Anniversaires, restauration et autres merveilles chez les constructeurs étrangers à Rétromobile 2017

Après vous avoir présenté les bijoux des constructeurs français exposés à Retromobile 2017, je vous propose maintenant un petit tour chez leurs concurrents, qui nous ont présenté quelques belles surprises.

Les 70 ans de David Brown chez Aston Martin

En 2017, Aston Martin célèbre le 70ème anniversaire de son rachat par Sir David Brown, l’homme qui a donné un second souffle à la marque. Pendant cette période la marque se distingua par ses nombreuses victoires en courses. Un exemplaire de la DB3S similaire à celle pilotée par Sir Stirling Moss, Peter Collins ou encore Carroll Shelby, était exposé au centre du stand.
Cette dernière se trouvait juste derrière la mythique DB5 du film Goldfinger. Indissociable de l’agent 007, celle-ci incarne à la fois l’élégance, la puissance  et la noblesse des automobiles anglaises. Trônant sur le podium central, on la retrouvait avec tous ses gadgets embarqués : plaque blindée, siège éjectable, fumigène, diffuseur d’huile… Tandis que reste de l’exposition se concentrait autour des plus beaux modèles portant la griffe de David Brown.

Le Jaguar ressuscité

A Retromobile, Jaguar mettait en lumière son département de restauration. La marque propose même des panneaux de carrosseries d’origine pour Type E. Jaguar exposait également l’une des premières supercars au monde, la XKSS. Sur 16 exemplaires produits, 9 furent détruits dans l’incendie qui ravagea l’usine Jaguar en 1957. En novembre 2016 on vous parlait de ce premier exemplaire reconstruit (lire l’article dans son intégralité ici), c’était pour nous l’occasion d’admirer cette résurrection.

La 928 souffle ses 40 bougies !

La firme de Stuttgart fêtait elle aussi un anniversaire, celui de la 928, sa première GT. Celle qui devait remplacer la 911 en 1977 n’atteindra pas cet objectif mais connaîtra néanmoins une belle carrière. Trois modèles étaient exposés : une 928 GTS, la 928-4, unique exemplaire en break de chasse et une 928 GT au look baroudeur. Cette dernière a réalisé un tour de monde de 34 174 km entre Paris et News-York en 2016.

Les étoiles de Mercedes

Cette année, Mercedes venait à Retromobile avec la C 111. Un prototype conjuguant style et technologie, qui fascinait les foules en 1970. Cette auto propulsée par un moteur rotatif à quatre rotors développait une puissance de 350 ch ! Malheureusement il n’y eu pas de modèle de série. Plus loin sur le stand on retrouvait une 450 SLC Rallye, une 500K et l’une des 300 SL ayant remporté les quatre premières places de la Carrera Panamerica en 1952.

La nippone fait peau neuve

Pour la sortie de sa nouvelle NSX, Honda présentait à Retromobile les deux générations habillées de rouge. Non loin sur ce stand, on retrouvait une classique CB 750 Four, dont production s’arrêtait il y a 40 ans. La même année commençait celle de l’Acty, un utilitaire et micro-van.

Une pléiade d’italiennes

Maserati exhibait une sublime 3500 GT mais surtout la Type 420 / M / 58 Eldorado pilotée par Stirling Moss à Monzanapolis en 1958 (découvrez toute l’histoire de cette incroyable course ici). Autre constructeur de renom italien : Lamborghini et sa 350 GT, restaurée par son Polo Storico, le département restauration de la marque, qui exposait pour la première fois à Retromobile. Une auto simplement sublime dans sa livrée blanche.

Enfin le généraliste Fiat proposait deux versions de l’Abarth 1000 Bialbero. La première taillée pour le circuit dans un carrosserie signée Zagato et la seconde carrossée par Pininfarina pour s’attaquer aux records internationaux. On retrouvait aussi une classique Fiat 500 de 1964 ainsi qu’une de ses déclinaisons, une 500 Gamine de 1968. Chez Lancia, on pouvait admirer un coupé Flaminia de 1964 mais surtout son curieux prototype, la Flaminia Loraymo de 1960. Si ce dessin torturé vous évoque quelque chose, c’est parce qu’il est dû à Raymond Loewy, styliste français particulièrement connu pour ses dessins de Studebaker (comme la Studebaker Avanti dont on vous parlait dans cet article).

Retrouvez les autres articles à propos de Retromobile 2017 en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes.
Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 .
Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

Laisser un commentaire