Des Lister Knobbly Jaguar Refabriquées, le XK donne des idées

On vous a déjà parlé des Jaguar Type E Lightweight et des Jaguar XKSS qui sont refabriquées par la marque anglaise. Une de leurs cousine suit la même voie, la Lister Knobbly Jaguar Stirling Moss.

Point commun entre toutes ces autos : le moteur qui est un XK, le moteur emblématique de Jaguar à l’époque.

Les premières Lister Knobbly Jaguar

La marque Lister naît en 1954. Le but est de construire des châssis de voitures de sport avec des moteurs empruntés à divers constructeurs. La voiture propulsée par le moteur Bristol, l’ex BMW 328, bat régulièrement les voitures d’usine dans les courses de 2L.

Après avoir été motorisée par Maserati, et les Coventry-Climax, la marque lance la Lister Jaguar en 1956. Elle utilise la recette de la marque : un châssis tubulaire, une carrosserie aluminium ouverte et un moteur de Jaguar Type D, alors la référence en terme de voitures de sport.
La voiture va connaître de beaux succès en parvenant à damer le pion à Aston Martin notamment.

C’est finalement en 1958 qu’apparaît la Lister Knobbly Jaguar. Le terme Knobbly, traduit en noueux ou torturé en français, provient de sa carrosserie alu, très étudiée. La voiture va connaître de nombreux engagements, notamment avec la prestigieuse Écurie Ecosse dont on vous a déjà parlé. Les victoires vont s’enchaîner, sous les couleurs bleu et blanches de l’Ecosse comme sous les couleurs de l’usine, un plus traditionnel jaune et vert.
On notera au palmarès des victoires à Spa, à Sivlerstone…

La voiture va connaître une fin de carrière assez brutale quand Scott Brown se tue au volant d’une Lister Knobbly Jaguar à Spa justement. La suite chez Lister, ce sera une voiture à moteur Chevrolet, puis une auto développée par l’aérodynamicien Costin, déjà vu à l’oeuvre sur la Lotus Mk VIII. Lister arrêtera sa marque peu après, les Cooper Monaco à moteur arrière étant plus que dominatrices.

Les nouvelles Lister Knobbly Jaguar Stirling Moss

Brian Lister est décédé depuis, en décembre 2014. Quelques mois plus tôt, il avait vu sa marque se relancer, au menu, la refabrication de Lister Knobbly Jaguar « classique ». La voiture s’échange alors contre des billets de 310.000 € et dix exemplaires de prévus. On ne réinvente pas la poudre, on parle toujours de voitures au châssis tubulaire avec un moteur XK de chez Jaguar.

Les voitures se vendent tellement bien que la marque relance, pour 2017 une édition limitée, la Lister Knobbly Jaguar Stirling Moss. On parle toujours de 10 exemplaires produits, et là, la facture est d’un million d’euros.
On célèbre avec cette auto, la victoire de Sir Stirling Moss à Silverstone en 1958 au volant d’une auto d’usine. Les différences avec les « nouvelles » Lister Knobbly Jaguar « classiques » sont menues.
On parle ici d’une plaque numérotée signée par Moss, avec remise des clés en personne par l’ancienne gloire des circuits. Ensuite, la carrosserie, qui abandonne son aluminium pour faire appel à du magnesium.

Au final, on arrive sur une auto de sport assez exclusive et performante, 330 ch, 841 kg, 296 km/h de Vmax et un 0 à 100 en moins de 4 secondes. Pas mal pour une auto conçue il y a 50 ans !

Vous aimez ? Partagez !

Une réflexion au sujet de « Des Lister Knobbly Jaguar Refabriquées, le XK donne des idées »

  1. Ping : La Costin-Nathan GT, un vrai châssis bois au Mans Classic - News d'Anciennes

Laisser un commentaire