Chantilly Art et Elegance 2017 Avait un Petit Goût de Paradis

Ce dimanche avait lieu Chantilly Art et Elégance 2017, quatrième (déjà) édition ! Un rassemblement unique de part sa taille et surtout par le nombre de voitures, aussi rare qu’exceptionnelles réunies dans un lieu magique et magnifique ! Et je dois dire que cette année encore les plateaux furent à la hauteur de la réputation de cet événement. Que ce soit l’anniversaire de Ferrari, les Bugatti, ou les expositions des clubs, les équipes de Peter Auto avaient tout fait pour nous en mettre plein la vue, un pari plus que gagné !


Décrire le Chantilly Art et Elegance 2017 se révèle être un exercice assez fastidieux, en effet avec plus de 900 voitures réparties dans le parc du château de la taille de 10 terrains de football, ce n’est pas toujours simple ! Je fais un peu ma Cosette, mais c’est quand même un vrai bonheur. Comme vous nous suivez depuis quelques temps, vous connaissez le cadre sublime du château de Chantilly. Un superbe écrin qui met en valeur des voitures les plus belles les uns que les autres et cette année sous un petit soleil.

A mon arrivée, pourtant une heure avant l’ouverture, c’est déjà la grosse influence aux abords des entrées du parc, de bien beaux embouteillages se forment et à la vue des voitures qui les composent, la qualité sera encore au rendez-vous cette année. Une sorte d’apéro avant le grand repas !

Comme les années précédentes, les grilles passées on se retrouve de l’autre côté des alpes. Nous sommes dans la zone des clubs des Italiennes, on retrouve ainsi les marques comme Fiat, Ferrari, Alfa, Lamborghini et bien d’autres encore. Pour le Cheval cabré, une réunion impressionnante de F40 est présentée. Pour les Lamborghini, Miura, Countach et 350 GT se cotoient. Chez Fiat, les plus anciennes sont présentes, les 500 et dérivés Abarth aussi.

Après l’entrée, le premier plat se trouvait sur la droite de l’immense esplanade. Pour fêter honorablement les 70 bougies de Ferrari, Chantilly Art et Elegance 2017 avait réuni les plus grandes gloires ayant couru l’épreuve mythique des 24H du Mans ! On retrouvait donc les emblématique modèles comme une TR58 “TestaRossa” ou une 275/330 pour les voitures ouvertes. Pour les modèles fermés c’était du très très gros, avec une 250 LM, une 312P et deux 512 avec une S et une M jaune.


Le Mans toujours avec les Groupes 4 qui étaient également à l’honneur avec une demi douzaines de 365 GTB “Daytona”. Mais le numéro magique chez Ferrari est bien le 250, et là aussi nous étions plus que gâté, avec des sublimes modèles comme une California Spyder, une GT “Sperimentale” et sa robe bleue, la “BreadVan” surnommée ainsi à cause de sa ressemblance avec une camionnette ! Mais surtout, deux GTO venaient complétée ce fabuleux plateau.

L’autre gros morceau de ce Chantilly Art et Elegance 2017, fut bien le plateau des Bugatti 57S, modèle qui réunissait le glamour et la sportivité. Une icône sexy avec des modèles plus rare que le Graal.
Ces voitures se prénomme Atlantic et Atalante notamment. C’est d’ailleurs l’Atlantic (3 exemplaires dans le monde) qui reçut le prix Best of Show, bien mérité ! L’Atalante vêtue de noir et rouge était remarquable. Enfin les monochrome, mais tout aussi sublimes, coupé Gangloff et fabuleux cabriolet Vanvooren. Là aussi très sûrement un plateau que nous ne reverrons sûrement plus, alors chut, et regardons juste…

Autre gros morceau du Chantilly Art et Elegance 2017, l’espace des consacré aux clubs. Il réunit, par affinité ou par marque et constitue un pilier l’événement ! Et là aussi une visite s’impose car les clubs rivalisent d’ingéniosité pour nous présenter leurs voitures. En même temps les plus beaux espaces sont récompensés par un concours propre. C’est d’ailleurs le Club Fiat France qui remporte le concours, à l’unanimité des votes !

On retrouvait de superbes présentations avec les Facel Vega, le club Georges Irat pour les Françaises (avec la bleue essayée par Benjamin) et pour les marques étrangères le Vintage American Cars Club ou le Rolls-Royce Enthusiasts Club… Ma petite préférence à la très chouette mise en situation des voitures de la marque Antony avec leur grange qui abritait de sublimes autos. Moment aussi réservé au fameux pique-nique, lui aussi moment fondateur de ce dimanche. Résumé, bien entendu non exhaustif, que les autres clubs non nommés ne m’en veuillent pas !


Ce dimanche il y avait bien d’autres expositions sur l’herbe. Comme une rétrospective de voitures électriques, avec leur catégorie propre et une voiture par décennie. On commençait avec la superbe “Jamais contente” notamment, une BMW, un Brougham de 1910. Dans un registre très différents, on trouvait les voitures de course à transmission par chaîne et leurs énormes moteurs de 10L, de fantastiques dinosaures de l’histoire automobile avec des marques comme Gladiator ou Berliet.

Le carrossier français Marcel Pourtout était mis à l’honneur au travers de la présentation de ses créations plus sublimes les unes que les autres, regardez cette sublime Delage D8, La Talbot T150 ou les Peugeot 402 Darl’Mat, un pur régal !

Dire que ce cru Chantilly Art et Elegance 2017 a été superbe, serait un doux euphémisme ! C’était tout simplement énormissime ! J’avoue qu’un peu de raffinement dans notre monde fait le plus grand bien. Voir des dames aux belles toilettes et des messieurs aux costumes superbes, cela a son charme quand même ! Le Français étant champion du monde de la critique, j’entends les réflexions : “c’est super cher”, “faut une cravate”,…

Non et non, certes sur place l’entrée coûte la modique sommes de 50 euros, mais pendant six mois on pouvait la payer à 25… pis la cravate, si cravate est votre choix, ce n’est nullement obligatoire, personne de vous refoulera à l’entrée.

Enfin, très sincèrement au vu de la grande qualité des plateaux qui nous sont offert, vous ne le regretterez pas du tout. Cette année j’ai quand même vu et touché, en tout bien toute honneur, une Bugatti Atlantic et une quantité de superbe Ferrari ! Mon petit résumé est une part infime de cette magnifique manifestation. Alors rendez-vous l’année prochaine pour les 5 ans avec des plateaux encore plus énormes ! A ce qui paraît, c’est possible !

La grosse galerie est ici.


Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

4 commentaires sur “Chantilly Art et Elegance 2017 Avait un Petit Goût de Paradis”

Laisser un commentaire