Deux ventes aux enchères pour Coys ce Samedi

Coys est une maison assez discrète en France. Fait d’arme principal ? La vente organisée pendant le dernier Mondial de l’Auto. Mais dans le reste de l’Europe, Coys est une maison plus renommée. La preuve ? Ce samedi la maison Coys proposera deux ventes.

Du sport, du lourd et de l’original à l’Autosport International

Il n’est pas impossible qu’on vous emmène à la visite de ce salon la semaine prochaine. En attendant, le salon Autosport International qui se tient jusque Dimanche à Birmingham a lui aussi sa propre vente aux enchères. Et comme on est pas sûrs de vous emmener visiter le salon, voici quelques lots sympathiques.

44 lots seront proposés sur cette vente. La plus chère des autos proposées sera une Ferrari. On atteint pas les millions ici, mais la Dino 246 GT de 1974 est estimée entre 250.000 et 280.000 £, autour des 300.000 € donc.

Petite surprise, on trouvera parmi les lots une Tambot Samba, mais pas une Samba Rallye comme celle qu’on a essayé, la version supérieure, c’est une Samba Groupe B de 1983, estimée entre 25.000 et 30.000 £ qui sera proposée !
Ensuite une autre petite sportive, une Mini. Pas n’importe laquelle puisque Coys a trouvé une Mini Cooper S de 1966 qui a la particularité d’avoir été une des autos engagée en rallyes par l’usine BMC entre 1966 et 1968. Elle est donc estimée entre 40.000 et 60.000 £.
Auto originale ensuite, une ISO Rivolta de 1965. Ligne italienne élégante, V8 américain, cette auto demande certes une restauration mais son estimation, entre 26.000 et 35.000 £ la rend intéressante !

L’auto la plus intéressante et insolite de la vente est par contre moins connue. C’est une Deep Sanderson 301 Coupé de 1963. Le nom ne vous dira rien, c’est normal, l’auto est nommée ainsi à cause d’un groupe de Jazz ! Mais à l’origine de cette auto on retrouve Chris Lawrence, le même Chris Lawrence qui s’était illustré au Mans sur des Morgan à moteur Triumph, qu’il avait upgradé via sa structure Lawrencetune. Avant la Morgan SLR dont on vous parlait dans cet articleSi l’auto n’a pas connu de grands succès, avec deux abandons au Mans en 1963 et 1964, elle constitue un beau morceau d’histoire, éligible au Mans Classic qui plus est ! Elle est estimée entre 60.000 et 80.000 £.

Prestige, sport et Citroën chez Coys à l’Interclassics de Maastricht

Forcément moins de sport aux Pays Bas pour la vente Coys à l’Iterclassics de Maastricht. Là aussi c’est prévu qu’on vous y emmène dans le courant de la semaine prochaine. Le catalogue est plus luxueux. L’Austin Healey 100 BN2 Le Mans de 1956 en est un bel exemple. Parfaitement restaurée elle est estimée entre 180.000 et 200.000 €.
Point commun avec la vente Bonhams du Zoute Grand Prix, on trouvera ici une Porsche 911 de 1978, ex police néerlandaise. Encore décorée elle est estimée entre 85.000 et 110.000 €.
On trouvera aussi une superbe italienne, une Lancia Aurelia B20 GT S2 de 1952. Belle auto, innovante avec son V6 et estimée entre 140.000 et 180.000 €.

Le salon offre une belle sélection de Ferrari en exposition. La vente proposera elle une Ferrari 512 TR de 1993 estimée entre 100.000 et 110.000 €, mais ce n’est pas la plus récente. Ce titre est détenu par une 456 GT de 1998 estimée entre 45.000 et 50.000 €.
La Ferrari 330 GT 2+2 Série 1 de 1965 est la plus ancienne et la plus chère avec une estimation comprise entre 200.000 et 220.000 €. Entre les deux époques on trouve une petite Ferrari 308 GT4 Dino, estimée entre 55.000 et 60.000 €.

Enfin on termine avec une marque chère aux néerlandais, Citroën. Deux belles création de la marque au chevrons seront présentées. La première, c’est une ID de 1965 estimée entre 19.000 et 23.000 €.
La seconde est beaucoup plus prestigieuse puisqu’il s’agit d’un Cabriolet Chapron de 1963. L’auto a té entièrement restaurée, et elle est simplement superbe. Elle est estimée entre 200.000 et 240.00 €.

Le catalogue est visible ici.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire