Beau Catalogue pour Aguttes aux Grandes Heures Automobiles

C’est une des nouveautés de l’édition 2017, dont on vous parlait en détail dans cet article. La vente Aguttes aux Grandes Heures Automobiles s’annonce et le catalogue est plutôt sympathique.

Initialement prévue le Samedi, c’est le dimanche 24 qu’elle aura lieu. Cela laissera plus de temps aux acheteurs potentiels pour voir les autos. L’autre particularité c’est que les autos seront également présentées roulantes lors d’une parade sur l’anneau ! On a regardé ce beau catalogue qui comporte 60 lots, et on en a retiré quelques autos.

Les italiennes parmi les plus grosses estimations

Beau panel de Ferrari

Une vente aux enchères qui a comme lot estimé le plus cher une Ferrari 250 GT, c’est commun. Mais c’est toujours un régal pour les yeux. La vente Aguttes aux Grandes Heures Automobiles présentera une GT Coupé Pininfarina de 1960. Mécaniquement l’exemplaire est parfait et matching number, niveau carrosserie, rien à redire non plus, tandis que l’intérieur présente une belle patine et des cuirs refaits il y a 15 ans. Elle est estimée entre 550.000 et 650.000 €.

Toujours dans la famille 250, une GTE, également avec les numéros concordants, un beau Blu Scuro, une superbe auto restaurée en 2010 qui sera proposée à la vente avec une estimation comprise entre 340 et 420.000 €.




Ensuite, une autre famille, toujours en V12, les 365. Pas de Daytona ici, mais une 365 GT 2+2 de 1970, d’origine française, en bon état et estimée entre 220.000 et 280.000 €. On trouve aussi sa descendante, une 365 GT4 2+2, celle qui porte déjà les lignes qui se retrouveront surtout sur les Ferrari 400 et 412. Le modèle présenté ici est de 1973 et sera présentée avec une estimation comprise entre 85.000 et 125.000 €.

Autre Ferrari du catalogue Aguttes aux Grandes Heures Automobiles, une Testarossa. Elles sont rares les ventes Aguttes qui n’en comprennent pas, et ce modèle français de 89 restauré en Février sera proposé avec une estimation comprise entre 70.000 et 90.000 €.

Belles Maserati et Lamborghini également au catalogue Aguttes aux Grandes Heures Automobiles

On trouve trois Maserati dans ce catalogue.

La première est une Ghibli 5000 SS Spyder. Une auto de 1973. Le Spyder a été stoppé en 1972 mais le propriétaire voulant absolument un cabriolet, il a obtenu l’usine le matériel et les plans pour convertir son coupé en cabriolet, chez un carrossier de Modène. L’ensemble est donc une conversion plus qu’authentique et est estimé entre 350.000 et 450.000 €. Lot 53
De la même époque, on trouvera une belle Maserati Mistral 4000. Restaurée superbement il y a 20 ans, elle n’a pas bougé depuis. Elle sera proposée avec une estimation comprise entre 170.000 et 210.000 €.

Enfin, plus moderne, une Maserati 4200 Trofeo Light. Appelée Spirit Of Houston, cette auto fit le bonheur du team Risi Competizione, un team américain connu pour ses engagements de Ferrari. Cette auto est estimée entre 125.000 et 185.000 €.

Du côté de Lamborghini, on trouvera deux Urraco ! La blanche est une P 250 de 1973, complète, mais à qui une restauration ferait le plus grand bien. Elle est estimée entre 65.000 et 85.000 €. La rouge est une P 250 S qui se distingue par un meilleur équipement et de plus gros carbus. Complète et roulante en l’état, elle est estimée au même prix…

De belles françaises sur l’anneau

Pour les françaises qu’amènera Aguttes aux Grandes Heures Automobiles on trouvera deux belles avant-guerre. Tout d’abord une Delage D6-11 Cabriolet “Mylord”, une version créée par Letourneur et Marchand. Une auto complète et bien restaurée, estimée entre 100 et 150.000 €.
L’autre avant guerre est une George Irat 11cv OCL3 qui est une évolution du roadster qu’on a essayé, mais équipé du moteur de la Citroën Traction. Une auto rare, présentant un bon état et une belle patine estimée entre 55.000 et 75.000 €.

Beaucoup plus récente, on trouvera une Renault R5 Turbo 2 de 1983, une des premières puisqu’elle est encore équipée des sièges de la série 1. En bon état de conservation elle est estimée entre 50.000 et 70.000€, sachant qu’Aguttes a déjà fait plus, notamment à Brotteaux en Juin.

Deux anglaises et une allemande un peu spéciales

On en termine avec le catalogue de Aguttes aux Grandes Heures Automobiles avec ces trois autos qui sortent un peu de l’ordinaire. Tout d’abord cette Mercedes 300 Adenauer de 1953, le modèle luxueux de l’époque, une vraie voiture de ministre ou de président, une auto estimée entre 55.000 et 75.000 €.

Ensuite deux anglaises. Tout d’abord une auto qui serait à l’aise à Montlhéry, et sur bien d’autres circuits en fait : une Lotus Eleven S2 de 1958. Une auto qui a déjà participé plusieurs fois à Le Mans Classic. Une auto performante grâce à son moteur Climax et estimée entre 110.000 et 140.000 €.
L’autre est une MG B V8. Sauf que contrairement aux MG B V8 “classiques”, ce modèle de 1972 est une “Costello” dont le V8 a été monté par un préparateur donc, et pas par l’usine. En plus c’est la seule auto de ce type en conduite à gauche. Elle est estimée entre 25.000 et 45.000 €.

Le catalogue complet et à voir ici.


Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Beau Catalogue pour Aguttes aux Grandes Heures Automobiles”

  1. Ça fait du bien un catalogue varié avec des voitures peu courantes. Claude Aguttes et son équipe préfère la diversité à la pénible présentation bi-marque Italienne et Allemande. Tant mieux.

    Je leur souhaite une belle vente.

Laisser un commentaire