La Jaguar Type D XKD 501, du Mans aux Millions de Monterey

La Jaguar Type D, on la connaît bien sur News d’Anciennes, on a déjà fait un article complet dessus avec une grosse partie de son palmarès. Celle-ci, la n° XKD 501, est une voiture encore plus particulière et elle sera proposée à la vente aux enchères de Monterey par RM Auctions.

Pour rappel, la Jaguar Type D est la digne descendante de la XKC, aussi connue sous le nom de Jaguar Type C. Avec deux victoires au Mans en 1951 et 1953, il va falloir créer une voiture très compétitive pour la suite. La Jaguar Type D apparaît aux 24h du Mans 1954, ne les gagne pas, mais le potentiel est là.

La Jaguar Type D XKD 501

Après avoir construit 6 voitures pour son team officiel, Jaguar doit maintenant passer à la production des autres voitures nécessaires à l’homologation. Ce sont 54 voitures qui vont alors être construites pour être revendues à des teams privés. La première voiture à être produite aura le numéro de série XKD 501.

L’équipe qui va la recevoir n’est pas une inconnue, c’est une des équipes Jaguar les plus en vue, la mythique Écurie Ecosse. Du coup, on a déjà parlé de cette voiture dans notre article dédié.

Première saison en 1955

La voiture va connaître un début de carrière difficile, Jimmy Stewart, le grand frère de Jacky, la crashant aux essais à Silverstone et au Nürburgring. A chaque fois la voiture retournant à l’usine pour être réparée.

En ouverture du GP d’Angleterre à Silverstone Ninian Sanderson prendra une belle 6e place. Les courses suivante, des courses nationales, voient des victoires et des secondes places pour Titterington à Chaterhall puis Snetterton. Aux 9h de Goodwood il est associé à Sanderson, ils terminent second !

En août à Crimond Sanderson gagne les deux courses, à Aintree Titterington termine 2e.

1956, les succès pour XKD 501

La saison commence en Avril avec des 3e places pour Sanderson et Lawrence à Aintree et Chaterhall. Un abandon pour Sanderson, une 2e et une 3e place à Goodwood pour Flockhart et l’Écurie Ecosse débarque au Mans pour sa première participation.

Trois Jaguar Type D officielles sont engagées mais ce ne sont pas elles qui vont prouver les performances des Type D. Ces autos vont connaître leur lot d’ennui et c’est la Jaguar Type D XKD 501 de l’Écurie Ecosse, portant le n°4 et pilotée par Flockhart et Sanderson qui va damer le pion à Aston Martin. La voiture rentre donc dans l’histoire avec une victoire aux 24h du Mans !

Sur les courses suivantes, les résultats ne seront pas aussi enthousiasmants, seule une 3e place à Goodwood est à noter pour notre voiture.

A partir de 1957, les engagements se font plus rares

Jaguar retire son équipe officielle en 1957. C’est l’Ecurie Ecosse qui engagera les Jaguar Type D officielles sur la scène internationale. Mais XKD 501 n’en fera pas partie.

On la retrouvera simplement au départ des Mille Miglia, avec Flockhart, mais pas à l’arrivée.

En 1958, la seule course de la Type est une courses club sanctionnée par une 7e place à Aintree. Ses dernières apparitions se feront en 1960, toujours sur des courses clubs. Ensuite, c’est la retraite.

La Jaguar Type D XKD 501 en dehors des courses

La Jaguar XKD 501 va être utilisée par l’Écurie Ecosse pour des exhibitions jusqu’à sa vente en 1970. Elle est alors remise en configuration Le Mans 1956. Totalement restaurée, le moteur est même renvoyé chez Jaguar pour être reconstruit.

En 1999, la voiture va être achetée pour intégrer une collection américaine. Elle sera présentée au concours de Pebble Beach en 2002 où elle remportera ses classe, Jaguar Competition et Road & Track.

La Jaguar Type D XKD 501 sera en vente chez RM Auctions Sotheby’s à Monterey

C’est le fer de lance de la vente RM Auctions Sotheby’s de Monterey. Dans un catalogue tout bonnement hallucinant, c’est la voiture qui a l’estimation la plus chère. C’est entre 20 et 25 millions de dollars que la maison de vente estime la Jaguar Type D !

On vous détaillera le catalogue dans complet dans quelques jours.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Vous aimez ? Partagez !