Les résultats de la vente Osenat de Fontainebleau

Dimanche, Osenat organisait une vente aux enchères à Fontainebleau. Si tous les lots ne se vendent pas, les résultats sont plutôt bons, meilleurs que bien d’autres ventes plus grosses en tout cas.

De beaux prix atteints pour cette vente

Trois lots se détachaient au niveau des estimations, et les fortunes sont diverses.

La plus chère, en estimation, était une Ferrari 365 GTC/4 de 1971. Rrestaurée à la fin des années 80 elle était estimé entre 280.000 et 320.000 €, mais elle ne s’est pas vendue.

Une magnifique Delahaye 135 M Cabriolet Chapron de 1939 suivait. Avec une belle histoire et une restauration parfaite elle était estimée entre 250.000 et 300.000 €. Finalement elle est partie pour 324.000 €, très joli score !
Une Maserati Ghibli 4.7L de 1970 était ensuite proposée avec une estimation entre 230.000 et 280.000 €. Elle s’est vendue en plein milieu pour 258.000 €.

Deux autos devaient s’en approcher en valeur, leurs estimations étant restées secrètes. On ne s’est pas trompé, la Ferrari 330 GT est en effet partie à 300.000 €.

Par contre la Countach ne s’est pas vendue…

Les autos aux alentours de 100.000 € ne font pas recette

La première voiture de cette catégorie, une Ferrari 550 Maranello de 1998 estimée entre 100.000 et 120.000 € ne se vend pas. La Testarossa Monospecchio à deux rétroviseurs, déjà proposée à la vente le 20 Mars entre 120.000 et 150.000 € et revue ici avec un prix estimé entre 90.000 et 120.000 € ne se vend toujours pas.
L’Alfa Romeo Giulietta SS estimée entre 80.000 et 120.000 € les rejoint au rayon des invendus.

Trois Jaguar étaient également proposées, la première, une Jaguar Type E V12 Cabriolet de 1972 était estimée entre 90.000 et 110.000 € et s’est vendue 102.000 €.
La Jaguar XK140 SE FHC de 1956, la bleue, estimée entre 85.000 et 105.000 € ne se vend pas.
La Jaguar XK120 DHC de 1953, la verte, estimée entre 80.000 et 100.000 € part pour 84.000 €

Les deux autos estimées entre 80.000 et 100.000 €, la Porsche 911 2.2L Targa de 1970 et la Ferrari 328 GTS de 1987 rencontrent des fortunes diverses elles aussi, la Porsche partant à 114.000 €, la Ferrari restant invendue.

Les trois belles Delage et Delahaye ont du succès

On avait noté trois belles françaises dans le reste du catalogue :

  • Une Delage D8-85 de 1935 estimée entre 50.000 et 60.000 € part pour 55.000 €.
  • Une Delage D8N Pick-Up de 1932 estimée entre 20.000 et 30.000 €, explose son score avec 61.200 €
  • Une Delahaye 134 Berline de 1938 estimée entre 10.000 et 15.000 € assure le quotas d’invendus.

Tous les résultats sont visibles en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire