The Chantilly Sale 2016 de Bonhams Cartonne

Hier on vous présentait la troisième édition du Chantilly Arts et Elegance, le reportage est à voir ici. Pendant ce temps Bonhams présentait une vente aux enchères, the Chantilly Sale 2016 qui a plutôt bien tenue ses promesses.

Les dernières ventes aux enchères européennes avaient déçu, aux USA par contre, les ventes de Pebble Beach s’en étaient bien mieux sorties. Avec The Chantilly Sale, Bonhams faisait son retour en France, en parallèle d’une vente à Beaulieu.

Les Allemandes baroques tiennent leur rang

On vous l’avait montré, les Allemandes représentaient les 5 premières estimations avec deux marques Mercedes et Horch. En plus, les autos avaient peu ou prou le même age : fabriquées de 1934 à 1938 !

La plus grosse estimation allait à une Mercedes-Benz 500K Roadster de 1935 carrossée par Sindelfingen. Voiture d’expo du salon de Berlin en 35, elle était estimée entre 5 et 7 millions d’euros ! Sous le marteau, elle monte en fait à 5.290.000 €.

Les Horch ensuite. La plus chère en estimation était la blanche et rouge, la 853 SpezialRoadster de 1937 estimée entre 1 et 1.3 million d’euros. Elle part à 1.035.000 €.

La Horch 853A SportCabriolet de 1938 estimée entre 700.000 et 900.000 €. Elle s’arrête un peu en dessous à 632.500 €. La 780 B Cabriolet de 1934 était elle estimée entre 600.000 et 900.000 € et s’arrête elle aussi à 632.500 €.

Enfin une 853 Stromlinencoupe de 1937, elle aussi estimée entre 600.000 et 900.000 € ne s’est pas vendue.

Moins de réussite pour les autres autos de The Chantilly Sale 2016

Deux Porsche étaient présentées, deux 911. La 911 2.0 L à Châssis Court de 1965 estimée entre 200.000 et 250.000 € ne se vend pas.
Par contre, la Porsche 964 Turbo 3.6 L de 1983 qui n’avait rien de très particulier et estimée entre 190.000 et 240.000 € est vendue à 238.625 €. Là faudra nous expliquer…

Trois italiennes remarquables étaient présentées à la Chantilly Sale 2016. La seule Ferrari de la vente était une Dino 246 GT de 1973. Estimée entre 250.000 et 350.000 € elle part pour 262.500 €.
Ensuite la belle Maserait Mistral à moteur 4L de 1967 estimée entre 170.000 et 230.000 € ne se vend pas.
Enfin l’OSCA 1600 GT Coupé de 1964 estimée entre 280.000 et 330.000 € subit le même sort.

Enfin, les deux derniers lots « notables ». Une des 8 British Salmson 20/90hp 2.6-Litre roadster de 1938 survivante était estimée entre 130.000 et 180.000 € est partie à 138.000 €.
La Renault 5 Turbo 2 de 1984 quand à elle, estimée entre 65.000 et 85.000 € ne se vend pas.

L’intégralité des résultats est à voir ici.

Toutes les photos : Bonhams

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « The Chantilly Sale 2016 de Bonhams Cartonne »

  1. Ping : A Goodwood Revival, les Stars de Bonhams Déçoivent - News d'Anciennes

Laisser un commentaire