Une bonne surprise, et des mauvaises pour la vente Bonhams de Spa Classic

Le catalogue de Bonhams pour Spa Classic était juste sublime. Sportives, pistardes, autos avec palmarès ou prêtes à en construire un, c’était complet. Malgré tout, les résultats ne sont pas là…

On ne peut pas dire que Bonhams soit passé à côté, certaines autos se vendent, et plutôt bien, mais quand on regarde les plus beaux lots ce n’est pas la joie… Pour ce qui est de notre reportage complet sur l’événement, vous le trouverez ici.

Des Porsche exceptionnelles mais qui ne séduisent pas…

C’étaient les stars de cette vente à Spa Classic. Une Porsche 934/5, une 935 et un camion d’assistance Volkswagen. Des bêtes de courses prêtes à sauter sur la piste mais que Bonhams ne vend pas. Les autos étaient chères mais surtout ce n’étaient pas des lots avec gros palmarès.

Sur les deux belles 356, une seule des deux se vend. La 356 Convertible D, estimée entre 210.000 et 260.000 € ne se vend pas.
Par contre la plus recherchée Porsche 356 A 1600 Super Speedster de 1958, estimée entre 300.000 et 400.000 € atteint 322.000 € sous le marteau.

 

Les sportives s’en sortent bien, pas les pistardes…

A Spa Classic, Bonhams avait amené une Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1958. Étonnamment elle était présentée avec une estimation prudente, entre 600.000 et 800.000 €. C’était assez faible et étonnant. Mais comme ces derniers temps les autos affichées autour du million ne se vendent pas.
Mais là, surprise, la voiture monte à 1.127.000 € !

Prêtes pour les plus grands événements

Après les Porsche, Bonhams proposait d’autres autos “prêtes à courir” à Spa Classic.
La Jaguar Type E “Semi-Lightweight” estimée entre 260.000 et 320.000 € et prête pour les courses “pré-66” ne se vend pas. La Lotus Elan 26 R préparée par Gipimotor, estimée elle entre 75.000 à 105.000 € ne part pas non plus.
L’Alfa Romeo GTA 1300 Junior, ex Autodelta, estimé entre 290.000 et 340.000 € ne se vend pas non plus, malgré son état superbe et son palmarès.

Par contre, la Ford Capri 2600 RS de 1971, avec comme anciens propriétaires François Mazet et Clay Regazzioni, estimée entre 80.000 et 120.000 € se vend pour 80.500 €.



Deux Formule 1 pour terminer

On termine cette vente Bonhams avec les F1. La Benetton-Ford B191 de 1991 ex-Piquet et ex-Schumacher 750.000 et 950.000 € ne se vend pas…
L’autre F1, l’Osella FA1G de 1986 estimée entre 90.000 et 120.000 € ne part pas plus…

Les résultats sont visibles en cliquant ici.

Photos : Bonhams

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire