37th Bristol Classic Car Show : un peu d’exotisme

Chez News d’Anciennes, on apprécie les événements locaux. Mais vous êtes-vous jamais demandé à quoi cela peut ressembler à l’étranger ? Vivant en Angleterre, il serait dommage de ne pas vous faire partager cette expérience. Et quel meilleur exemple que le 37th Bristol Classic Car Show ?

Loin de Londres, on est sur un salon à peu près équivalent en superficie à celui de Rouen. Et de la même façon, on y retrouve des vendeurs de pièces détachées, de miniatures, d’outillage, etc. Rien de bien surprenant me direz-vous, et vous avez raison. Le seul petit détail c’est que nous sommes au Royaume-Uni, et du coup, là où en France trouver la pièce détachée pour son Austin ou sa Triumph relève du marathon, ici il n’y a qu’à se pencher pour en trouver ! (A contrario trouver une pièce pour sa Citroën sera juste impossible).

Comme au Rétro Festival de Caen l’année dernière, le 37th Bristol Classic Car Show avait dédié une partie de l’exposition aux voitures qui ont crevé l’écran. On pouvait ainsi trouver KITT, la Gran Torino de Starsky et Hutch, General Lee de Sheriff fais-moi peur, un trio de Mini venant de l’Or se barre (The Italian Job pour les puristes) ou encore une réplique de la Coccinelle des films Disney. A noter la présence également de la toute première Volvo P1800 utilisée pour  Le Saint, sortie d’une longue restauration en 2013.

Mais comme souvent dans ce genre d’événement, ce qui attire le public, ce sont les voitures exposées par les clubs, ou par les visiteurs. Plus de 50 clubs du sud-ouest de l’Angleterre étaient présents et des centaines de particuliers sont venus exposer leurs autos, pour notre plus grand bonheur.

Il fallait noter la présence assez inattendue d’une bonne dizaine de françaises de toutes les époques, à croire que je suis incapable de couper le cordon avec le pays ! (Les plus attentifs d’entre vous reconnaitront d’ailleurs la 205 GTI 1FM et la 309 GTI Goodwood qui sont apparues dernièrement sur Boitier Rouge)

 

En tout cas, si le Brexit ne me pousse pas à quitter le pays, j’y retournerai l’année prochaine, et vous en ferai certainement à nouveau profiter !

Voici un petit florilège des modèles présents. Si vous souhaitez en voir plus, vous pouvez consulter nos 900 photos dans l’album de ClassicCarNews.

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « 37th Bristol Classic Car Show : un peu d’exotisme »

Laisser un commentaire