Marçon Classic 2016, les anciennes ne font pas le pont

Pour ce long week-end, je me suis rendu dans la Sarthe pour Marçon Classic 2016. Situé à une soixantaine de kilomètre du Mans qui n’a pas le monopole des anciennes, au Mans Classic ou au Super VW Fest, ce rassemblement annuel se déroule sur une base nautique au bord du lac des Varennes.

Un lieu juste magnifique. Après m’être acquitté du modeste droit d’entrée de 2,20 euro. Je m’arrête tout de suite à l’entrée des participants, car une jolie cohorte de voitures s’est formée à l’entrée du site et à voir la longueur de la chose ce Marçon Classic 2016 s’annonce très très bien !

Comme je suis toujours très matinal et donc en attendant que les voitures arrivent, je décide de commencer par la bourse, déjà bien fréquenté du reste, je devrai dire la grande bourse ! Car avec plus d’un kilomètre de stands, on devrait trouver notre bonheur. En dehors des incontournables vendeurs de miniatures, j’ai d’ailleurs pus enrichir ma collection sans trop me ruiner, il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses.

Du pneu de vélo, du moteur de 2CV en passant par les amateurs de bidons d’huile jusqu’aux accessoires pour le rétro camping on trouvait ce qu’on voulait sur place. Il y avait même nos amis de Classic Auto Elec qui étaient là. Une superbe bourse ou les tarifs étaient abordables et sans supplément pour la vue sur le lac.

Je repasse par l’entrée de Marçon Classic 2016 où le flot des arrivées continuent. Après enregistrement les voitures sont dirigées par une armée de bénévoles vers le fond pour la majorité, sauf pour les américaines qui restent parquées a l’entrée. J’ai bien aimé l’idée des voitures traversant la bourse, ce qui permettait de les voir en mouvement. A l’arrivée, à l’entrée du parking les polos bleus, ceux de l’orga, rangent tant bien que mal les autos par marques sauf pour les avant-guerres qui auront leur petit coin à elles.

Commençons avec elles justement, un plateau très riche, comme rarement j’avais pu voir lors d’un rassemblement, avec pas moins d’une bonne trentaine de voitures avec de très connue comme les Tractions, les Rosalie et 302 Peugeot. Ensuite, les Renault Primaquatre, des petites Citroën Trèfle, mais aussi des moins connues donc plus rares. On notera ainsi une Donnet de 1930, deux Rosengart Superdix et Supercinq, la liste n’étant pas exhaustive. La qualité du plateau fut même encore rehaussé avec la venue de deux autos d’avant la première guerre, la grande du coup, avec une Dedion-Bouton et une Léon-Bollé de 1913.

Les arrivées continuent a un rythme effréné sur la pâture qui sert de parking au Marçon Classic 2016. Les travées étant organisé par marque, on se retrouve avec des belles sérié a l’image des Alpine, des Tractions, des 2CV, Simca de tout modèles, des 4CV et de non moins superbe Cox.

Comme au rassemblement de Marquise il y a quelques semaines, notre reportage ici, les populaires étaient plutôt a l’honneur et en nombre très important illustrant ainsi les trente glorieuse où la production française était reine. Mais ça c’était avant… Beaucoup de participants avaient choisi le thème des vacances, bien de saison ! Forcement le rétro camping n’était pas oublié au Marçon Classic 2016 et même bien présent pour le plus grand plaisir des amateurs de plus en plus nombreux.

Au milieu de ces nombreuses voitures, quelques raretés étaient disséminées, j’ai pu les repérer pour vous. Avec ce temps magnifique je commencerai par une rare Traction 15 découvrable datant de 1949 et construite en Belgique en très petits nombres. Toujours chez Citron, avec les cabriolets SM Maserati et la grande sœur DS. On reste en France avec cette méga rare DB Le Mans produite a seulement 200 exemplaires à la fin des années 50. On passe de l’autre côté du Rhin avec cette superbe Auto Union 1000SP de 1962 avec son moteur 3 cylindre 2 temps… Et cette belle Fiat Neckar, construite dans les usines NSU dans les années 50 et 60.

Juste après l’entrée on était presque en Amérique, mais pas tout à fait, car le club Rambler nous présentait de beaux modèles, fruits de l’union de Renault et d’AMC. Le plateau US était aussi fort bien garnie avec de belle Chevrolet, Oldsmobile, Ford Mustang, Buick, là aussi liste non exhaustive ! Amérique oblige, une petite délégation de véhicules militaires étaient présent avec un incontournable jeep, un camion GMC et un DUWK véhicule amphibie sur base de camion GMC.

Il y avait quelques temps que j’avais envie de découvrir ce superbe rassemblement, et il faut bien dire que je ne fus pas du tout déçu, car avec plus de 1000 véhicules, une organisation très bien rodé, un lieu fantastique, le succès fut au rendez-vous. Le samedi à 11h00 le parking des anciennes était rempli, celui des Américaines y compris ! Je crois que l’année prochaine il faudra penser à une extension.

Une superbe fête plus qu’un rassemblement, avec même la possibilité de prendre un bain si on a trop chaud, une belle fête de la voiture ancienne ou les très nombreux visiteurs plus que ravie et où la quantité rime avec la qualité !

La galerie de cette édition est ici

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire