Spa Six Hours 2016 : Une course à la tombée de la nuit

A la mi-septembre, comme depuis plus de 20 ans avaient lieu les Spa Six Hours 2016 sur le toboggan des Ardennes, qui est resté étonnamment sec tout le week-end. On vous emmène au cœur d’un week-end de course jusqu’au bout de la nuit.

Cet événement est organisé par des anglais et donc ceux-ci sont présents en masse sur la piste et aux abords du circuit. Les stars n’ont pas manqué à l’appel non plus de cette superbe endurance historique.
On comptait le pilote de Formule 1 Gerhard Berger, l’ex-chanteur d’AC/DC mais aussi Max Girardo. Lors de ces Spa Six Hours 2016, de nombreuses courses avait lieu. Cependant, l’attraction du week-end reste néanmoins l’endurance de 6h où se battent des Ford GT40 suivis par des Jaguar E-Type et autres MGB, 911 et même une petite 356.

Cette course a une nouvelle fois été dominée par une horde de GT40 qui étaient au nombre de onze cette année. La course a été remportée par la numéro 6 au bout d’une intense bataille de 6 heures.
La première heure a notamment vu l’abandon de la numéro 14 pilotée par Gerhard Berger suite à la perte d’une roue dans le double gauche. Une fois de plus, cette course a été très mouvementée avec de nombreux changements de leader et de multiples dépassements au sein des différentes catégories de ce plateau très fourni. En effet, ce sont un peu plus de 110 voitures qui se livrent une bataille intense. Les voitures inscrites dans cette catégorie doivent avoir été construite avant 1965.

La course est encore plus belle lorsqu’elle se déroule de nuit comme le montre prouve ces clichés pris au virage de la Source à savoir le virage le plus lent du circuit de Spa-Francorchamps.

Il y avait bien sûr d’autre courses permettant d’occuper l’ensemble du circuit durant ces Spa Six Hours 2016. Les courses sont similaires à celle que nous avons vu lors de l’AvD Oldtimer Grand Prix, notre article ici. Un autre beau plateau est celui du « Woodcote Trophy » avec des voitures exceptionnelles de la période 50-60 avec des C-Type, D-Type et autre Aston Martin DB2

Les plateaux de type « Touring » était également bien representés avec 2 catégories distinctes à savoir :

  • U2TC composé d’une quantité impressionnante de Lotus Cortina mais aussi des BMW 1800 ti et autres Mini Cooper S
  • HTCC composé quant à lui de Capri, 3.0 CSL, Camaro et des Rover SD1

Ces voitures roulaient dans la même course et a donné lieu a des batailles plutôt insolite entre Lotus Cortina et M3 E30 par exemple. Il était temps de voitures les voitures des années 80 rouler dans des courses historiques.

Les championnats réglementés par la FIA étaient présents aux Spa Six Hours 2016 avec notamment le très relevé championnat de F1 historique mais aussi le Historic Sports Car. Les Chevron et Lola sont des machines très impressionnantes même si ce ne sont pas celle qui me font frisonner.
Voici un petit échantillon des voitures présentes. La course de F1 se jouera dans le dernier tour avec la F1 du belge Loïc Deman qui s’arrête à la sortie du Bus-Stop. La présence de l’exceptionnelle Porsche 917 de Carlos Monteverde ne passera pas inaperçu même si celle-ci n’a effectué que 2 tours.

Ensuite, il y avait une course avec la présence de Cobra Daytona, malheureusement des répliques et oui Francorchamps ce n’est pas Goodwood malheureusement. La diversité de cette course était important allant de la MGB à la E-Type en passant par l’Austin Healey et la Lotus Elan.

Les autres catégories n’étant pas définies par un règlement clair et les anglais aiment bien mettre n’importe quel moteur dans n’importe quel voiture, il est parfois difficile de comprendre ces classes. Voici un rapide aperçu de ce que nous pouvions voir évoluer

Une fois de plus, les Spa Six Hours 2016 ont tenues toutes ses promesses avec plus de 650 voitures présentes, une météo clémente et des spectateurs nombreux. Nous attendons d’ores et déjà l’édition 2017.

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Spa Six Hours 2016 : Une course à la tombée de la nuit »

Laisser un commentaire