Plateau 5 du Mans Classic, les Lola T70 devant les autres gloires du Mans

S’il y a bien un plateau qui concentrait les anciennes gloires des 24h du Mans, c’est bien le plateau 5 du Mans Classic. Les voitures les plus mythiques des années 70 étaient toutes présentes, pour un plateau qui en plus fut très animé !

Si les Ford GT40 étaient plus nombreuses dans le plateau 4, leurs résultats sont ici, une faisait partie de ce plateau, mais paraissait bien lente. En même temps, à côté des Porsche 917, Matra MS660 ou même de la Ligier JS3 particulièrement en forme, elle ne pouvait rien faire. Et cela, sans parler des terreurs de ces catégories, Classic Endurance Racing 1 le reste du temps, les Lola T70 MkIII B.

Les qualifs du plateau 5 du Mans Classic

Les Lola T70 MkIII dominent, et ce n’est une surprise pour personne. Leur V8 Chevrolet les aide bien sur les longues lignes droites des Hunaudières. Derrière, un autre V8, le DFV de la Ligier JS3 de Mr John of B, bien aidé par le talent de Soheil Ayari.
Emmanuele Pirro retrouve le volant de l’Afla Romeo T33 et la place correctement. La première Porsche 917, la 23, aux mains du redoutable trio Monteverde / Pearson / Smith est 6e.

Du côté des GT, les 911 côtoient les Porsche 906 et 910, mais on trouve aussi des autos plus rares, Alpine A210 et Alpine A220 en tête, la Ligier JS1, habituée des lieux, une Costin-Nathan dont on vous parlait récemment avec son châssis en bois, mais aussi des Ferrari 365 ou de bruyantes Chevrolet Corvette.

Pilotes Voiture Année Temps Ecart
1 12 C. Nahum / B. Thuner Lola T70 MkIII 1968 4:21.415
2 19 Eric Mestdagh Lola T70 MkIII B 1973 4:22.176 0.761
3 69 Mr John of B. / D. Ferrer / S. Ayari Ligier JS3 1971 4:23.747 2.332
4 42 Eric De Doncker Lola T70 MkIII B 1969 4:24.714 3.099
5 35 G. Rattazzi / E. Pirro Alfa Romeo T33/3 1969 4:25.512 4.097

Les courses du plateau 5 du Mans Classic

La course est animée d’entrée avec 5 voitures qui se montrent de suite aux avant-postes, l’Alfa a glissé un peu plus loin. La Ligier JS3 va vite être retardée par des problèmes de boîtes avant que n’intervienne la première neutralisation. Une Porsche 910 tape le mur entre Mulsanne et Indianapolis, la voiture est détruite, le pilote indemne, les trois safety cars sont, eux, de sortie.

Quand la course reprend… et bien cela ne dure pas. Deux autos s’accrochent dans les Hunaudières et la première course s’arrête là.

Les Lola font le doublé, la Porsche 917 ne finit pas si loin, tout comme la Matra MS660 de Richard Mille et Yvan Mahé qui nous a régalé du son du V12 Matra.

Pilotes Voiture Année Temps Ecart Pénalité
1 12 C. Nahum / B. Thuner Lola T70 MkIII 1968 23:49.348
2 42 Eric De Doncker Lola T70 MkIII B 1969 23:50.583 1.235
3 23 C. Monteverde / G. Pearson / A. Smith Porsche 917 1969 23:52.062 2.714
4 43 R. Mille / Y. Mahe Matra MS660 1971 23:53.241 3.893
5 55 Tony Seiler Lola T70 MkIII 1968 23.55.389 6.241

La seconde course du plateau 5 du Mans Classic ne ressemble pas à celle là. La fiabilité n’est pas vraiment au rendez-vous, et la Porsche 917 n°23, ainsi que la Matra MS660 abandonnent vite… Du coup devant, c’est un triplé des Lola T70 MkIII et seule la Porsche 908/3, piloté notamment par Emanuel Collard, empêche les Lola de monopoliser le Top 5. En tête, on inverse cependant les position entre le premier et le second, et Shaun Lynn, vainqueur du plateau 4, s’invite sur le podium.

Pilotes Voiture Année Temps Ecart Pénalité
1 42 Eric De Doncker Lola T70 MkIII B 1969 41:52.436
2 12 Bernard Thuner Lola T70 MkIII 1968 42:01.155 8.719
3 51 Shaun Lynn Lola T70 MkIII B 1969 42:02.204 9.768
4 37 F. Perrodo / S. Crubile / E. Collard Porsche 908/3 1971 42:02.676 10.240
5 55 Tony Seiler Lola T70 MkIII 1968 42:24.676 32.240

Pour la dernière course, les abandons et les contre performances s’enchaînent, et du coup, les 14 premiers roulent soit en Lola, T70 et T210, soit en Chevron, B16, B19 et B8.
On notera le Top 5 décroché par Richard Mille et Carlos Tavares, le patron de Peugeot.

Pilotes Voiture Année Temps Ecart Pénalité
1 12 Bernard Thuner Lola T70 MkIII 1968 40:43.049
2 42 Eric De Doncker Lola T70 MkIII B 1969 40:50.543 7.494
3 55 Tony Seiler Lola T70 MkIII 1968 41:12.435 29.386
4 46 M. O’Connell / A. Kirkaldy Chevron B19 1971 41:52.935 1:09.886
5 33 R. Mille / C. Tavares Lola T70 MkIII B 1969 42:22.407 1:39.358

Au cumulé, les « autres » sont du coup aux abonnés absents. Bianco et Mazzoleni récupèrent une belle 4e place, due à leur régularité, et à l’absence de celle des autres.
Mais c’est pour la première place du plateau 5 du Mans Classic que la bataille est étonnante. De Doncker ne s’incline que pour 1/100e de seconde ! Sur trois course et 1h46 de course, c’est fou !

Pilotes Voiture Année Temps Ecart Pénalité
1 12 Bernard Thuner Lola T70 MkIII 1968 1:46.33:552
2 42 Eric De Doncker Lola T70 MkIII B 1969 1:46.33:562 0.010
3 55 Tony Seiler Lola T70 MkIII 1968 1:47:32.700 59.148
4 76 M. Bianco / D. Mazzoleni Chevron B19 1971 1:53:50.522 7:17.970
5 51 Shaun Lynn Lola T70 MkIII B 1969 1:55:48.321 9:14.769

Encore une fois, les Lola et Chevron s’en sortent le mieux. Heureusement que les courses permettent de voir des modèles différents et que les pilotes n’hésitent pas à les y engager.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire