Les Allemandes à l’Honneur de la Vente Bonhams de Chantilly

Ce week-end se déroulera la troisième édition de Chantilly Arts et Elegance, toutes les infos sont ici. Dans ce cadre se déroulera la Vente Bonhams de Chantilly, avec peu de lots, mais des choses très intéressantes.

La vente en elle-même s’appelle The Chantilly Sale, mais elle aura lieu… à Paris… Dans tous les cas, on y trouvera des lots de qualité. Pour y assister, ce sera le 3 Septembre, oui CE 3 septembre.

Les Allemandes Flirtent avec le million

Oubliez les Ferrari. Pour cette vente Bonhams de Chantilly ce sont les voitures allemandes qui occupent les premières places des estimations.

Tout en haut, on trouve une Mercedes-Benz 500K Roadster de 1935 carrossée par Sindelfingen. Voiture d’expo du salon de Berlin en 35, la voiture a été restaurée en 1991 et reste depuis dans un parfait état. La voiture, volée à ses premiers propriétaires ne leur a été restituée qu’en 2012. Et ce sont eux qui espèrent la vendre entre 5 et 7 millions d’euros !

Suivent quatre voitures de la marque Horch, l’ancêtre direct d’Audi. En effet, Horch et Audi veulent dire la même chose, en allemand… et en latin !
La première, la blanche et rouge est une 853 SpezialRoadster de 1937 (à peu près). C’est l’une des 950 construites, dotée d’une boîte à 5 vitesses. Elle a été entièrement restaurée par le spécialiste de la marque et son estimation est comprise entre 1 et 1.3 million d’euros.

La seconde est une 853A SportCabriolet de 1938. Même topo sur la boîte de vitesse et la restauration. L’estimation diffère avec un prix estimé entre 700.000 et 900.000 €.

Les deux dernières sont toutes deux estimées entre 600.000 et 900.000 €. La première est une très aérodynamique (pour l’époque) 853 Stromlinencoupe de 1937, la seconde est une 780 B Cabriolet de 1934. Toutes deux… ont été elles aussi restaurées par Horch Classic !


Le reste des autos de la Vente Bonhams de Chantilly

Il reste quelques allemandes en dehors de ce club de très luxueuses avant-guerre. On notera en effet deux Porsche. On commence avec une 911 2.0 L à Châssis Court de 1965. Une des premières 911 donc, estimée entre 200.000 et 250.000 €.
Ensuite une Porsche 964 Turbo 3.6 L de 1983. Sans rien avoir de très particulier elle est quand même estimée entre 190.000 et 240.000 € ! Mais oui môssieuh !

Trois italiennes ensuite dont la seule Ferrari de la vente ! Il s’agit ici d’une Dino 246 GT de 1973. Restaurée dans les règles de l’art, son estimation monte entre 250.000 et 350.000 € !
Chez Maserati ensuite, on trouve une belle Mistral à moteur 4L de 1967. Livrée en France à l’origine, elle est estimée entre 170.000 et 230.000 € !
Enfin une OSCA 1600 GT Coupé de 1964, une des 128 produites et l’une des 98 à carrosserie Zagato. L’auto est estimée entre 280.000 et 330.000 € !

Enfin, deux derniers lots « notables », une British Salmson 20/90hp 2.6-Litre roadster de 1938. Douze ont été construites, 8 sont restantes, celle-ci est en vente. On a donc une estimation comprise entre 130.000 et 180.000 € !
La dernière est une auto que l’on voit de plus en plus dans les ventes aux enchères. C’est la mythique Renault 5 Turbo 2, ici un modèle de 1984. Une auto qu’on a déjà testé dans nos colonnes, c’est ici. Le prix est estimé entre 65.000 et 85.000 €

Tout le catalogue est visible en cliquant ici.

Toutes les photos : Bonhams

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Les Allemandes à l’Honneur de la Vente Bonhams de Chantilly »

  1. Ping : Grosse vente en vue pour Bonhams à Goodwood Revival - News d'Anciennes

Laisser un commentaire