Osenat propose de belles autos pour ses prochaines enchères

Il n’y a pas que Bonhams qui organise des ventes aux enchères en ce mois de Juin. La maison de Fontainebleau Osenat proposera également la sienne dans une dizaine de jours.

Cette vente aura lieu le Dimanche 19 Juin à Fontainebleau. Au programme 318 lots, et comme souvent avec Osenat, 214 lots concernent l’automobilia. Les pièces sont de natures différentes, des affiches, des collections de photos, des mascottes, des sculptures, des miniatures…
Ensuite quelques lots concernent des voitures à pédales ou des cyclomoteurs.

Enfin on trouve 81 automobiles à vendre.

Trois magnifiques autos se détachent

La vente Osenat propose dans ses trois premières estimations trois lots de haut niveau.

La plus chère est une belle Ferrari 365 GTC/4 de 1971. La voiture a été restaurée à la fin des années 80 et elle a tellement peu roulée depuis que le moteur est encore en rodage ! Le prix est estimé entre 280.000 et 320.000 €

Juste derrière on trouve un superbe exemple de la qualité de travail des carrossiers français avec une Delahaye 135 M Cabriolet Chapron de 1939. Passée par l’Egypte jusqu’en 1988. La voiture revient alors en France et y subit une restauration complète. Elle est donc présenté dans un superbe état et son estimation de situe entre 250.000 et 300.000 €.

Ensuite une autre italienne, une Maserati Ghibli 4.7L de 1970. La voiture est en superbe état et c’est une seconde main, le premier propriétaire était américain. La voiture est estimée entre 230.000 et 280.000 €.

En plus de ces trois là, deux autos pourraient se situer dans les mêmes prix mais leurs estimations ne sont pas révélées pour le moment.
Il s’agit d’une Lamborghini Countach de 1983 en parfait état de fonctionnement et d’une Ferrari 330 GT elle aussi dans un parfait état.

Beaucoup d’autos autour de 100.000 €

Au dessus des 100.000 € on commence avec un collector pas si ancien, une Ferrari 550 Maranello de 1998. D’origine française cette auto grise possède une sellerie Cartier et se présente dans un parfait état. Son prix est estimé entre 100.000 et 120.000 €.

Ensuite on trouve la Testarossa Monospecchio à deux rétroviseurs, déjà proposée à la vente le 20 Mars. A l’époque son prix était estimé entre 120.000 et 150.000 €. Peut-être plus raisonnable il est ici estimé entre 90.000 et 120.000 €.

Une plus ancienne ensuite, une Alfa Romeo Giulietta SS, pour Sprint Special, une auto de sport à la carrosserie éfilée signée Bertone. Elle est estimée entre 80.000 et 120.000 €.

Trois Jaguar suivent, on commence avec une Jaguar Type E V12 Cabriolet de 1972 en très bon état avec 27.800 miles au compteur.
La suivante est une Jaguar XK140 SE FHC de 1956, une voiture pas si courante et estimée entre 85.000 et 105.000 €.
Enfin, une Jaguar XK120 DHC de 1953, connue pour avoir participé à divers événements de voitures anciennes, Mille Miglia en tête, et estimée entre 80.000 et 100.000 €.

Enfin, deux autos entre 80.000 et 100.000 €, une Porsche 911 2.2L Targa de 1970 et une Ferrari 328 GTS de 1987.

Trois belles Delage et Delahaye

Dans les estimations inférieures à 100.000 e on trouve aussi de belles autos. Le catalogue complet est visible en cliquant ici, mais on notera trois voitures particulières :

  • Une Delage D8-85 de 1935 estimée entre 50.000 et 60.000 €
  • Une Delage D8N Pick-Up de 1932 estimée entre 20.000 et 30.000 €
  • Une Delahaye 134 Berline de 1938 estimée entre 10.000 et 15.000 €

 

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire