Retromobile 2017, les pros de la pièce, et les artisans encore présents

Retromobile 2017 est toujours un endroit où on trouve des pièces pour les autos et motos anciennes. Mais de plus en plus, il faut les chercher.

J’utilise bien le mot « encore » car les pièces sont de moins en moins présentes. Certains pros de la pièce pour auto française et populaire ont 40 m2 de stand à Epoqu’Auto, Reims ou Avignon. Et à Retromobile ils disparaissent ou réduisent la voilure. Parmi les spécialistes de la populaire par exemple, Depanoto est toujours là mais avec un stand qui se rapetisse et Neo Retro a tout simplement fait l’impasse. Pourtant on trouve encore des pièces.

Renel ou les copains de Classic Auto Elec sont bien présents avec des très gros stands. La preuve qu’on peut réussir à vendre de la pièce à Retromobile. Les stands ne désemplissent pas. Rappelons que même si d’autres salons ou bourses sont plus intéressants pour la pièce, Retro reste le dernier salon parisien (automobile, les motos sont aussi à Moto Légende). Et que pour certains, ce n’est pas le plus gros salon français, mais juste, le salon local !

Dans les plus petits stands on trouve des artisans et des pros qui sont au rendez-vous pour se faire connaître. Certains se lancent juste. D’autres reviennent parce que « ça faisait longtemps ». Et d’autres (comme les copains de Tourraine Radiateur, Scuderia 116, Classic Pare Choc) s’exposent sur de petites surfaces qui suffisent à montrer leur savoir faire.

Bien sûr ils ne sont pas nombreux. Chaque année les vendeurs de miniatures, vêtements, documentation, livres, etc sont de plus en plus nombreux. C’est aussi ça qui intéresse les visiteurs de Retromobile. Les stands qui font vivre les anciennes autrement que sur des roues de 13 pouces. Les services (assurances, detailling, peinture, magazines) sont aussi de la partie. On se retrouve vraiment sur une grand messe de l’automobile française.

Alors espérons que les pièces ne disparaissent pas de la porte de Versailles et que Retromobile garde encore ce lien mécanique (au sens « cambouistique ») avec les collectionneurs.

Retrouvez tous nos articles sur Retromobile 2017 en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “Retromobile 2017, les pros de la pièce, et les artisans encore présents

Laisser un commentaire