Beau Catalogue pour Marc-Arthur Kohn à la Dijon Motors Cup

On vous l’avait annoncé en parlant de l’événement qui se tiendra ce week-end à Prenois. La Dijon Motors Cup accueillera cette année une vente aux enchères. C’est un catalogue sympathique qu’a constitué pour l’occasion Marc-Arthur Kohn.

La vente ne elle-même aura lieu ce Samedi à 17h30, directement sur le circuit de Dijon Prenois. On vous détaille le catalogue, très complet.

De l’automobilia et de l’art

La sélection d’automobilia et d’œuvres d’art faite par l’étude de Marc-Arthur Kohn est superbe. On y trouve les grands classiques du genre, de la plaque émaillée à la mascotte. Mais aussi des objets plus gros, des accessoires de garage, des pompe à essence et des flippers. Les prix dépendent de l’état, mais la sélection est en tout cas magnifique.

En plus des séries de photos, on trouvera debelles oeuvres d’art. On notera par exemple l’acrylique de Pierre-Louis Poiret oui une superbe aquarelle de Denis Sire. Mais surtout, quelques structures d’Arman. Il n’a pas oeuvré qu’à l’air libre, non, son travail a aussi été réalisé avec des miniatures. Des F1 et des autos plus communes, toutes emprisonnées dans du béton. Les prix sont en adéquation avec son aura : 6.000 à 8.000 € pour l’oeuvre de 50 cm de haut représentant des F1 Renault, 80.000 à 120.000 € pour Traffic Jam et son mètre quatre vingt de haut.

Marc-Arthur Kohn a sélectionné des autos de tous âges

Le catalogue est complet jusque dans les différents mode de transport. On trouve ainsi quelques motos. Il y a de tout, de l’anglaise, de la française, de l’italienne.

La plus ancienne est une Terrot Type H de 1929 avec une estimation comprise entre 8.000 et 9.000 €. Pour une moto de cet age en état de marche, c’est pas mal !

Tout en haut des estimations on trouve deux modèles sportifs. Tout d’abord une Norton Manx modèle Garden State de 1949. Elle ne demande qu’à redémarrer pour repartir sur les routes et les circuits. Elle est estimée entre 35.000 et 38.000 €.
Ensuite on trouvera une Seeley G50, une moto conçue pour la course et qui est d’ailleurs championne de France VMA 2016. Elle est estimée entre 33.000 et 35.000 €.

Des autos de beau pedigree

Au niveau des autos, Marc-Arthur Kohn démarre fort avec le premier lot du catalogue, une Amilcar C3 de 1934, tout juste sortie de restauration et encore en rodage, estimée entre 43.000 et 45.000 €.

Toujours dans le sportif, mais pour le circuit uniquement, une Chevron B60 TS de 1982. Il n’y a eu que trois autos de ce type, celle-ci est prête à prendre la piste en SportProtoCup. Elle est estimée entre 95.000 et 110.000 €.
Enfin une belle replica, une Jaguar Type D. La réplique date de 1967 et a même une carte grise Jaguar ! Elle est estimée entre 100.000 et 120.000 €.

Dans le reste des autos, on trouve un nombre important de Porsche. Donc si on ne doit en choisir qu’une, on ira vers du sport. C’est aussi la plus haute estimation, la 930 Turbo Groupe 4 gagnante du Tour de Corse 2010 estimée entre 150.000 et 180.000 €.

On trouvera aussi plusieurs Jaguat, XK120 et Type E en tête, et même une rare Georges Irat MDS 1025, une auto peu chère par rapport à son pedigree, elle est estimée entre 38.000 et 42.000 €.

Le catalogue complet est visible en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire