En visite au Relais de l’Auto Ancienne à Limoges

Si vous suivez News d’Anciennes, vous savez qu’on est passé au Relais de l’Auto Ancienne. Comment ? Tout simplement parce qu’on a essayé une de leurs autos, la Citroën SM 3L. Mais l’officine mérite une petite visite et un petit coup d’œil.

Si seulement il y avait la même chose à côté de chez moi…

Avant même de monter dans la voiture ou de parler de leur travail, la première chose qui m’a frappé au Relais de l’Auto Ancienne c’est la convivialité du lieu.

C’est là que Alex m’avait donné rendez-vous, un samedi matin, avant de partir pour le Grand Prix de Limoges. Ludovic nous y accueille avec un café. C’est rare, mais il a la chance « d’avoir des clients qui sont devenus des amis ». L’accueil doit jouer un beau rôle là dedans !
Dans le bureau, des vieux journaux d’époque, des bidons d’huile anciens et un éclaté d’un moteur rotatif. On est dans l’ambiance ! En plus il n’essaye pas de nous vendre quoi que ce soit. La discussion s’engage autour de ma voiture, ça a d’ailleurs donné mon édito de Novembre !

Devant, on trouve d’ailleurs la voiture de Ludovic, une Peugeot 404. C’est sa voiture de tous les jours. Ludovic est à l’origine de la création des lieux, il y a dix ans, avec sa compagne et un de ses amis. Aymeric le mécano est arrivé en 2012 et ce petit monde fait vivre les lieux.

La visite du relais de l’Auto Ancienne

En fait je fais le tour des lieux avec Alex, habitué des lieux, qui connait toutes les autos et qui pourrait toutes les essayer s’il avait plus de temps. Le veinard !

Les anciennes à vendre

Le Relais de l’Auto Ancienne comprends un gros espace dédié aux autos en vente. C’est là qu’attendent la Citroën SM et la Lancia Fulvia qui seront mes montures. Mais elles ne sont pas les seules présentes, loin de là. On trouve dès l’entrée plusieurs Citroën. 2CV, Mehari, Traction, Dyane, C6 ou B2, les chevrons sont au rendez-vous.

D’autres françaises sont présentes. Une étonnante Simca 1100 de plage attire forcément mon regard. Entièrement homologuée dans cette configuration, c’est une curiosité. Du côté des autres françaises, une Simca 1000 attend son acheteur, tout comme une Delahaye 134, et une Renault Prairie.

Les étrangères ne sont pas en reste, et quelles étrangères. Outre la Fulvia, une superbe Jaguar MkII 2.4L joue la carte de la sportivité. Forcément moins que la Marcos, l’artisanale anglaise aidée par son Ford Kent doit être aussi fun que décalée sur la route. Lancia, VW, Land Rover ou Fiat complètent ce beau tableau.

A noter que les véhicules à vendre le sont entièrement révisés et on peut donc partir l’esprit (presque) tranquille !

L’atelier de Restauration justement

De l’autre côté du bâtiment du Relais de l’Auto Ancienne on trouve ce qui constitue une des autres activités du lieu. L’atelier de restauration a de la place. Un pick-up Ford y attend ses pièces et une Audi Quattro est sur le pont. En face on trouve des pièces, autre activité du lieu, mais aussi nombre de voitures en attente.
Soit ce sont les clients qui les ont laissé là, soit elles attendent une restauration. En tout cas on ne manque pas de boulot ici.

C’est à peu près tout sur le lieu. J’y reviendrais c’est sûr, et si vous avez envie d’une ancienne et des conseils qui vont avec, je vous les recommande !

Les coordonnées ? Tout est sur leur site internet que vous découvrez en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

5 réflexions au sujet de « En visite au Relais de l’Auto Ancienne à Limoges »

  1. Genial comme endroit ! C est sure qu avec ca a cote de chez soit c est un coup a oublier les gosses a la creche mdr
    Curiosite : quel est le model de ce petit breack bleu metalisé dans la derniere serie de photos de l article ?
    Merci d avance

Laisser un commentaire