Résultats de RM Auctions à Motor City, du Mieux Avant Monterey

C’était Samedi dans le Michigan, à Plymouth. Il est maintenant temps de détailler les résultats de RM Auctions à Motor City, une sorte de répétition qui pouvait servir à tâter le terrain.

De toute façon, pour RM Auctions comme pour les autres grosses maisons, la grosse vente de l’été sera à Monterrey dans trois semaines. On vous dévoilera bientôt le catalogue.

Dans les résultats de RM Auctions à Motor City, une millionnaire

Seule une Duesenberg Model J ‘Disappearing Top’ Convertible Coupe de 1929, carrossée par Murphy, un modèle d’exception dans une carrosserie très rare, était estimée au dessus du million de dollars. Précisément, RM l’estimait entre 1.25 M$ et 1.65 M$. Elle a atteint 1.540.000 $, qui serviront en partie aux bonnes œuvres du Hillsman College.

On vous laisse admirer l’auto, une beauté américaine, tu temps de la démesure automobile made in Detroit.

Prix en baisses, lots intéressants, mais tout ne se vend pas…

Comparé à ce qu’on trouvait sur les ventes l’an dernier, les prix s’étaient assagis. La Ferrari 365 GTB/4 Daytona Berlinetta de 1973 était estimée entre 625.000 et 725.000 $ mais elle ne s’est pas vendue !
La Saleen S7, qui était proposée dans les mêmes estimations, entre 650.000 et 750.000 $ part elle pour 632.500 $.

La baisse des prix n’est donc pas non plus la solution pour redynamiser ces ventes.

La  Ford GT de 2006 aux fameuses couleurs Gulf, estimée entre 375.000 et 425.000 $ ne se vend pas et la Ferrari 330 GT 2+2 Serie II de 1966 estimée entre 325.000 et 375.000 $, non plus.
La superbe Porsche 911S de 1972 ? Estimée entre 150.000 et 200.000 $ elle reste à Motor City. En tout cas on ne pourra pas dire que certaines marques marchent mieux que d’autres…

Les autres résultats de RM Auctions à Motor City

On ne peut même pas se dire que les acheteurs se sont détournés des plus hautes estimations, car le reste n’est pas forcément bon non plus. En fait les résultats de RM Auctions à Motor City sont corrects au ratio du nombre de voitures vendues. Par contre, les prix atteints sont loin des attentes…

  • L’Aston Martin Lagonda Serie III de 1985, pourtant modèle d’expo du salon de New York, estimée entre 85.000 et 125.000 $ pourra retenter sa chance.
  • La Jaguar Type E Cabriolet 4.2L de 1965, estimé entre 140.000 et 180.000$ se vend bien à 159.900 $
  • Une Ferrari Testarossa 1986 était proposée et estimée entre 150.000 et 175.000 $, elle atteint « seulement » 120.000 $
  • La Jaguar Xk140 MC Drophead Coupé de 1955 estimée entre 100.000 et 140.000 $ cartonne en atteignant  187.000 $ sous le marteau !
  • La très rare Cord 812 Custom Beverly de 1937 estimée entre 100.000 et 125.000 $ dépasse aussi son estimation pour atteindre 132.000 $ à la vente.

On continue avec d’autres superbes autos :

  • Une Porsche 911 E, estimée entre 100.000 et 140.000 $ montre que la folie 911 s’essouffle avec un « petit 70.000 $ »
  • Un Combi Type 2, 21 Glaces, estimé entre 90.000 et 110.000 $, part pour 93.500 $, il reste donc des fous…
  • La Citroën SM, en configuration européenne estimée entre 50.000 et 85.000 $ se vend, mais à seulement 36.000 $
  • La Lincoln modèle L, cabriolet, carrossée par LeBaron, estimée entre 80.000 et 100.000$ reste invendue
  • Une Detroit Electric, de 1920, pas les fausses Tesla, un Model 82 Brougham, estimé entre 60.000 et 80.000 $ part pour un joli 66.000 $
  • Une Alpine V6 Turbo de 1990, d’origine japonaise, estimée entre 20.000 et 30.000 $ ne part que pour 15.000 $, une affaire !
  • La « belle » Studebaker Avanti de 1963. Estimée entre 22.000 et 28.000 part, mais pour 16.500 $

Les résultats complets de la vente sont visibles en cliquant ici.

Photos : RM Auctions

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire