Vintage Garage est passé sur nos écrans, voici ce que j’en pense

C’était ce soir, l’émission qui a tant fait parlé ses dernières semaines, Vintage Garage, est arrivée sur nos écrans. Deux épisodes pour cette première diffusion sur RMC Découverte. J’ai regardé, voici ce que j’en retiens.

Le déroulement d’un épisode de Vintage Garage

Tout d’abord, les épisodes commencent avec François Allain en acheteur de voiture. Sur les deux premiers épisodes, il va acheter respectivement une Jaguar Xk150 et une Peugeot 205 GTI.
Son but est donc d’acheter la star du futur épisode de Vintage Garage. A chaque fois, pas vraiment de chance, les autos ne sont pas en super état, et si elles présentent bien, les autos ont clairement besoin d’une bonne restauration.

Ça tombe bien, c’est la prochaine étape. L’auto est amenée dans un container et montrée à une sélection de restaurateurs. Ces derniers ne peuvent toucher la voiture et restent en dehors du container. C’est ça qui fait le challenge, les restaurateurs doivent parier sur le fait qu’ils puissent tout faire.
S’en suivent des enchères entre les restaurateurs. Celui qui propose le moins de budget pour la restauration va s’atteler au travail.

Sur le premier épisode, la Jaguar, on, trouve plutôt des actions mécaniques, le moteur à redémarrer et le freinage à remettre en état. Rien de bien méchant, les restaurations sont rapides. Peut-être même que les 6000 € sont de trop, mais une fois de plus, on ne sait rien des heures réelles, et de leur coût.
La Peugeot 205 GTI présentée dans Vintage Garage a elle de sérieux problèmes de carrosserie. Au menu, démontage d’un kit carrosserie, débosselage, ponçage, et peinture pour refaire une superbe voiture.

Ensuite, l’avis d’un people. Rien de transcendant, Paul Belmondo va emmener une Jaguar Type C puis tester la Xk sur le circuit de Montlhéry, on garde à l’esprit que c’est plus un pilote qu’on voit là que le comédien. Concernant Christophe Lambert, ce sont ses souvenirs qu’il fait remonter en conduisant la Peugeot 205 GTI. Par contre, Gérard Welter, le designer de la 205, là c’est la classe ! L’inspiration du dessin, les idées poussées, bref, un bon intervenant.
Avant la vente, on teste aussi les autos à Montlhéry. De belles images dans ce cadre super.

Les deux épisodes vont se terminer par la vente aux enchères de la voiture. Là aussi le but de l’émission est de faire du profit (là aussi, c’est à dire comme dans Wheeler Dealers, voir le point suivant) en partant d’une auto à reprendre et en vendant une auto roulante et en meilleur état. Les bénéfices ne sont pas énormes, mais ils sont là à chaque fois.

Ce que j’ai pensé de Vintage Garage

Sur le premier épisode, j’ai bien vu les commentaires laissés sur notre article annonçant l’émission, et les nombreuses comparaisons avec Wheeler Dealers. Certains parlent d’arnaquer un papy, il ne me semble pas que dans les autres émissions on jette l’argent par les fenêtres. Le but des anglais est aussi de faire un bénéfice.
Dans tous les cas, on voit une belle voiture. Qu’elle coûte 70.000 est un fait. Est-ce cela qui rend la voiture inintéressante ? Non. On voit une belle auto, qui avait besoin d’une bonne dose de mécanique. Certes on est pas dans la restauration de 0 et on arrive pas à un état concours. Mais pour ceux qui comparent aux anglais de Wheeler Dealers, ils ne reprennent que très rarement l’auto de 0. Ah, et ils ne comptent pas leurs heures ! Pour la 205 GTi, là on ne peut pas targuer Vintage Garage de faire dans le très haut de gamme. Les prix ? Ce sont (malheureusement ?) ceux du marché. Du coup, ça équilibre dans le niveau de gamme et dans les époques.

Au niveau des moyens, je trouve qu’on ne s’est pas moqué de nous. Pour des premières, c’est vraiment pas mal. Des efforts sont faits, les petites animations 3D sont bien faites, les prises de vue dynamiques aussi.

Les interventions des restaurateurs sont plutôt didactiques. Le seul moment à « zapper » pour moi est celui avec les people. Si celui avec Paul Belmondo offre de belles images de Jaguar Type C et Xk à Montlhéry, celui avec Lambert… bof.

Bref, j’ai aimé car non, ce n’est pas Wheeler Dealers version française. Ça ressemble mais Vintage Garage n’est pas dans la copie, apporte quelques nouveautés bien vues. On attendra quand même de voir les autres épisodes. Concernant « le fric » il suffit de se rendre dans un salon de voitures anciennes pour en voir. Rappelez vous qu’une Méhari peut monter à 10.000 € !
Et puis, j’aime voir des anciennes à la télé, et les restaurations sont également bien expliquées.

MAJ 25/05 :

Après l’épisode de la Cox, là on a évolué. La voiture est certes populaire, mais on ne peut pas reprocher grand chose à la restauration. La voiture est superbe à la fin, et le restaurateur est un vrai expert. De plus, l’intervention de Nicolas Mas est rafraîchissante, on a cette fois un vrai passionné, qui connaît les Cox.
L’épisode de la Porsche est l’illustration des galères que l’on peut trouver avec des Youngtimers. Par contre, un peu moins intéressant niveau mécanique et restauration.
En gros je reste sur mon idée, une bonne émission, et perso, j’aime toujours l’idées des enchères à l’aveugle. Par contre, où est PN Classic ?

Ah, et pour l’attaque « le présentateur n’y connaît rien », celle-là je ne sais pas d’où elle sort.

Note globale :

4 etoiles

Les plus :

Les moins :

– Une émission sur les voitures anciennes (simplement) Des restaurations pas état concours –
– Des nouveautés qui démarquent de WD Les français râleront toujours du résultat –
– Des autos variées pour le moment Les people ne sont pas forcément nécessaires –
Où le trouver : Sur RMC Découverte les Mercredis 20h50 (6 épisodes)

Vous aimez ? Partagez !

52 réflexions au sujet de « Vintage Garage est passé sur nos écrans, voici ce que j’en pense »

  1. Il s agit d une vrai pepite en terme audimat. Par contre faite des vrais renovations en mettant en valeur les artisans, carrossier peintre mecano sellier ect …..vous pourriez aussi mettre au enchere en direct avevc les telespectateurs pour faire le show….

  2. Bonjour
    j’ai regardé , ce qui me déranges personnellement, c’est le fait que les restaurateurs ne peuvent pas inspecter la voiture ! ni même ouvrir le capot , ça ne rime à rien , je ne comprends pas l’intérêt de la chose , autant jouer à la loterie ! sinon à voir la suite , j’espere que le coté Fric ne va pas occulter tout le coté passion et savoir faire …

  3. J’ai passé un bon moment, même si pour la XK150 il y avait des incoherences au niveau mecanique ( Non la batterie et l’alimentation en essence ne sont pas les deux seules choses qui peuvent empecher un moteur de démarrer), au niveau de la narration ( Le bloc d’origine n’a finalement pas été remonté pour redevenir « matching numbers »?), et de la présentation ( le pneu soi disant crevé paraissait bien neuf, et la poussière plutot factice).

    Effectivement il ne s’agit pas du « wheeler dealer » francais, car c’est un cocktail avec « un tresor dans votre maison » et « Encheres à tous prix ».

    Neanmoins, les protagonistes semblent à l’aise devant la caméra, ce qui est agréable, et il y a toujours quelques petites idées à grappiller.

  4. Bonjour,

    J’ai bien aimé les 2 premiers épisodes, l’émission est un mixte d’émissions diffusées sur RMC ( Wheeler dealers, Démolition tous benef, Enchères à tous prix…)

    Il y a 2 choses qui ne me plaise pas dans Vintage garage c’est dans un premier temps le fait que les professionnels de la restaurations ne puissent pas examiner la voiture afin de faire une offre au plus juste, ce qui collerait plus à la réalité et donnerait de l’intérêt au chiffres annoncés plutôt qu’un prix donné comme un coup de poker.

    Dans un deuxième temps l’intervention d’un people sans compétences reconnues sur la dite voiture, j’aimerai plus l’avis de personnes qui connaisses vraiment le type de voiture présenté ( comme c’est le cas avec Gérard Welter pour la 205 GTI ).

    Je ne regardais plus RMC le mercredi soir ( Top gear France et son présentateur qui aime les voitures mais n’est pas passionné ) avec Vintage garage j’ai retrouvé une émission intéressante.

  5. J’ai aimé l’émission et son concept mais ce qui me dérange le plus, c’est de faire croire aux mécaniciens du dimanche qu’ils vont pouvoir se faire du bénéf en rachetant une voiture en la faisant retaper. Les tarifs demandés par les pros dans l’émission sont loin de ceux demandés en réalité, c’est le jeu de l’émission je sais et ça leur fait de la pub. Ayant moi meme restauré des anciennes je peux vous dire que souvent on explose le budget et souvent sans compter les heures de travail. Bref, enfin une belle émission sur un sujet qui nous passionne et qui fait rêver mais gardons les pieds sur terre, ce n’est pas la vraie vie.

  6. J’ai beaucoup aimé pour ma part !Enfin une émission sur les anciennes en France c’est plutôt cool ! Le côté vente au enchère me gêne un peux mais bon cela passe bien il font pas des bénéfices énormes .
    La semaine prochaine je serai au rendez vous !!

  7. Émission sympa, effectivement comme dit précédemment quelques incohérences, la voiture ne démarre pas la batterie et la pompe ne sont pas les seules choses à vérifier.

    Après côté sécurité départ arrêté pour tester les freins, c’est complètement débile ….
    Et personne ne porte de gants !!!! pour comparer à wealer dealers personne ne travaille sans gants !!!!

    Qu’en est-il côté contrôle technique ?? Et pour les retouches de peinture c’est vraiment du cache misère …

    Un dernier point les tarifs, personne ne donne ses tarifs après chaque réparation contrairement à wealer dealers ??
    6 000 euros forfait restauration sympa pour le travail qui a été fait dessus finalement le mécano ce fait un belle marge mais bon on va dire que c’est le jeu puisqu’ils ne voient rien de la voiture à part une calandre.

    A voir les prochains épisodes ce que ça donne, mais c’est pas trop mal quant on voit la calamiteuse Top gear à la Française avec 3 guignols qui récitent leur texte…

  8. Alors moi je regarde Wheeler Dealers et ce qui me gêne dans Vintage Garage c’est que l’on appelle une restauration en faisant un nettoyage , un changement de pompe et un maitre cylindre de frein lol.
    Le tout pour 7000€ Un jag et 13000€ pour un Porsche en fournissant les pièces à chaque fois mdr , ils se graissent bien les pattes vos restaurateurs , 2 coups d’éponges un peu de vinaigre blanc ouais super.
    Vous ne faites pas de bénef car le prix des pièces ne sont pas calculées.Bref à revoir votre émission.

    • Petite précision, le prix des pièces est bien calculé et s’ajoute au fur et à mesure.
      Il est vrai que les restaurations ne sont pas très profondes, hormis la Cox, et encore.

    • je suis assez d’accords avec vous mais ce qui me dérange encore plus,c’est de voir une 205 gti
      entièrement reprise qui arrive a la vente avec un emblème de capot passablement usé,de la retouche au pinceau sur une xk,du rebouche trou a la vas y que j’te pousse (soudure même pas digne d’un apprenti) et sans se soucier de ce qu’il y a derrière sur la cox,sans parler de la toute petite bosse sur le capot refaite au mastique ,et la porsche aurait mérité un lustrage en trois passes au regard du prix de vente (mais achetée trop cher a la base) .
      ce que je trouve dommage c’est que ce genre d’émission et a mon sens faite pour des gens
      au minimum passionné et bien plus pour certain,mais encore une fois,la production a voulu ratisser large et ça ne va pas s’arranger.
      j’ai regardé quatre épisodes,je vais m’arrêter là et continuer a regarder qlqs émissions anglaise
      ou américaine qui sont très clairement un cran au dessus (overhaulin – car sos par exemple)

  9. Encore un bon moment suite aux épisodes 3 et 4 de ce soir.

    Néanmoins j’espère que dans les prochains montage la séquence de présentation des garages sera supprimées: fastidieuse et répétitive.

    Pour les fans, sachez que la séquence de l’enchère devant le container à lieu dans l’arrière cours d’ODS, au 117 quai aulagnier à Asnières sur Seine. Et pour la séquence de l’achat de la Posche, ca n’a pas pris trop longtemps en déplacement, il s’agit du lot qui est mitoyen au 159.

  10. Ping : Volkswagen et Moi, les anciennes au cœur de la com' du constructeur - News d'Anciennes

  11. Les français sont raleurs, méchants et jaloux. Je le sais bien, je suis français.
    Pourquoi critiquer une émission française pas bien différente des émissions GB et US du moment (custom ou wheeler Dealers). C’est juste pour se plaindre. Je crois qu’il existe un mot (étranger, forcément, le français ne se rends même pas compte qu’il se dénigre), le French Basching. Voilà la France de 2016. Contre !

  12. Bonjour
    Du moins bon et du mauvais.
    Au troisième épisode je préfère regarder sans le son juste pour le plaisir de voir quelques images anciennes.
    Certaines reconstruction avec juste un châssis essaient de faire passer ça pour un véhicule historique ;(.

