Caterham 620R : Une idée qu’elle est bonne !

Cela faisait un certain temps que je ne vous avais pas cassé les pieds avec mes petites briques. Il est temps de rattraper le retard et de vous présenter  la Caterham 620R.

Contrairement à la Mini ou la F40, issues de la série « Creator » de Lego, la Caterham, vient de la série « Ideas ». Cette série est en fait la mise en production de modèle proposés par des assembleurs fous (ou de génie, la limite est toujours ténue). Ils proposent leur création sur internet et si celle-ci atteint un certain nombre de votes dans délai fixé, Lego prend en charge la mise en production du modèle !

Assemblage de la Caterham 620R

Côté montage, rien de particulier, le kit est séparé en deux lots de briques, réunissant les 773 pièces à assembler, et les instructions sont toujours aussi claires. Prévoyez environ deux heures pour un monteur rapide, plus pour quelqu’un qui ne maitrise pas le brique-fu.

 

Esthétique de la Caterham 620R en Lego

Les proportions sont là, et certaines astuces de montage permettent de contourner les contraintes inhérentes aux briques danoises. Carl Greatrix (l’auteur du projet) a franchement effectué un travail de fourmi, sur le moteur notamment, et a eu recours à certaines pièces en parfait contre-emploi. Ne vous étonnez pas de croiser des pistolets et autres tubes de rouge à lèvres, ils ont leur utilité !

 

J’avais déjà apprécié l’amélioration visuelle lors du montage de la F40. Mais au risque de me répéter, on est encore allé de l’avant. Je n’irai pas jusqu’à dire ce la Caterham 620R est parfaite, mais… c’est probablement le modèle le plus proche de la réalité que le fabricant danois nous ait fourni à ce jour.

Note : 5 étoiles
Acheter En cliquant ici
Prix recommandé : 84.99€

Vous aimez ? Partagez !

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

Laisser un commentaire