Retromobile 2017, le jour d’avant… attention, spoiler !

C’était l’effervescence ce lundi du coté de la porte de Versailles ! Le décompte finale de la grande messe parisienne est lancé. Je vous en fait découvrir un peu les coulisses de ce Retromobile 2017.

Avec une ouverture programmée dans quelques heures ce Mardi soir à 19H00, pour les VIP et la presse, et Mercredi pour le public, pas question de traîner pour les exposants ! En effet, à mon arrivée, le hall 1 ressemble plus à une ruche, un chantier, mais nullement à un salon automobile ! On slalome entre les chariots, les rouleaux de moquettes  et accessoirement on se pousse pour laisser passer une Ferrari Daytona, une jolie Porsche, bref petit à petit les stands se montent et se garnissent.

C’est juste un joyeux capharnaüm ! Ça râpe, ça scie, ça colle, ça peinturlure, ça sent la sciure, l’huile chaude et la fumée d’échappement ! Mais une chose est sure ça bosse grave pour nous faire une super salon ! Comme l’année dernière, article visible ici tous les différents stands sont là. Les pièces détachées, les vendeurs de miniatures et bien d’autres encore…

Pour accéder au hall 2, le passage est dédié a l’exposition des Groupes B, organisée par Les Grandes Heures Automobiles. C’est encore un peu vide mais plus pour très longtemps. Le toujours attendu espace de la maison de vente Artcurial est aussi en train de se remplir doucement. Les longs semis déposent leur cargaison avec d’infinies précautions. Les grandes marques comme Renault ou Citroën, elles aussi œuvrent pour monter leurs expositions et pour le peu que j’en ai vu, ça va être très bien ! Un gros chantier qui accouchera encore d’un beau salon, j’en suis persuadé.

Pour en être sur, passez voir ça, le salon sera ouvert du mercredi 8 février au dimanche 12 février.

Horaires et renseignements sur Retromobile.fr

 

 

Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

Laisser un commentaire