    Ça s approche des plus mauvaises émissions américaines.
    Désolé

    • Même si j’ai trouvé l’épisode de la Jeep distrayant, il m’a effectivement fait penser à un publi-rédactionel. La voiture à moitié restaurée dans le garage d’un particulier qui n’a pas l’outillage nécessaire, peu crédible. L’arrivée surprise d’un nouveau garagiste spécialiste du modèle, encore moins. Le placement de produit devient un peu envahissant, comme le fournisseur spécialisé anglaise, une pub géante dans l’épisode de la type E.

            • Ben déjà le vouvoiement est probablement factice entre journalistes auto (c’est un petit monde) et le texte a certainement été appris par cœur : « mais laissez moi vous convaincre » ne doit pas être prononcé souvent dans le cadre d’une transaction réelle ! Autant prendre un acteur …

              • Cette partie, oui. Après le fait qu’il faille remonter la voiture peut être réel.
                De toute façon, on ne fera croire à personne que l’équipe de prod bouge pour une voiture et filme sans qu’elle soit achetée ! Donc forcément, pour que ça passe bien à la télé, c’est négocié avant. Tout comme dans « super trop génial top moumoute » Wheeler Dealers, d’ailleurs.

                • Oui je suis bien d’accord, c’est pareil dans wheeler dealers ils en font même des bêtisiers c’est dire … mais du coup les pistons soit disant manquants c’est bidon : ils le savaient forcément … ça fait partie du scénario quoi !
                  Ceci dit je critique mais je regarde ! Mais ayant quelques voitures anciennes, je suis sur ma faim pour le côté technique qui n’est que survolé et le côté « paillettes » sur-développé … dans wheeler dealers, on va dire que le mécano est compétent/sympa/télégénique et qu’on apprend à chaque fois 2/3 trucs utiles …

            • Que l’émission soit écrite, c’est une chose, que ce soit un publi-redactionnel deguise, c’en est une autre. Les arrangements pour les potes, ca nuit à la crédibilité.

              • Tout à fait d’accord, le passage chez British Cars aurait mérité un sous titre « publi rédactionnel ».
                Dans l’ensemble je trouve l’émission assez mauvaise, les prises de vues sont dignes d’un reportage télématin des années 80, le montage est fait au ciseaux, les dialogues, plus ou moins écrits, sont pauvres et surjoués. Dans l’épisode de la E Type, le vendeur et l’acheteur de l’auto ressemblait à des caricatures d’eux mêmes tant ils étaient peu crédibles. Le choix des autos est osé et bon, mais l’inspection préalable est fantaisiste et la négociation, « savamment » orchestrée, est digne d’un sketch.
                Je rejoins également l’avis de la majorité, à savoir que je ne vois absolument aucun intérêt à ce conteneur et à l’estimation des travaux à l’aveugle, si ce n’est à démontrer que les professionnels réalisent des devis à la tête du client. Au passage, j’ai trouvé fort curieux que le professionnel qui remportait l’enchère était systématiquement celui qui était venu avec un plateau (du moins dans les 3 premiers épisodes que j’ai visionnés).
                C’est également très franco français de convier une célébrité à donner son avis sur l’auto, qui la plupart du temps se demande ce qu’elle fait la, je pense que la prochaine étape sera de nous imposer l’actualité de la dite célébrité..
                Le présentateur est en effet compétent, mais dans cette émission passe pour un parfait benêt, découvrant l’invention de la roue. Je suis conscient qu’il joue un rôle à contre emploi, la ou habituellement il est le journaliste spécialisé en anciennes, il doit maintenant se mettre dans la peau de l’acheteur/investisseur passionné mais incompétent qui se remet entièrement à des professionnels. D’autant plus qu’en étant présent depuis tant d’années sur la place, la plupart des gens présents dans l’émission doivent être des connaissances de longue date, ce qui ne favorise pas la spontanéité et l’impartialité.
                J’apprécie l’effort d’avoir voulu faire un concept un peu différent de Wheelers Dealers, mais malheureusement, pour moi, la sauce ne prend pas. Aucun personnage n’est attachant, le présentateur n’est pas à sa place et la mise en scène est à revoir.
                Cependant, en amateur « éclairé », j’ai du mal à me mettre à la place du béotien qui regarde cette émission et à découvert Wheelers Dealers ou Top Gear avec RMC. Je pense qu’elle doit malgré tout plaire au plus grand nombre, et là c’est carton plein, tous les ingrédients sont réunis pour en faire parler le jeudi matin à la machine à café.

