50e anniversaire de la FIVA, belle expo à l’UNESCO

Dans le cadre du 50e anniversaire de la FIVA, la Fédération Internationale des Véhicules Anciens, une exposition de véhicules était organisée dans l’enceinte prestigieuse de l’UNESCO à Paris. J’y suis allé dès hier, premier jour de l’exposition.

Cette expo réunissait 11 voitures et 3 motos, sur une période couvrant les débuts de l’automobile jusqu’aux années 70. Installée dehors sous un chapiteau, je m’attendais à mieux niveau présentation, mais ne faisons pas la fine bouche, la sélection est superbe. Assurément de la qualité !

Dans une expo il faut être sélectif, mais la qualité du choix était à la hauteur du lieu et de ce 50e anniversaire de la FIVA. On retrouvait un large panel de voitures de la populaire 2CV en passant par la sportive Porsche, pour arriver au luxe avec la Packard qui n’avait plus rien en commun avec la Panhard sortie a peine 50 ans plus tôt, si ce n’est les 4 roues !

Un large spectre donc, pour notre plus grand plaisir ! Cette expo ne comportait que 14 véhicules, je vais vous en faire découvrir quelques-uns. On commence par la doyenne de cette expo, la Panhard et Levassor datant de 1892, issue de la Cité de l’Auto de Mulhouse. Cette auto serait la plus ancienne encore roulante, c’est en la regardant que l’on constate l’évolution de la voiture, tant celle-ci ressemble à un fiacre à moteur.

Ensuite, le prototype de la TPV qui deviendra la mythique 2CV, ne nous est pas inconnu, nous l’avons déjà croisé lors de ma visite au conservatoire Citroën. Là aussi, que d’évolution à comparer avec nos automobiles modernes, surtout au niveau confort. Absence de tableau de bord, les sièges sont juste de la toile tendue comme le toit du reste, un seul phare. Comme quoi les légendes sont faites, parfois, de pas beaucoup !

Suivait deux bêtes de courses, une Peugeot CD SP66. Superbe auto dont Benjamin vous parlait la semaine dernière dans cet article et qu’on aussi vu aux Grandes Heures de l’Automobile.
Cette Peugeot voisinait avec une autre légende française, j’ai nommé la Bugatti Type 35B de 1928. C’est une de ce type qui remporta le premier GP de Monaco et bien d’autres succès aux mains du pilote Louis Chiron, entre autres. Cette voiture a obtenu le trophée de la conservation FIVA à Chantilly Arts & Elegance cette année.

La modernité était illustrée par deux autos des années 60 pour cette expo dédiée aux 50e anniversaire de la FIVA. Premièrement une surprenante Alfa Roméo Guilitta SZ de 1966 et carrossée par Zagato. Cette auto a la particularité de présenter deux faces, voulues par son propriétaire le collectionneur Corrado Lopresto. L’une restaurée et l’autre dans son jus, très originale. C’est le proto qui servit à Zagato pour tester sa Kamm Tail.
La seconde est une icône des voitures de sports; la superbe Porsche 911 SWB de 1968, rare et magnifique voiture comme seule la marque de Stuttgart a pu en fabriquer.

Le luxe, la beauté, la grandeur voire l’extravagance, autant d’adjectifs pouvant qualifier les deux voitures qui suivent. Tout d’abord la gigantesque Renault 40CV type JV de 1922, un superbe paquebot, magnifiquement restaurée. Une voiture à l’allure de mini bus, ou de monospace des années folles, une voiture de stars et chef d’état !
Sa voisine est, elle, réellement une de voiture de chef d’état. D’un Maharajh pour être précis, une superbe Rolls-Royce Phantom 1 de 1926, un vrai bijou venant d’une collection privée de la ville de Bengalore en Inde.

Les trois dernières pourraient représenter à elles seules la quintessence de la beauté de l’auto Française, celle que la seconde guerre a emporté peut-être à tout jamais dans ses tourments ! Trois chefs d’œuvres qui élèvent le métier de carrossier au rang d’Art comme la peinture ou la sculpture ! Un passage obligé pour ce 50e Anniversaire de la FIVA.

On commence avec cette Avions Voisin C7, dénommée « Lumineuse » une voiture de pure folie possédant pas mal de pièces provenant de l’aviation comme les sièges ou l’ouverture des vitres.
Le second joyau était aussi un parfait exemple du savoir-faire Français en matière de luxe sportif des années 30 avec une Delahaye 135 coach compétition de 1937, carrossée par le maître Henri Chapron. Pour se propulser, un 6 cylindres en ligne de 3,5 litres de cylindrés. Une auto racée et une œuvre d’art sur roues !
Dernière mais non des moindre, est l’immense Packard, coupé chauffeur de 1938, même si celle-ci est d’origine Américaine, c’est en châssis nu qu’elle fut livrée et habillée dans la capitale de la mode par les établissements Franay. La voiture confère un impressionnant gabarit de 5.73m de longueur et son long capot renferme un huit cylindres en ligne qui ne développe que 120CV pour propulser les presque deux tonnes de la bête ! Une voiture d’une très grande élégance !

Une superbe expo donc. Vraiment dommage qu’elle ne dure que jusqu’au vendredi 18 novembre et que le lieu, bien que prestigieux et en accord avec la démarche de la FIVA, soit bien trop confidentiel pour pouvoir être visité par un grand nombre de personne. C’est bien dommage car les voitures présentées valent toutes le déplacement de par leur rareté et leur intérêt historique. Heureusement que News d’Anciennes est là pour vous permettre de découvrir cet éphémère musée de l’histoire de l’automobile !

La galerie complète est ici.

Vous aimez ? Partagez !

5 réflexions au sujet de « 50e anniversaire de la FIVA, belle expo à l’UNESCO »

  1. Bonsoir je suis l’heureux propriétaire de la Packard eight coupe chaufeur Franay 1938 la longueur de la voiture de pare choc av a paré choc ar est de 5 mètres 73 avec la malle de voyage on est a 6,16 mètres.Cordialement

  2. La Packard carrossée par Franay est la voiture de mon père. Je suis bien heureuse de la voir exposée ici! Il a passé tellement d’heures de restauration et de recherches sur son historique.

  3. Ping : 50e anniversaire de la FIVA, belle expo à l’UNESCO - Retrorevue.fr, le blog revue de presse voitures de collection de Mascotte Assurances

  4. Ping : Le Tour de Paris de la FIVA, les belles investissaient la capitale. - News d'Anciennes

Laisser un commentaire