Auto Passion Avallon 2017, une belle surprise pour Pâques

En week end dans l’Yonne pour les fêtes de Pâques, c’est par hasard que je me suis retrouvé à cet événement. Un peu comme Mark il y a quelques temps, dans le même département, à voir ici. J’ai eu droit à un beau rassemblement de véhicules anciens, l’Auto Passion Avallon 2017, sur le parking des Odebert ponctué par une montée historique.

10h50 : je suis tranquillement au volant de ma Porsche 944S2 cabriolet de 1991 dans les rues d’Avallon, lorsque j’aperçois au loin une personne avec un gilet jaune au milieu de la route qui m’indique de me ranger sur le coté. Dans ma tête aucun doute, c’est la police pour un contrôle. Le temps de parcourir les quelques dizaines de mètres qui nous séparent, et me voilà finalement au milieu d’une caverne d’Ali Baba à ciel ouvert. 300 véhicules de collections sur un parking, une bourse aux pièces, bref de quoi illuminer ma fin de matinée. Par chance j’ai mon reflex dans le coffre, par contre il va falloir que j’aille vite, car je suis attendu à midi à 5 kilomètres de là. Ça me laisse 1h pour faire le tour et prendre quelques photos !

Après avoir fait un tour rapide à pied, pour faire le point sur les modèles présents, c’est partie pour les photos. Au bout du parking deux R5 Turbo, une Turbo 2 et une Turbo. Toutes les deux de couleur rouge avec à leur coté une très rare Lamborghini Espada. Etant donné les jantes, il semblerait que ce soit une S1, un modèle fabriqué à 186 exemplaires entre mars 1968 et novembre 1969.

Plus loin on retrouve quelques Porsche dont une 964 Turbo 3.6l. Les amoureux de Porsche apprécieront ce modèle qui fait parti des plus mythiques de la marque. A coté, outre une belle 930 avec un sticker H.Sicard, ancien concessionnaire Porsche à Metz, ma ville d’origine et malheureusement disparu en début d’année, on retrouve une Porsche 928. Un modèle qui a eu du mal à s’imposer dans le cœur des Porschiste, mais qui actuellement devient de plus en plus recherché surtout dans ses dernières versions. Même constat pour ma 944S2 Cabriolet.

Des Alpine, deux A310 dont une avec un kit Gr.4 et une jolie R5 alpine turbo. Des voitures qui ont pas échappé à la règle et qui ont vu leur côte exploser ces dernières années.

D’autres voitures françaises étaient présentes à l’Auto Passion Avallon 2017, des Gordini bien sur, R8 et Dauphine, des 2cv, une Matra Djet, une Traction, une Caravelle, et quelques voitures plus modernes comme cette Clio Williams et cette Renault 21 à la déco sportive mais à l’intérieur d’origine.

Mais mon coup de cœur, c’est bien cette Panhard CD, « CD » pour Charles Deutsch, son concepteur. Certes sa face avant peut paraître disgracieuse, mais cette arrière tout en finesse nous la fait vite oublier. Dotée d’un bi-cylindre à plat refroidi par air, et fabriquée à seulement 159 exemplaires, cette traction de 580kg était dotée d’une carrosserie très aérodynamique en polyester. Sortie au début des années 60, sa face arrière est intemporelle.

Que serait un rassemblement auto sans voitures italiennes ? Vous savez ces voitures qui sont généralement rouges, qui pour les enfants, et parfois même les adultes sont toutes des Ferrari, qui sont très chères, consomment beaucoup, et sont souvent en pannes. Sortons des caricatures et avouons que ces voitures ont quelque chose que les autres n’ont pas. Ce mélange de finesse et de brutalité, ce bruit inimitable, cette élégance, bref vous l’aurez compris, j’ai un penchant pour ces voitures au charme inimitable.

Ici à Avallon, les marques les plus connues étaient représentées. Lancia avec une Delta et une MonteCarlo, Alfa Roméo avec une rare Montréal V8 mais également un coupé Bertone, et deux spider et bien sur Ferrari ou plutôt devrais-je dire Dino avec cette splendide 308 GT4.

Sur la place, une bourse aux pièces détachées avait lieu. Peu de vendeurs étaient présents, peut être la faute aux fêtes de Pâques. Outre des pièces, on pouvait également y trouver des modèles réduits et des revues techniques.

Avant de passer aux voitures anglaises, zoom sur cette Saab 96. Une voiture équipée d’un V4 et rendue célèbre par le pilote suédois Stig Blomqvist, qui à son volant, a remporté 3 fois le rallye de Suède.

Très peu de voitures anglaises présentent ce week end dans l’Yonne. Résultat seulement deux voitures photographiées, dont cette Aston Martin V8.

Cet Auto Passion Avallon 2017 aura été une agréable surprise, dans tous les sens du terme. Malheureusement mes impératifs familiaux m’auront pas permit d’assister à la montée historique des remparts. Pour les personnes qui souhaitaient passer la journée sur place, toutes les commodités étaient prévues pour qu’ils puissent se restaurer.

Avant de clôturer cet article, une dernière auto, une magnifique Alfa Romeo 8C. Vraisemblablement une recréation de la société argentine Pur Sang.

Vous aimez ? Partagez !

Cédric on FacebookCédric on FlickrCédric on Instagram
Cédric
Rédacteur & Photographe à News D'anciennes
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes.
Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.

2 thoughts on “Auto Passion Avallon 2017, une belle surprise pour Pâques”

  1. bonjour et merci pour ces photos d’une manifestation sympa et accessible à tous … belles photos et commentaires à portée de tous …
    amitiés JP de « passion xm « 

Laisser un commentaire