            • Ah ça prouve au moins qu’il connait les Jeep ! Ca prouve également que l’absence de pistons et le choucroutage de la coque ont fait l’objet d’une fausse découverte …

    • Par contre, je ne peux pas vous laisser dire ça. Qu’il joue un rôle pour l’émission, ok je l’entends. Mais sinon c’est un journaliste reconnu qui a écrit plusieurs bouquins que personne n’a pris comme des bouquins d’amateurs. Certains sont même des références sur le modèle concerné (cf 204/304).

        • En plus il me semble qu’il est depuis longtemps dans des clubs d’amateurs d’anciennes (sa rare fiat 500 break par exemple) … c’est un faux « naïf » pour les besoins du pitch !
          Je pense qu’ils peuvent encore rectifier le tir en faisant moins de cinoche et en apportant une vraie valeur ajoutée :
          – parler des vrais prix à prévoir sur telle ou telle réparation par exemple plutôt qu’un pseudo devis au doigt mouillé.
          – rencontrer les membres des clubs : ambiance et points à vérifier.
          – montrer ce que l’on peut faire nous même ou pas, quels outils acquérir etc …
          – passer plus de temps sur les entretiens/réparations.
          Mais peut être que cette émission n’a pas été étudiée pour les vrais amateurs d’anciennes ? Auquel cas, rien à dire, surtout si l’audience est là …

          • N’oubliez pas que pour qu’une émission de télé marche, elle doit séduire le plus grand nombre, je ne suis pas sûr que rentrer à fond dans le détail de la mécanique soit intéressant pour la ménagère de moins de 50 ans !

            Pour ma part, je n’ai vu qu’un épisode, et encore, partiellement, ma connexion internet ne jouant pas le jeu outre-manche. Cependant je lis les critiques, et même si certaines ne sont pas infondées sur le »jeu d’acteur » moyen des intervenants, etc… Je crois que beaucoup de gens lui font un procès d’intention erroné. La plupart des critiques se résument à « c’est pas l’émission que JE veux, donc c’est de la merde ». Je crois que c’est largement oublier le principe d’une émission de télé, ce que vous ne faites pas ^^

            • Je ne suis pas forcément d’accord avec ce que vous dites, en tant qu’amateur « éclairé » j’ai toujours trouvé mon compte avec Wheelers Dealers et Car SOS. Mais le français à la critique facile et le concept de cette émission à contre pied du Do It Yourself en faisant intervenir des pros de A à Z est un peu discutable…

  13. Ping : Wheeler Dealers, Tournée Mondiale et version française en approche - News d'Anciennes

  14. Je suis déçu.
    Trouvant les idées « wheeler dealer » ou « overhaulin' » novatrices et attractives pour des personnes intéressées par le sujet, je me suis ennuyé à regarder les deux premiers épisodes de ce programme.
    Toutes les émissions sont scénarisées, c’est évident. Mais celle-ci manque de rythme,
    Je ne parle pas d’avoir 1 image différente par seconde, non, mais j’ai trouvé que la sauce ne prenait pas.

    Il serait plus judicieux de montrer les difficultés et réussites des intervenants, le vrai prix de revient final et donc la réelle perte ou le réel gain (?) lors de la revente. Et pourquoi ne pas aller acheter la voiture en caméra cachée ?
    La monotonie du discours et l’idée du containeur sont à revoir. Je ne sais pas si cela sera revu, puisque je ne regarderai plus l’émission.

    Je pense être un amateur assez éclairé et j’attends toujours l’émission où l’on partira d’une réelle épave, On en fera la restauration, on illustrera cela par des flash-back historiques ou des anecdotes faisant vivre le sujet, on terminera par la présentation et l’essai de la voiture finie, le coût réel et pourquoi pas la possibilité à un téléspectateur de gagner ladite voiture lors de l’ouverture de l’épisode suivant.

    Les Anglais sont sympas, ils donnent toujours des tours de main et des astuces. Même si leur remise en état n’est pas souvent poussée, mais plutôt « cosmétique-vendeuse ». Là aussi, chez les Anglais, le coût réel n’est jamais pris en compte (heures de main d’œuvre du mécanicien).

    Les Américains sont très forts, mais on ne voit finalement que trop peu le travail réel (qui est une prouesse) au profit des présentateurs et des mouvements de caméras pas toujours très heureux. Foose est un réel artiste.

    Enfin, le placement de produits ou de fournisseurs ne me gêne pas si cela reste discret comme chez les Anglais ou visible par intermittence chez les Américains. Ces produits ou fournisseurs financent en partie les émissions et peuvent aussi parfois aider le téléspectateur amateur pour sa voiture.

    J’espère ne pas avoir été trop long ! 🙂

  15. Ping : J'ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu'en pense - News d'Anciennes

Laisser un commentaire