Plus d’originalité que de stars pour Bonhams à Amelia Island

Après le catalogue de Gooding & Co, à voir dans cet article, c’est celui de la maison anglaise Bonhams qu’on vous dévoile. Un beau catalogue avec des autos rares sans pour autant être hors de prix. Décidément, Amelia Island exposera de belles autos.

La vente floridienne de Bonhams aura lieu le 9 Mars. Au programme, 171 lots dont 29 qui ne sont pas des autos, au moins pas des autos pour les grandes personnes.

Deux millionnaires « seulement »

A Amelia Island, Bonhams n’aura que deux autos dans son catalogue qui pourraient dépasser le million de dollars sous le marteau. Comparé aux 14 de Gooding & Co, c’est peu.

La première est une Ferrari 250 Europa GT Alloy de 1955. Ce n’est pas un modèle unique… mais il n’y en a qu’une seule autre ! Avec cette configuration course et sa carrosserie Pinin Farina, l’auto aurait dû participer aux Mille Miglia 1955… Si elle avait été prête à temps… Matching Number du moteur à la carrosserie, elle est estimée entre 2.3 et 2.6 millions de dollars.

La seconde est une Talbot T150 C « Lago Spéciale » Cabriolet de 1938. Carrossée par Figoni et Falaschi, ce n’est pas un modèle de course comme celui vendu par Artcurial à Paris, mais un élégant cabriolet. En parfait état, suite à une restauration complète, l’auto est estimée entre 1.2 et 1.5 million de dollars.

De belles et originales autos dans le catalogue de Bonhams à Amelia Island 2017

Deux millionnaires seulement mais les autres lots sont tout à fait digne d’intérêt. On vous a sélectionné quelques jolis lots du catalogue.

Deux italiennes pour commencer. D’abord une Alfa Romeo Giulietta SS de 1961. Son 1300 sait se faire oublier sous cette robe superbe signée Bertone. Une superbe auto estimée entre 90.000 et 120.000 $.
Ensuite une Lamborghini. C’est une Islero 400 GT, un modèle qu’on croise relativement peu. Pourtant, quelle ligne. En plus elle est propulsée par un V12 qui a été aux petits soins ces derniers temps. Elle est estimée entre 250.000 et 300.000 $.

Côté allemandes, on notera une flopée de Porsche 911. Un succès à chaque fois… Mais on notera aussi dans un style plus classique une belle Mercedes Benz 220 S Cabriolet de 1958, qui fut la propriété de Rodman Rockfeller. L’auto est estimée entre 60.000 et 90.000 $.
Plus sportive, une belle BMW 2002 Turbo, maintenue dans un superbe état et estimée entre 75.000 et 95.000 $.

Floride oblige, Bonhams proposera des américaines à son catalogue d’Amelia Island.

Dans le genre grand coupé on notera la présence de deux représentantes : une Buick Riviera Gran sport blanche de 1965 estimée entre 30.000 et 50.000 $ et une Lincoln Continental MkII Coupé de 1956 avec sa ligne inimitable, estimée entre 75.000 et 95.000 $.

Plus originale, une des 6 Cadillac Broadmoor Skyview, un imposant break baroque, qui fait payé sa rareté par une estimation entre 175.000 et 250.000 $.

Enfin les anglaises. On va commencer par les autos les plus originales.

La première est une Arnolt Bristol Roadster, le prototype de l’auto, construit en 1954. Parfaitement restauré et destiné aux plus beaux concours, elle est estimée entre 400.000 et 500.000 $.
Ensuite la seule et unique Godsal Sports Tourer. Construite en 1935, avec une ligne qui rappelle la Georges Irat qu’on avait essayée, elle est mue par un V8 Ford. Sa rareté fait monter son estimation entre 225.000 et 275.000 $.
Enfin, si vous voulez plutôt participer à des expos de Militaria, un Daimler Ferret Scout Car, véhicule de reconnaissance de 1958 sera proposé… avec une mitrailleuse de Paintball ! Elle est estimée entre 40.000 et 60.000 $.

Parmi les anglaises plus connue, on commence la plus moderne. Une Aston Martin Lagonda berline de 1984, avec une étonnante couleur rouge. Elle est estimée entre 65.000 et 85.000 $.

Ensuite, la version Ultime de l’Allard J2. Un modèle de 1951, superbe, une des 82 survivantes, propulsée par un V8 Ford 289Ci. Elle est estimée entre 250.000 et 350.000 $.

Plus classiques, pour finir deux monuments de l’automobile anglaise. Premièrement une magnifique Bentley 4.5 Litre Tourer de 1927 peinte en Auster Green et avec une présentation magnifique. Elle est estimée entre 750.000 et 900.000 $.
Enfin la Rolls Royce Silver Wraith cabriolet de 1947, carrossée par Franay et exposée au salon de Paris puis au concours d’élégance de Deauville. Elle est estimée entre 200.000 et 300.000 $.

Un beau catalogue, que vous retrouvez en intégralité ici.

 

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire