Des Légendes photographiées sur le Circuit de Reims-Gueux

Dans le genre « Vues dans la Rue », Pierre Maxence a fait fort ! Alors qu’il passait en voiture sur la Départementale 27 dans la Marne, l’ancienne ligne droite du circuit de Reims-Gueux, il y a découvert quelques autos « sympathiques ».

Il est rare de voir une telle brochette, en dehors des événements d’anciennes ou de voitures de prestige. Mais sur des endroits comme le circuit de Reims-Gueux, au même titre que les Hunaudières, le Circuit de Monaco, ou autre portion mythique, la probabilité augmente !

On va commencer par les trois autos les plus anciennes, la Porsche rouge est un beau modèle de Porsche 911, type 911, produite de 1974 à 1989. La voiture est assez sobre, pas d’aileron, juste des jantes Fuchs pour la personnaliser.

Ensuite on trouve une belle Italienne, la seule qui ne soit pas rouge d’ailleurs. Cette auto c’est une Alfa Romeo Alfetta GTV, produite elle de 1974 à 1987.

Dernière « vieille » présente, une anglaise, la Lotus Esprit, ici dans sa série 2, équipée d’un modeste 4 cylindres de 2174 cm³ de 160ch. C’était à l’époque le fleuron de la marque anglaise, l’Esprit restera d’ailleurs au catalogue jusqu’en 2004.

La « Youngimer » du groupe maintenant, la McLaren F1. En voir une est très très rare, et celle-ci est une des 71 voitures homologuées pour la route. Pour rappel, la bête a été dessinée par Gordon Murray et avait des caractéristiques pour le moins fabuleuses, pour l’époque, mais encore tout à fait correctes : 627 ch tirés d’un V12 6064 cm³ d’origine BMW, châssis carbone, pour un poids de 1140 kg. La vitesse de pointe était de 386 km/h et la voiture embarquait trois personnes, un pilote au centre et un passager de chaque côté ! Autant dire qu’en surprendre une en pleine campagne relève du pur miracle. A l’époque, elle coûtait 635.000 £ !

Enfin la moderne du groupe. C’est tout simplement celle qui a pris la relève de la McLaren F1 dans le rôle de l’épouvantail des hypercars : une Veyron. On ne vous refera pas toute l’histoire, mais sa diffusion reste plus grande que celle de la F1. Malgré tout, ses 1001 ch, ses 400 km/h de pointe et son prix dépassant le million d’euros, hors taxes, en font une auto collector à tous points de vue !

En tout cas, merci à Pimax pour ces superbes photos.

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « Des Légendes photographiées sur le Circuit de Reims-Gueux »

  1. Comme on n’est pas forcément disponible pour tous les évènements sportifs automobile, c’est un vrai bonheur d’avoir chez soi ces résumés dotés de belles photos.
    Merci Benjamin pour ces talentueux reportages.
    Gilbert du TR REGISTER FRANCE.

Laisser un commentaire