Practical Classics Classic Car & Restoration Show, le bien nommé

Nous étions une nouvelle fois au NEC de Birmingham. Après le NEC Classic Motor Show, c’était au tour du Practical Classics Classic Car & Restoration Show d’occuper les hangars de ce parc des expositions. Et il faut bien dire qu’il n’usurpait pas son nom !

Imaginez, Rétroviseur ou AutoRétro organisent un salon dédié à la voiture ancienne. En Angleterre, Practical Classics est un magazine qui a pignon sur rue et ils se fendent de leur salon dédié aux anciennes et à leur restauration. Venez avec moi, on va faire le tour.

De nombreux clubs

Comme tout événement de ce genre au Royaume-Uni, les clubs ont répondu nombreux à l’appel. Bien évidemment une majorité de clubs spécialisés dans les voitures anglaises, mais on pouvait noter la présence (cocorico!) du Renault Owners Club, ou encore du Simca Club UK, qui présentait une rarissime Coupé 1200S en conduite à droite, produite à seulement 6 exemplaires pour le marché britannique.

Des restaurations tous azimuts

Le Practical Classics Classic Car & Restoration Show était impressionnant de ce point de vue, il y avait des véhicules en cours de restauration dans tous les coins. Et je ne parle pas de projets en cours, exposés là où ils en sont.
Il s’agissait de véritables prestations en live, chaque espace club ou presque voyait son lot de mécaniciens intervenir, de manière plus ou moins poussée sur une voiture. C’était l’occasion pour nous de découvrir les dessous de certaines des voitures exposées. Il y en avait pour tous les gouts, de la populaire Fiat Panda, en passant par la 2CV, à la Jensen Interceptor.


Des vendeurs au rendez-vous

Évidemment, ce genre d’événement attire les négociants. Il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses. On notera tout particulièrement la présence parmi toutes ces belles, majoritairement anglaises, d’une étonnante GS Pick-up !

Benjamin vous en parlait il y a quelques jours déjà, mais l’un des points d’orgue du week-end était bien évidemment la vente aux enchères organisée par Classic Car Auctions (et non Silverstone Classics comme on avait pu l’annoncer). De belles pièces, plus ou moins pimpantes, qui ont trouvé preneur.

Enfin les habituels vendeurs de littérature et pièces détachées étaient également au rendez-vous, pour ceux qui en ont besoin.

Les sorties de grange mises en avant

En dehors des Type E mises aux enchères, le Practical Classics Classic Car & Restoration Show avait son carré dédié aux sorties de granges. Décoration en trompe- l’œil et bottes de paille permettaient de retrouver l’atmosphère dans laquelle ces plus ou moins belles pièces ont été trouvées. Là encore, on pouvait admirer des oiseaux rares en France, comme une Jensen FF II ou une Isuzu Piazza.

On trouvait également de nombreuses voitures dans un état similaire un peu partout dans les espaces clubs, avec notamment une surprenante (dans cette verte contrée) Renault 25 Limousine, dont l’intérieur était superbement préservé.

La fierté des propriétaires

Le Practical Classics Classic Car & Restoration Show était également le lieu où se décidait quelle serait la voiture gagnant du Pride of Ownership, un concours organisé par un assureur spécialisé en anciennes au Royaume-Uni. Les visiteurs pouvaient choisir leur préférée parmi les 20 finalistes réunies, plus rutilantes les unes que les autres !

Des invités de marque

Alors qu’on vous annonçait il y a quelques semaines qu’Edd China quittait Wheelers Dealers, Mike Brewer et Ant Anstead sont intervenus sur la nouvelle formule, ainsi que sur certains événements sui ont suivi l’information.

Le délégué parlemantaire responsable des véhicules anciens, Sir Greg Knight, est également intervenu deux fois pendant le week-end, afin de parler de la législation relative aux anciennes au Royaume-Uni

 

Bref, un salon typiquement britannique, avec des “activités” que l’on imaginerait pas voir en France. Un vrai régal pour les yeux et les oreilles.

 

 

Vous aimez ? Partagez !

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

2 commentaires sur “Practical Classics Classic Car & Restoration Show, le bien nommé”

  1. Tout d’abord merci pour nous faire visiter ce salon, ça donne envie d’y aller l’année prochaine.

    Et ensuite, je suis resté stupéfait lorsque j’ai lu qu’au Royaume Uni, ils ont un délégué parlementaire, responsable des véhicules anciens !

    Nous ne sommes pas prêts d’avoir ce genre de poste chez nous, la France étant pourtant un des pays fondateurs de l’automobile. Quel dommage.

    1. N’hésitez pas à y aller, avec un peu de chance, vous pourrez trouver un vol directement pour l’aéroport de Birmingham, qui est directement relié au NEC par une navette.

      Ah, mais le Royaume-Uni est plein de surprises en ce qui concerne l’automobile. En un peu moins d’un an, je pense avoir croisé plus de marques et de modèles différents que sur les dix années précédentes, et je sais que je suis très loin d’avoir fait le tour, car je n’ai pas encore trop quitté mon secteur !

      L’aspect politique/economique de l’automobile est tres différent en Angleterre, et je pense que je suis encore loin d’en avoir cerné tous les tenants et aboutissants.

Laisser un commentaire