Les Japonaises et les Rat Rods au Motors & Café

C’est la deuxième fois que je vous emmène au Motors & Café. Après les minis et les Fiat 500, c’étaient les Japonaises et les Rat Rods qui étaient les invités d’honneur du rasso de Toulouse.

Ce dimanche matin, avait donc lieu sur le parking de l’Esmeralda à Sesquières l’avant dernière édition du rassemblement automobile Motors & Café pour cette année 2016. Elle était consacrée aux rat-rods (hot rod rappelant les customs des origines et allant souvent à l’essentiel), ainsi qu’aux véhicules japonais et asiatiques. Bien sûr, tous les autres étaient les bienvenus.

Parmi tous ceux exposés, le rat rod basé sur une Peugeot 201 donnait un bel exemple de ce que peut donner ce type de voiture. Sa carrosserie était rouillée, surbaissée, son toit absent et l’équipement assez sommaire (absence d’ailes et de vitres à l’arrière). Certains pick-up présents pas mal non plus dans le genre notamment les GMC et Chevrolet 3100.

Concernant les voitures japonaises et asiatiques, les Mitsubishi Lancer et autres Subaru Impreza semblaient inévitables. Le reste du bataillon se composait de Toyota Celica de toutes les époques, de Datsun 260z, de Mazda MX5 et autres Nissan Skyline.

Hors Japonaises et rat rods, j’ai particulièrement apprécié cette BMW 3.0 CSL que j’ai trouvé magnifique. J’ai également croisé parmi les quelques Peugeot 205 GTI exposées une 205 GTI 2 litres TCT (Turbo Constant Torque). Cette dernière était équipée d’un moteur 2 litres turbo monté à l’origine sur les Peugeot 605 ou 806 et les Citroën XM et Xantia.

Une fois de plus, j’aurais été séduit par cette nouvelle édition du rassemblement. A noter que pour le dernier épisode de la saison 2016 de Motors & Café, l’événement aura lieu sur toute la journée. Son thème sera le dimanche racing et devrait regrouper quelques véhicules de course. Un défilé de mode et de pin-up sera également organisé.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire