêt didactique.

      Aucune de ces émissions n’a mis tout le monde d’accord (Car SOS est montée pour le côte émotion), mais une émission avec plus de budget ferait-elle mieux ? J’en doute.
      On se rejoint sur un point : qu’est ce que Mike Brewer vient faire là dedans ?

  3. Les présentateurs français des émissions consacrées aux véhicules anciens m’ont assez vite déplus. Un manque de naturel exaspérant. Ah oui, c’est pour ça que je ne les regarde plus.

    En revanche, je regarde toujours avec plaisir l’équipe anglaise de WD. Ma préférence allant vers celle de Car SOS. Tim et Fuzz sont normaux, à l’aise avec la caméra et amusants, une réussite ! Heureusement qu’internet nous permet de les voir en VO, les versions françaises sont exécrables. (le sous-titrage serait vraiment idéal, à la place d’un doublage aléatoire).
    Ma petite contribution aux émissions télé… 🙂

  4. charles
    J’aime bien la version française !
    en plus dans une époque ou l’auto est presque considérée par certains comme le mal absolu (youngtimers voir des plus récentes) il est bien que ce genre d’émissions éxiste !

  5. Coucou. Je n’avais jamais entendu parler de cette émission avant de tomber sur cet article. En tout cas, après avoir lu le billet, je dois dire que j’attends le 9 octobre avec impatience. 🙂

Laisser un commentaire