Le rassemblement des vieux pistons Guémenéens ne fait pas le plein

Les rassemblement subissent la dure loi de la météo cette année. Le rassemblement des Vieux Pistons Guémenéens a testé lui aussi, entre autres raisons, et le public comme les participants furent un peu absents…

On ne sait pour quelle(s) raison(s) les visiteurs ont quelque peu boudé ce rendez-vous si prometteur. Ce n’est surtout pas le crachin matinal de dimanche qui est en cause… sûrement pas.

Il en faut bien davantage au « Pays du Don et de la Vilaine ». Une organisation qui habituellement, reçoit un vif succès. C’est du costaud, pour les Vieux Pistons Guémenéens, Rendez-vous mensuels, plusieurs rassos annuels, des bénévoles motivés, des commerçants bien impliqués, un emplacement géographique de choix… aux portes de la Bretagne, bref, tout est ok… jusqu’au nouveau site d’accueil au cœur de la cité.

Oui, oui, vous me direz… Mais on est dans les 8 èmes à l’Euro Football… on est à la veille du grand rendez-vous Le Mans Classic, où pas mal de régionaux participent, on les comprend, nous aussi ! C’est aussi les premiers départs estivaux… Allez savoir. Toujours est-il, que ce premier week-end de juillet n’a pas voulu sourire à ses habitudes.

Des visiteurs présents et en ayant effectué des bornes, avec leurs anciennes… notamment en Citroën HY depuis le Morbihan, en Simca Océane depuis Les Côtes d’Armor, en Triumph depuis l’Angleterre, en ce qui concerne le Club TR Register Brunel Group. Ces derniers étaient-ils en étape, dans un déplacement via Le Mans… probablement.

Présents également, des locaux, en défilé matinal et en « tracteurs », le club de voitures télécommandées, en animation… sans oublier le propriétaire de la bétaillère Berliet Strader « pièce rare » venu par la même, pour faire le spectacle avec son équipage équestre, et d’effectuer des « balades en calèche ». Du dynamisme tout ça.

70/80 véhicules, c’est maigre par ici, pour contenter le public des Vieux Pistons Guémenéens. Dommage… Mais j’y reviendrais à Guéméné et je peux vous confirmer d’avoir de très bonnes raisons d’y revenir. Dans les prochains mois.

D’ici là, nous retrouverons le week-end prochain, notre sympathique président, Philippe, au volant de sa « Berlinette », lors des futures parades Mancelles.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire