Dijon Motors Cup 2016, beau programme mais…

Dimanche dernier se déroulait sur le mythique circuit de Prenois la Dijon Motors Cup 2016. Un programme alléchant, avec de multiples formules 1 des années 50 et 60 ainsi que de nombreux beaux joujoux plus ou moins récents, Formules 2, Formules juniors, protos, GT, voitures de tourisme et j’en passe.
C’est avec une certaine euphorie que nous nous sommes rendu sur Dijon à l’heure où les fêtards dorment encore. Pas pour le mythique Grand Prix de l’Age d’Or, non pour un événement bien plus confidentiel. Arrivés sur le circuit, tickets en mains les moteurs rugissent déjà sur la piste. Direction sans attendre vers le « gauche de la bretelle » réputé pour son dévers un poil piégeur. À peine sur place et déjà quelques frayeurs pour les pilotes de monoplaces des années 60. Appareil photo armé est c’est parti pour une série de filés. On se régale, les pilotes ne font pas semblant et malmènent réellement leurs auto. Le sceptique que je suis a été agréablement surpris.
Cependant on se sent un peu seul sur le bord de la piste de la Dijon Motors Cup 2016. En effet pas grand monde n’a fait le déplacement ce matin. Sensation confirmée lorsque je décide d’aller jeter un œil sur l’exposition des routières. Le parking est presque désert une 15aine d’autos tout au plus et personne autour, pas de discussions, pas de flashs, pas d’effervescence. Dommage la place est la, le lieux est parfait et les quelques autos présentes de qualité (Ferrari Porsche, Maserati, Aston Martin etc).
Je continue mon tour de l’événement par ce qui me semble être le gros point positif. La visite des paddocks. Libre comme l’air il est possible de déambuler à souhait et sans barrières au milieux d’autos de courses mythiques (de ce côté là le plateau était particulièrement garni). L’ambiance est bien présente, carrosseries au sol, châssis à l’air, moteurs boitants, mécanos à l’œuvre sous le regard attentif des pilotes tout y est pour s’immerger dans l’ambiance course.
Durant l’entracte de midi les exposants de routières on pu faire trois tours d’honneur compris dans leur forfait. Une très bonne idée de la part de l’organisation mais pas assez mise en valeur à mon sens.
14h les courses reprennent avec les GT. Ça va vite, très vite, les pilotes s’adonnent à de super duels en tête. Et on se prendrait presque au jeu du pari. Puis arrive la course de F1 des 60′. Et pour le coup c’est une belle surprise la grille de départ est pleine et la course qui s’en est suivit particulièrement sympa avec un peu de casse et 3 abandons dans le premier tour.
16h30 la deuxième manche des 200km de Dijon démarre. On découvre de nouvelles autos, des protos et GT cette fois ci. Et comme les autres courses de la Dijon Motors Cup 2016 on ne voit pas le temps passer tant le spectacle est amusant. Jusqu’aux 10 dernières minutes de courses où la pluie qui menaçait depuis ce matin a enfin fini par tomber. Et pour le coup les pilotes ont vraiment levé le pied jusqu’au drapeau à damier. On ne leur en voudra pas !
En résumé pour 10€ la Dijon Motors Cup 2016 constituait une belle occupation dominicale. Un panel d’autos de course de qualité, des paddocks accessibles et à l’ambiance immersive, et des courses disputées. Cependant on regrettera la partie véhicules routiers pas vraiment mise en valeur et plutôt pauvre (peu d’autos et seulement 3 tours), une affluence un poil faible, et le cruel manque de restauration. Mais rassurez vous si on peut on y retournera pour une 5ème édition qui espérons le sera plus aboutie. Et par la même occasion on vous le recommande.

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Dijon Motors Cup 2016, beau programme mais… »

  1. En effet ce fut une très bonne journée avec des voitures remarquables et un très beau spectacle sur la piste et dans le paddock.
    C’est ma deuxième éditions et j’ai déjà repris rendez vous pour l’année prochaine.

    ps: je me suis vu sur une de tes photos de dos avec mon cousin en fauteuil roulant , sympa
    François

Laisser un commentaire