Enchères à Scottsdale : gros catalogue avec de nombreuses millionnaires pour RM Auctions

Dans un peu plus de deux semaines, les enchères de Scottsdale vont attirer les riches collectionneurs de toute la planète. Les grandes maisons de vente aux enchères seront de la partie. On vous a déjà dévoilé une partie du catalogue de Bonhams ici, voici celui de RM Auctions Sotheby’s.

La vente se tiendra les 19 et 20 Juillet en Arizona, à Scottsdale. RM Auctions Sotheby’s proposera 181 lots à cette vente. Un beau catalogue qui compte notamment 4 lots de la collection Barsotti et 19 de la collection Mohrschladt. Et bien sûr toute une flopée d’autos pouvant dépasser le million de dollars.

20 Millionnaires potentielles pour RM Auctions à Scottsdale.

4 allemandes dont la plus grosse estimation

Cette plus grosse estimation est à mettre au crédit d’une Mercedes-Benz 540 K Roadster Speciale de 1939 avec une carrosserie Sindelfingen. Cette auto est unique, commandée spécialement par Rolf Horn. Elle était dotée d’une boîte à 5 vitesses au bout de son 8 cylindres en ligne de 5410 cm³, qui développait 115 ch en atmo et 180 quand le compresseur se déclenchait. Restaurée au début des années 2010 elle a notamment remporté un prix de deuxième de sa classe à Pebble Beach en 2012. Elle est estimée entre 7.4 et 8.4 millions de dollars.

Seconde Mercedes, une 300 SL Gullwing de 1955. Dans un très bel état d’origine, à l’image de celle présentée par Artcurial dans quelques semaines à Retromobile, cette 300 SL a couru et a passé la majeure partie de sa vie sous le climat propice de la Californie. Elle est estimée entre 1.35 et 1.5 million de dollars.

Les deux autres allemandes dont des Porsche. La première, une Porsche 911 GT2 Jaune de 1996 fait partie des 37 GT2 homologuées sur route est estimée entre 1.1 et 1.5 million de dollars. La seconde, une Porsche 959 Komfort de 1987 est, elle, estimée entre 900.000 et 1.2 million de dollars.

7 Ferrari viseront le million…

… et pas une seule 250 ! Si, c’est possible !
La plus chère des 7 est une 400 Superamerica SWB Coupe Aerodinamico de 1961 à carrosserie Pininfarina. Deuxième auto la plus chère de la vente, elle est estimée entre 3.25 et 3.85 millions de dollars.
On trouve ensuite une Ferrari F50 de 1995 peinte en Nero. C’est une des 4 F50 à revêtir cette robe et une des deux américaines. Avec 2090 miles au compteur, elle estimée entre 3 et 3.5 millions de dollars.
La suivante est une Ferrari 365 GTS de 1969 à carrosserie Pininfarina. Elles n’ont été que 20 à être construites, et celle-ci est très connue puisqu’elle a gagné de nombreux prix lors de concours. Elle est estimée entre 2.9 et 3.5 millions de dollars.

Quatrième Ferrari, une Enzo de 2003, propriété de Tommy Hilfiger. Avec seulement 3,620 miles au compteur elle est estimée entre 2.7 et 3 millions de dollars.
On trouve ensuite une belle Ferrari 275 GTB/6C jaune de 1966. La 6C emporte autant de carburateurs et d’ailleurs le moteur est d’origine. Avec 20.000 miles en même temps, c’est normal. Elle est estimée entre 2.4 et 2.8 million de dollars.
La Ferrari 330 GTS de 1967 qui suit est une 99 autos produites de cette série avec une carrosserie Pininfarina. Totalement restaurée elle est estimée entre 2.2 et 2.5 millions de dollars.
Dernière voiture au Cavalino, une F40 de 1990, avec 7.600 miles au compteur, elle est parfaitement entretenue pour justifier le prix estimé entre 1.25 et 1.5 million de dollars.

Deux Lamborghini pour compléter la délégation italienne

Par contre ces deux Lambo sont des modèles d’exception. La Miura présentée est tout simplement une P400 SV de 1971, complète jusqu’au carnet d’entretien et qui a passé toute sa vie aux USA. Elle est estimée entre 2.3 et 2.6 millions de dollars.
L’autre est plus récente, mais il s’agit d’une exclusive (20 exemplaires) Reventon de 2008, basée sur la Murcielago mais avec une ligne encore plus agressive. Elle est estimée entre 1 et 1.4 millions de dollars.

Quatre américaines de prestige

La plus ancienne de ces quatre américaines est une Cadillac V16 Roadster de 1930. Avec sa carrosserie Fletwood elle est connue des amateurs de concours d’élégance où elle a notamment gagné un Best in Class à Pebble Beach. Elle est estimée entre 1 et 1.25 millions de dollars.
La suivant est à peine plus jeune, c’est une Chrysler CL Imperial Dual-Windshield Phaeton de 1933. La voiture a été dessinée par Ralph Roberts, le designer en chef de la carrosserie Le Baron ! Unique, elle a aussi remporté son Best in Class à Pebble Beach. Elle est estimée entre 1.4 et 1.8 millions de dollars.

Ensuite dans les après-guerre on trouve une fantastiques ou fantasque, Tucker de 1948. Cette auto a moins de 8000 miles au compteur et est estimée entre 1.6 et 2.1 millions de dollars.
La dernière est une Cobra, une 427 de 1966. Elle ne battra pas le record d’une Cobra aux enchères, qui est aussi celui d’une américaine obtenu par RM Auctions cet été avec CSX 2000. En effet celle-ci est estimée entre 900.000 et 1.2 millions de dollars.

Deux françaises, deux Bugatti

On aurait pu s’attendre à une Delahaye, mais au dessus du million, elles ne sont pas légion. Ici ce sont deux Bugatti qui porteront les couleurs françaises à Scottsdale. La première est une Veyron 16.4 Super Sport. C’est la 300e des 300 Veyron produites. Elle est aux Specs US et même si elle a été produite en 2013, c’était la voiture du salon de Genève 2015. Elle est estimée entre 2.1 et 2.3 millions de dollars.

L’autre est une Bugatti de l’ère classique de la marque. C’est une Type 57 Cabriolet de 1939 carrossée par Letourneur et Marchand. Il n’y en a eu que 6 à revêtir cette carrosserie, ce qui explique en partie l’estimation comprise entre 1.25 et 1.5 million de dollars.

Mais une seule anglaise

Et oui, une seule anglaise dans cette vente. Pas de Type C ou de Type D pour assurer un plus gros nombre. C’est une Aston Martin DB5 de 1965 qui est estimée entre 1 et 1.2 million de dollars. Autant dire que ce ne sera pas facile. Cette auto a au moins pour elle une boîte 5 et par contre un moteur entièrement d’origine, un 4L qui n’a pas été passé en 4.2L.

Le catalogue ne s’arrête pas là !

Dans le reste des autos, encore 160 de ce catalogue on trouvera quelques autres autos intéressantes.
On commence avec quatre (!!!!) Lamborghini Countach. Pour plus d’infos sur les versions et sur la voiture en général, notre article est ici. Pour le catalogue de la vente RM Auctions à Scottsdale, on trouvera :
– Une LP400 S Series I de 1979 (la noire) estimée entre 600.000 et 700.000 $
– Une LP400 S Series II de 1981 (la grise) au même prix
– Une 5000 QV de 1987 et son ignoble pare choc estimée entre 275.000 et 350.000 $
– Une 25th Anniversaire de 1989 avec son pare choc à peine moins moche une fois peint, estimée entre 300.000 et 350.000 $

Ensuite, une autre liste de voitures plutôt sympathique ou simplement à ne pas rater.
– Le premier proto de la Maserati Mexico, estimé entre 450.000 et 550.000 $
– Une des 44 Alfa Romeo Giulietta SZ Coda Tronca (lire aussi notre article sur le Kamm Back) estimée entre 400.000 et 500.000 $
– Une Aston Martin V8 Vantage aux specifications Oscar India, estimée entre 350.000 et 400.000 $
– Une Aston Martin DB AR1 Zagato de 2003, pas ancienne mais à 99 exemplaires, c’est collector, estimée entre 275.000 et 350.000 $
– Une Mercedes-Benz 190 E 2.5-16 Evolution II qui sera la première aux USA. Estimée entre 225.000 et 275.000 $
– Une Porsche 911 Turbo Flat Nose, voir notre article sur cette version ici, de 1989 estimée entre 225.000 et 275.000 $
– Un Combi Volkswagen 23 Glaces estimé au prix indécent compris entre 150.000 et 200.000 $
– Une Plymouth Road Runner Superbird de 1970 estimée entre 100.000 et 140.000 $
– Une Borgward Isabella préparée pour le rallye, une des voitures les moins chères de la marque, estimée entre 15.000 et 20.000 $

L’intégralité du catalogue est ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire