Trois Records pour la vente aux enchères RM Auctions Sotheby’s de Monterey

Le catalogue de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey était sans contestation le plus fou de la semaine de Pebble Beach. On avait détaillé le catalogue, à voir ici, maintenant voici les résultats.

Les résultats sont à la hauteur de ce catalogue d’exception. RM Auctions Sotheby’s réalise une très belle performance à cette vente.

42 millionnaires étaient proposées !!!

La vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey proposait pas moins de 42 millionnaires potentielles réunies en un seul catalogue. Si « seulement » sont réellement vendues au dessus du million de dollars, trois records sont établis dans leur catégorie !

Trois records en enchères

On vous avait parlé de la Jaguar Type D XKD 501, dans notre article visible ici. Son prix était estimé entre 20 et 25 millions d’euros. Elle devient l’anglaise la plus chère de l’histoire en partant pour 21.780.000 $ !


Second record établi par la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey celui de CSX 2000. C’est tout simplement une Cobra 260 de 1962. En fait, la toute première Cobra de l’histoire. A l’époque Shelby n’était même pas encore passé au 289 Ci ! Aucune estimation n’était donnée, mais le prix a atteint 13.750.000 $ ! Rien de moins !


Enfin, une Alfa Romeo 8C 2900B Lungo Spider de 1939 à carrosserie Touring. Estimée entre 20 et 25 millions, elle est légèrement en dessous, vendue pour 19.800.000 $. Mais cela n’empêche pas de faire d’elle l’Alfa Romeo la plus chère de l’histoire des enchères.

Quatre Ferrari d’exception pouvaient monter bien haut !

Une Ferrari 268 SP Fantuzzi de 1962 était proposée à la vente. Sans estimation publique, elle pouvait prétendre à un prix très élevé. Malheureusement, pour RM Auctions Sotheby’s, la voiture ne se vend pas.
La Ferrari 250 GT LWB California Spider estimée entre 12 et 14 millions de dollars connaît le même sort.

Ensuite on trouve une vraie bête de course. Une Ferrari 250 GT Berlinetta Competizione, alias Tour de France. Estimée entre 7 et 9 millions, elle se vend, mais beaucoup moins à 5.720.000 $
Enfin une 750 Monza Spider de Jim Hall. 2e à Sebring en 1955, elle était estimée entre 4 et 5.5 millions de dollars elle part à 5.225.000 $.

Sept autres Ferrari millionnaires potentielles, et six vendues !

La vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey proposait en outre sept Ferrari d’exception dont le prix de vente pouvait dépasser le million de dollars. La maison fait un beau score sur celles-ci.

  • On commence avec Ferrari 500 Superfast Series I de 1964, carrossée par Pininfarina et l’un des 36 modèles alors construits pour les meilleurs clients de la marque. Estimée entre 2.8 et 3.4 millions vendue pour 2.750.000 $
  • Une Ferrari 365 GTS/4 Daytona Spider de 1973, la 91e des 121 voitures produites, estimée entre 2.15 et 2.6 millions et finalement vendue 2.365.000 $
  • La suivante est la 29e des 350 Ferrari 250 GT/L Berlinetta Lusso, restaurée il y a trois ans et estimée entre 2 et 2.5 millions de dollars partie pour 2.090.000 $
  • Une Ferrari 275 GTB de 1965, elle aussi parfaitement restaurée, et estimée entre 2 et 2.4 millions de dollars.
  • Ensuite une belle 275 GTS de 1965, estimée entre 1.5 et 1.75 millions et adjugée 1.732.500 $.
  • Une sublime Ferrari 212 Europa Coupe de 1952 carrossée par Pininfarina, estimée « seulement » entre 1.3 et 1.6 millions de dollars, elle ne s’est pas vendue.
  • Enfin un classique, une Ferrari F40 de 1990, estimée entre 1.2 et 1.4 millions d’euros et partie pour 1.265.000 $

Les Cobras et les Ford à l’honneur de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey

En dehors de CSX 2000 il y avait d’autres superbes autos de ces deux marques qui étaient en vente.
La première notable était une Ford GT40 une des 31 MkI de route. N° de série P/1057, elle était estimée entre 3.25 et 3.75 millions de dollars, elle arrive en dessous à 2.900.000 $
L’autre Ford GT40 MkI de route de la vente, P/1061, la noire et jaune, était elle estimée entre 3.75 et 4.25 millions de dollars. Par contre celle là reste invendue.


Ensuite des deux Cobra 289 CSX 2473 et CSX 2326, toutes deux de la Jim Click Ford Performance Collection, et estimées entre 1 et 1.4 million de dollars seule la seconde se vend pour 968.000 $.
Suivaient deux Mustang Boss 302 Trans Am. Une « simple », la bleue et une Kar Kraft, la jaune. La première était estimée entre 1 et 1.4 million de dollars, la seconde entre 1 et 1.3 millions. Aucune des deux voitures ne se vend.


Dernière Cobra proposée, une CSX 3178, une 427 ex Shelby himself. Estimée entre 1.5 et 2 millions de dollars, elle se vend 1.375.000 $.

Les autres millionnaires de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey

On avait ensuite classé les millionnaires potentielles selon leur provenance.

La plus chère, une BMW 507, son histoire ici. Cet exemplaire de Serie I est en parfait état était estimée entre 2.4 et 2.7 millions de dollars. Elle ne s’est pas vendue.

Trois Mercedes suivaient. Une 500K A de 1934 carrossée par Sindelfingen estimée entre 2 et 2.5 millions de dollars, elle s’est vendue 1.870.000 $
Trois 300 SL suivent. On commence avec deux Roadster, le premier de 1957, le bleu est estimé entre 1.3 et 1.65 millions, se vend 1.320.000 $. Le second, le crème était estimé entre 1.25 et 1.5 million de dollars et ne se vend pas. La Gullwing enfin, estimé entre 1.1 et 1.5 million de dollars part pour 1.045.000 $.

Enfin une Maybach SW38 Roadster de 1938 carrossée par Spohn était proposée avec une estimation entre 1.25 et 1.6 millions de dollars. Elle est vendue 1.072.500 $.

Les anglaises de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey

Quatre anglaises ensuite, on a fait mieux dans les résultats, très honorables pour autant.
Pour commencer une Bentley 8-Litre Tourer de 1932 carrossée par Van Den Plas en 1938 dans une carrosserie style Le Mans. Elle était estimée entre 2.5 et 3 millions de dollars et vendue 1.705.000 $
Une autre Bentley, une R-Type Continental Fastback Sports Saloon carrossée par Mulliner, en specs US et estimée entre 1.3 et 1.7 millions elle dépasse légèrement l’estimation à 1.780.000 $.
Ensuite une Rolls Royce, une 40/50 HP Silver Ghost Tourer de 1908, une des plus anciennes Silver Ghost existantes. Estimée entre 1 et 1.5 millions, elle n’atteint pas le million et part pour 990.000 $.
Enfin la Lotus 56 Indianapolis que Graham Hill pilota aux 500 Miles en 1968. Estimée entre 900.000 et 1.2 millions de dollars elle ne se vend pas.

Les italiennes

Des italiennes de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey la Lamborghini Miura P400 SV de 1972 avait la plus forte estimation, entre 1.9 et 2.2 millions de dollars. Morceau de choix qui reste invendu lui aussi.
Deux Maserati ensuite. La Maserati MC12 de 2005 estimée entre 1.3 et 1.6 millions part pour 1.430.000$. La Maserati 3500 GT Spyder de 1960 était estimée entre 900.000 et 1.1 millions de dollars mais s’arrête à 850.000 $.

Les autres américaines

En plus des Ford et des Cobra, la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey présentait 5 américaines pouvant dépasser le million de dollar en prix de vente.
La plus ancienne est la American Underslung 50 HP Roadster de 1908 estimée entre 1.4 et 1.7 millions de dollars mais elle ne se vend pas.
La suivante est de 1926, une Miller Locomobile Junior 8 Special, petite voiture de sport estimée entre 900.000 et 1 millions de dollars part en dessous, à 880.000 $.
La Cadillac V16 Roadster de 1930 carrossée par Fleetwood estimée entre 950.000 et 1.2 millions de dollars s’arrête elle à 687.500 $.
La Duesenberg Model J Tourster carrossée par Derham et estimée entre 1.3 et 1.6 millions de dollars atteint 1.320.000 $
Enfin la Chaparral 1 Prototype de 1961,estimée entre 900.000 et 1.4 millions de dollars ne se vend pas.


Pour les deux dernières millionnaires potentielles, la Bugatti Veyron Grand Sport estimée entre 1.7 et 2.1 millions ne se vend pas. La Pegaso Z-102 Berlinetta Series II de 1954 estimée entre 800.000 et 1 millions de dollars, part, mais pour 880.000 $.

Des morceaux de choix sous le million

En plus des millionnaires potentielles, pas toutes vendues au dessus du million, de nombreuses autos étaient intéressantes. La vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey réalise sur ces lots
On notait donc :

  • Une Ferrari 365 GTC de 1969 estimée entre 750.000 et 850.000 $ partie à 682.000 $
  • La Bentley 4¼-Litre Sports Coupe « Honeymoon Express » récemment vainqueur de sa classe à Amelia Island, estimée entre 750.000 et 900.000 $ et atteint 770.000 $
  • Une belle AC Aceca Bristol de 1958 estimée entre 250.000 et 300.000 $ monte à 269.500 $
  • La Ferrari 365 GTB/4 Daytona Berlinetta de 1971, estimée entre 750.000 et 850.000 $, atteint 742.500$, un prix honnête par rapport à il y a quelques mois !


Le reste des résultats est visible en cliquant ici. Pour le reste des lots qu’on vous avait noté, c’est ici :

  • La Cadillac Eldorado Brougham de 1958 estimée entre 250.000 et 300.000 $ est adjugées 297.500 $
  • La Ferrari Dino 206 GT de 1968 estimée entre 700.000 et 825.000 $ part elle à 687.500 $
  • La BMW 328 de 1938 estimée entre 700.000 et 900.000 $ part pour « seulement » 550.000 $
  • La très étonnante Dodge Shelby Omni GLHS de 1986, estimée entre 40.000 et 60.000 $ est vendue 27.500, heureusement.
  • Enfin la Lamborghini Countach 25e Anniversaire, estimée entre 275.000 et 325.000 $ part à 231.000 $


Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !

4 réflexions au sujet de « Trois Records pour la vente aux enchères RM Auctions Sotheby’s de Monterey »

  1. Ping : Dossier : les voitures anciennes les plus chères aux enchères - News d'Anciennes

  2. Ping : Belles autos pour RM Auctions à The Concours d'Elegance - News d'Anciennes

Laisser un commentaire