Aux Coupes de Printemps 2017, un petit plateau de qualité !

Comme d’habitude les Coupes de Printemps 2017 lancent la saison du circuit de Montlhéry. Cette année le plateau fut un peu maigrelet, tout comme la fréquentation, avec seulement deux plateaux qui réunissaient une quarantaine de voiture. La journée de ce samedi fut quand même très plaisante avec des voitures intéressantes.

Comme je l’ai souligné en préambule, ce n’était pas l’affluence des grands jours au portail de l’anneau ce samedi matin. Mais quelques afficionados avaient fait quand même le déplacement.
A l’entrée les visiteurs venues en anciennes se mélangent avec les participants qui arrivent avec leurs voitures. Le tout donne une vision plutôt sympa. Après le traditionnel, mais incontournable, briefing pour les pilotes, où les équipes du circuit rappellent les règles de sécurité, les Coupes de Printemps 2017 sont lancées.

Place au plateau A des Coupes de Printemps 2017, avec des voitures de tourismes et de course mélangées. Malgré un petit vent frais, la piste est sèche et le soleil brille, toutes les conditions sont bonnes pour assurer le spectacle. Pour les Françaises des Panhard Z12 et une DB HBR5, beaucoup d’anglaises avec des Jaguar, MG et autres AC Bristol, et surtout une splendide Bugatti Type 51. Les plateaux étant minces, les roulages étaient plus long et plus nombreux. Trois le matin et autant l’après-midi.
Après un ou deux tours de chauffe et de découverte, les pilotes prirent de l’assurance pour donner du plaisir !

Le second plateau, le B, était plus musclé car constitué principalement de voiture de compétition fort différentes les unes que les autres. Résultat : de belles passes d’armes sur l’anneau. On retrouvait la toujours très impressionnante Masérati 8CM de 1934, une Talbot Barquette type Le Mans, des belles Porsche 356.
Deux grosses américaines étaient aussi de la partie, avec une Chevrolet Camaro, qui malheureusement abandonna sur casse mécanique et une Chevrolet Corvette qui n’était venue faire de la figuration.
Comme les deux habituées des coupes que sont la BMW 3.0 CSL et la Ford Escort RS1600. Un peu moins course, mais tout aussi à l’aise, la De Tomaso Pantera se comporta très bien, en bataillant avec une petite barquette monoplace à moteur Porsche, très à l’aise sur ce circuit sinueux. Sa majesté Jaguar nous gratifiât de deux Type E qui nous offrirent aussi du beau spectacle.

Comme à l’accoutumée aux Coupes de Printemps 2017 les paddocks étaient en libre accès. C’est toujours sympa de pouvoir toucher et voir de près les voitures que nous avons vue tourner sur l’anneau. Le parking des visiteurs venues en anciennes est toujours une visite à effectuer, même si celui-ci était un peu clairsemé il valait quand même le déplacement !
On y retrouvait, une joli panier garnie et hétéroclite d’Alpine, de 203, une Facel Vega, une belle paire de Matra DJet. Des belles Américaines aux formes généreuses, des Porsche et une magnifique MG en robe grise et une Simca Rallye 2 et son vert pomme !
Bref une visite incontournable lors d’une manifestation à Montlhéry !

Ne boudons pas notre plaisir car au final se fut une belle journée de bagnoles, malgré le petit nombre de participants. Ces Coupes de Printemps 2017 furent une journée de transition car toute l’équipe de Paris Auto Event met tout en œuvre pour redonner à cette manifestation toute l’importance qu’elle mérite.

La galerie de ce samedi est ici

 

Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

2 commentaires sur “Aux Coupes de Printemps 2017, un petit plateau de qualité !”

Laisser un commentaire