Goodwood Revival 2016, Toujours au Top

On vous a emmené cette année au Mans Classic, à l’AvD Oldtimer Grand Prix sur le Nürburgring, et les voitures y étaient superbes. Mais Goodwood Revival 2016 présentait aussi de superbes autos, avec cette ambiance si particulière qui fait de cet événement une référence.

Pour nous y emmener, on retrouve Charles. Ses superbes photos ont été prises alors qu’il était exposant sur place. On vous a déjà parlé de lui, dans notre article sur la Galerie Stradale.

L’ambiance du Goodwood Revival 2016

C’est certainement sur ce point que le Goodwood Revival 2016 se démarque des autres manifestations de voitures anciennes que l’on peut voir. Sur le circuit anglais, il y a un dressing code. Et contrairement au Mans Classic par exemple, ici il est respecté.

Les spectateurs sont tous habillés à la mode fifties, voire sixties. Et ce ne sont pas les seuls, les mécanos, les pilotes, les officiels, les photographes et les exposants. Tout le monde joue le jeu. L’ambiance en devient sublime. En plus, les lieux s’y prêtent plus que bien. On a l’impression que rien n’a changé depuis ces années… si ce n’est que les stands reproduits sont ceux de Reims Gueux !

En plus, quand on en a marre des voitures, il y a des gens à qui ça arrive, on peut aller se promener au milieu de mécaniques encore plus puissantes, encore plus grosses et au moins aussi mythiques. Le Goodwood Revival 2016 se déroule sur le circuit du même nom, au milieu de la campagne, et comme d’autres circuits anglais, c’est un ancien terrain d’aviation. Du coup les Crusaders, DC3, Spitfire ou Huricanes sont de la sortie. S’il n’y a pas de Rolls Royce sur la piste, au moins il y en a au dessus !

A ne pas rater, les allées du parking. Certaines voitures sont là uniquement parce qu’elles n’ont pas été invitées à prendre part à la bagarre sur la piste. Les supercars modernes sont également de sortie.

Les autos dans les paddocks sont accessibles

Ici une Alfa Romeo 6C frappée du Cavalino du grand Enzo. Plus loin, l’Aston Martin DP 112 dont on vous parlait récemment. Des mécanos qui bossent à raz du sol sur une monoplace… et on peut venir regarder par dessus leur épaule ! C’est ça le Goodwood Revival 2016, on a accès à (presque) tout.

Plus que tout, ce sont les autos d’exception qu’ont peut voir ici qui marquent. Ferrari 250 GTO et Ferrari 250 LM côtoient une horde de Cobra et de Jaguar Type E.

En piste, le Goodwood Revival 2016 offrait de belles bagarres !

Ce sont ces mêmes autos qu’on retrouve en piste. Côté pilote, on remarque un nombre très élevé de noms reconnu. David Coulthard au volant d’une Austin A35, c’est bien à Goodwood Revival 2016 ! Gagner sa course, dans ce rendez-vous absolument incontournable fait gagner de la valeur à l’auto, autant qu’un Best of Show à Chantilly !
Les pilotes, parfois payés par des propriétaires jouant le rôle de coéquipier, s’en donnent à cœur joie. Voir une Jaguar Type E passer à deux doigts de l’aile arrière d’une 250 GTO est assez impressionnant !

La pluie du samedi a à peine été un problème !

En tout cas, ce Goodwood Revival 2016 a tenu ses promesses. Des autos parmi les plus belles du monde, dans un cadre adapté et une ambiance qu’on ne voit nulle part ailleurs.

1

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Goodwood Revival 2016, Toujours au Top »

  1. Ping : Encore un Tour du Côté de Goodwood Revival 2016 - News d'Anciennes

Laisser un commentaire