Un Week-End à Bagatelle : Aguttes proposera (aussi) des autos aux Gentlemens

Vendredi prochain Aguttes propose une vente délocalisée. Elle ne se fera pas dans les locaux de Neuilly mais dans l’Hotel Arturo Lopez dans le quartier de Bagatelle. Parmi les nombreux lots de la vente, plusieurs autos anciennes.

La maison Aguttes tiendra l’exposition de la vente les 20 et 21 Avril. La vente en elle-même aura lieu le 21 Avril à partir de 17h30. La vente est orientée vers les beaux objets. On trouvera donc pêle-mêle des œuvres d’art (dont des tableaux de l’ami Antoine Pascal dont on parlait ici), des bijoux, des spiritueux, des montres… et bien sûr des autos.

Le premier lot de la vente est d’ailleurs une auto, une Chevrolet C2 Sting Ray de 1966. Ce beau modèle bleu avec son small block et une grosse révision toute récente est estimé entre 65.000 et 80.000 €.

Plus loin dans le catalogue, une superbe Lotus Elite avec passeport FIA, prête pour courir et estimée entre 70.000 et 90.000 €. Pour ceux qui préfèrent des autos plus récentes, mais toutes aussi élégantes, une Ferrari. En plus une Ferrari 2+2, accessible, et performante, une 456 GT de 1995, estimée entre 35.000 et 45.000 €.

Le plus gros lot de la vente est le suivant. C’est une Lancia 037 Rally de 1983, l’une des voitures construites pour l’homologation. A garder pour la route, ou pour emmener sur des rallyes, ce sera une arme redoutable. Elle est estimée entre 200.000 et 300.000 €.

Dans le genre prix fou, on trouvera aussi une Jaguar Type E Cabriolet Blanche, la 609e produite, avec un plancher plat. Cette seule particularité fait exploser son prix qui atteint une estimation entre 120.000 et 180.000 €.

Moins fou, mais gros prix tout de même, Aguttes proposera dans son « week-end à Bagatelle » une Maserati Mistral 4000 de 1967. Conforme et certifiée elle est estimée entre 145.000 et 185.000 €.
Dernière auto à mettre dans la catégorie des gros prix, une Ferrari BB512 de 1978. Cette Berlinetta Boxer (qui n’a pas un moteur Boxer, on en parle ici) a été restaurée a grands frais il y a une dizaine d’année. Son état justifie son prix estimé entre 200.000 et 300.000 €.

Pour voir l’intégralité du catalogue, c’est en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire