Le Mans Classic 2016, infos, engagés, tout ce qu’il ne faut pas rater

Dire que c’est l’événement de l’année en France pour tous les fans de voitures anciennes, qui vont vite, n’est pas usurpé. Le Mans Classic 2016 c’est dans moins d’un mois et on a déjà hâte d’y être.

Tout ce qu’il faut savoir de Le Mans Classic 2016

Affiche Le Mans Classic 2016Le Mans Classic 2016 se déroulera les 8, 9 et 10 Juillet sur le circuit des 24h. Comme les 24h modernes, l’événement est toujours très populaire et on trouvera où faire la fête très facilement dans les campings, peuplé de dizaines de nationalités différentes, c’est certainement, en France, le seul événement de voitures anciennes à avoir cet aspect.

En dehors de la piste, les animations seront nombreuses. On trouvera par exemple un grand village exposants, avec des vendeurs de vêtements, de miniatures, d’automobilia, de documentation, mais aussi des accessoires, des pièces mécaniques et électriques pour vos automobiles anciennes. Classic Auto Elec sera par exemple présent, avec une sacré surprise !
A côté, un village retro avec coiffeur, musique, jeux et même un Cinéma Drive-In seront au programme pour se replonger dans les ambiances d’alors.

Côté autos exposées, on en trouvera à divers endroits du village, sur des thèmes différents, et on s’attend à de très belles autos, comme on avait pu voir en 2014, notre reportage est visible sur cet article.

Là où on trouvera le plus d’autos anciennes à Le Mans Classic 2016, c’est évidemment sur le circuit Bugatti. Tout le long de la piste seront garées des centaines de voitures, de clubs monomarques et multimarques, dont certains auront même le privilège de pouvoir parcourir la piste, sous pace-car évidemment.

Une belle exposition de voitures populaires est également prévue avec un revival de la Nationale 7 reconstitué dans le Village.

Enfin, les paddocks, ils sont accessibles avec l’achat d’un ticket d’entrée spécial. Avec ça, vous pourrez approcher au plus près des autos mythiques qui participeront à ce Le Mans Classic 2016. Ambiance clé de 12 et changement de pignons de boîte au programme, voire réparation improvisée de tôle froissée.

Enfin, Artcurial propose une vente aux enchères pour Le Mans Classic, on vous en parle plus en détail dans notre article dédié.

Sur la piste de Le Mans Classic 2016

L’ambiance est énorme, mais comme tous les événements de ce genre, on vient surtout pour voir les voitures tourner sur le mythique circuit manceau et ses 13,629 km.

Avant de parler des plateaux, on peut signaler que la piste sera aussi utilisée pour des parades de certains clubs, des balades dans des bus anciens, et les voitures à petits moteurs thermiques et électriques, conduits par des enfants dans le cadre de Little Big Le Mans.

Sinon, concernant les plateaux, on en sait beaucoup plus sur les engagés.

Premièrement, les Groupe C. Les autos, dont certaines sont celles que l’on a vu « s’entraîner » au Grand Prix de l’Age d’Or, voir notre reportage ici, et on en compte 50 ! Dedans, des gloires attendues comme les Peugeot 905, les Porsche 962 (12 voitures engagées), des Sauber-Mercedes, deux Nissan, une Toyota et des autos un peu moins prestigieuses comme les Tiga, Spice… Pensez à vos bouchons d’oreille, les autos tourneront en ouverture de Le Mans Classic et ne concourront pas à proprement parler. Ce ne sera que de la «  » » » » »démo » » » » ».

Ensuite, les plateaux plus « classiques ». On commence avec le plateau 1 pour les voitures ayant participé au Mans entre 1923 et 1939, il compte 65 voitures. Du côté des engagés, de grosses Bentley 3litres et 4.5 litres, des Bugatti 35, des Alfa Romeo 8C, Aston Martin Ulster, Delahaye 135, bref des autos dont on se demande comment elles vont si vite !

Le plateau 2 pour les voitures ayant participé au Mans entre 1949 et 1956 avec 75 voitures engagées. Du côté des engagés, plusieurs Jaguar Type C et Jaguar Type D sont prévues, elles seront parmi les favorites. On note aussi la présence de plusieurs DB HBR, de Frazer Nash Le Mans, des Mercedes-Benz 300 SL, des Porsche 356 et 550 pour les plus petites voitures, bref de belles autos, à l’époque où les ailerons et autres appendices aéro étaient absents.

Le plateau 3 pour les voitures ayant participé au Mans entre 1957 et 1961, là aussi on atteint le chiffre de 75 voitures. On y retrouvera encore des Porsche 356, des Ferrari 250 GT Berlinetta dont la Breadvan, des Lister Jaguar, des Lotus Elite, XV, XI, des Morgan et des AC Ace.

Le plateau 4 pour les voitures ayant participé au Mans entre 1962 et 1965, avec encore 75 voitures. On retrouve dans ce plateau les premières Porsche 911, des Jaguar Type E qui se battront sûrement contre les Shelby Cobra, les Ferrari 250 LM et 275 GTB, Lotus Elan, deux Alpine M63 et une M65, des Porsche 904 et les très attendues Ford GT40.

Le plateau 5 de Le Mans Classic 2016, pour les autos ayant participé au Mans entre 1966 et 1971, regroupera lui aussi 75 voitures. Au menu, les autos du Classic Endurance Racing 1, comme les Alpine A220Chevron B8 ou B19, Lola T70, favorites, T210 et T212, Porsche 906, 908 et 910, mais aussi les autos mythiques que sont les Ford GT40 et Porsche 917 !

Enfin dernier plateau, le plateau 6 avec les voitures ayant participé au Mans entre 1972 et 1981 qui sont encore 75. On retrouve là aussi des Chevron, B21, B31 et B26, des Lola T286, T298, T292, des Ferrari BB 512LM, des Porsche 935, des BMW M1 Procar, des Porsche 924 GTR, une Sauber BMW, bref des autos qui se rapprochent un peu plus de ce qu’on a l’habitude de voir au Mans.

Dans tous les cas, même si vous ne pouvez pas venir, nous serons sur place et nous vous proposerons une série de reportages sur tout ce qu’il y a au programme !

Vous aimez ? Partagez !