Les Classic Days 2017, bel événement pour les 10 ans

Samedi 29 et dimanche 30 avril, les Classic Days 2017 soufflaient leurs dix bougies sous le soleil du circuit de Magny-Cours. Comment mieux célébrer la Journée Nationale des Véhicules d’Epoques (même si cette journée a été confirmée après qu’on ait eu la date des Classic Days 2017) qu’avec un si bel événement ? Des sportives de toutes époques se sont succédées sur la piste pour le plus grand bonheur des passionnés.

Parmi les différents plateaux des lassic Days 2017, la Formule 1 exhibait des modèles emblématiques du constructeur de Boulogne Billancourt. La marque au losange fêtait les 40 ans de son engagement dans cette discipline avec d’une exposition thématique composée de onze monoplaces. Sur le circuit, on retrouvait en démonstration la Renault RS 01 de 1977 pilotée par Jean-Pierre Jabouille ainsi que la Renault RE 40 de 1983 emmenée sur la piste par Alain Serpaggi.
Côté prototypes, ce sont les Matra qui menaient la danse, avec notamment la MS 630 des 24h du Mans 1968 (retrouvez l’historique de ce modèle ici). A ses côtés on pouvait admirer non sans émotion la Matra F1 MS11 de 1968, pilotée par Henry Pescarolo et l’ancienne Inaltera de Jean-Pierre Beltoise.
Les séances de roulage s’enchaînaient, laissant entrer sur la piste les véhicules d’avant guerre avec des modèles phares tels que la Simca 8 d’Amédée Gordini, victorieuse à l’indice performance des 24 h du Mans en 1939 ou une Auto Union Type A Grand Prix de 1934.
D’autres plateaux suivirent comme les Old Compétition avec l’Alpine A110 1600 S groupe 4 pilotée par Jean-Claude Audruet, les Monoplaces et leurs nombreuses MEP Citroën, les GT et les Yougtimers. L’événement accueillait près de 2 000 anciennes parquées par thématique. Une place toute particulière était accordée à la Chevrolet Camaro qui célébrait ses 50 ans.
Pour ce qui est des animations, une première parade était organisée le samedi soir dans la ville de Nevers.
Puis, le dimanche midi, c’était la traditionnelle Parade Autosur Classic qui ouvrait le circuit à toutes les anciennes. Chaque participation était au profit de l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière). Les ancêtres se plaçaient sur la grille en début de cortège et quelques 957 autos vinrent prendre place juste derrière. Arriva alors un North American T-6G Texan, un avion d’entrainement des pilotes de chasse Alliés de la Seconde Guerre mondiale. Celui-ci survola la piste et effectua de nombreuses figures pour donner le départ de la parade.
La mixité des modèles présents, les parades, l’accès des paddocks au public et les séances de dédicaces, toutes ces animations contribuent à la popularité de l’événement qui justifie 30 000 passionnés en deux jours. Comme chaque année, les Classic Days 2017 ont prouvé que l’on était en présence d’un événement incontournable. Vivement l’an prochain !
Pour revoir la précédente édition cliquez ici.

Vous aimez ? Partagez !

Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

Laisser un commentaire