Un beau Retromoteur de Ciney mais qui ne fait pas le plein

Ce week-end de la Pentecôte était marqué, cette année encore, en Belgique par la tenue du salon Retromoteur de Ciney. Le salon reprenait les recettes habituelles mais donne l’impression d’avoir moins attiré les foules que par le passé.

Comme tous les ans, l’accès au Retromoteur de Ciney a été problématique. Les visiteurs nombreux bloquant la route d’accès à plus de 500m de l’entrée, et ce bien avant l’ouverture. Comme les autres années, les organisateurs devaient ouvrir un peu avant l’heure officielle, histoire de désengorger la route.

Pourtant à l’intérieur du marché couvert, une halle aux bestiaux qui constitue le plus grand espace de ce salon, on a pas l’impression d’une si grande affluence. L’endroit est certes très vaste, il n’en reste pas moins que les allées ne sont pas pleines, encore plus avant midi. Attention, nous n’avons pas les chiffres officiels, mais mes impressions sont plutôt partagées.

Baptiste, exposant pour Classic Auto Elec avoue « C’est mon premier Retromoteur de Ciney et je m’attendais à plus d’affluence. Les habitués sont contents de nous retrouver mais globalement ce n’est pas l’affluence des grands salons ». La proximité de Spa Classic les Samedi et Dimanche a peut-être jouée. On en reparlera dans la semaine.
Le marché couvert abrite un nombre impressionnant d’exposants. Les clubs s’y font rare, et on compte plus de voitures en vente que de voitures simplement exposées. Des pièces vous en trouverez mais c’est le nombre de vendeurs de miniatures surtout, mais aussi de documentation et d’automobilia qui impressionne.

Dehors, la bourse a pris de l’ampleur. Par rapport à l’édition 2012 du Retromoteur de Ciney, et ma découverte du salon, elle comporte plus de stands, plus de qualité et moins de « brocanteurs ». Je remarque aussi que les quelques averses n’ont pas fait fuir les exposants.
Au milieu des pièces et de l’automobilia on trouve aussi quelques autos à vendre.

Autour on trouve les autos des visiteurs, toutes ne tiennent pas sur le parking réservé, trop de modernes d’exception y étant acceptées. Les autos représentent des provenances diverses, les populaires côtoient les sportives, les anglaises sont garées aux côtés des allemandes, les françaises sont au rendez-vous mais pas forcément les plus représentées.

Dernier espace, le hall Cinexpo qui se veut la zone premium de ce Retromoteur de Ciney. L’endroit est cosy, moquette au sol et tissu aux murs, des clubs occupent de grands espaces où les jeux de lumières mettent bien en valeur les autos.
En plus des clubs on trouve quelques autos à vendre. Point positif, en France il est parfois difficile d’approcher ces autos, au Retromoteur de Ciney, vous demandez et on vous ouvre la porte, avec même un sourire. Rafraîchissant.

Au final, même si l’affluence n’était peut-être pas à son maximum, le salon Retromoteur de Ciney reste un beau salon, pour les belges comme les français. Dommage qu’il n’ait pas l’aura qu’il mérite, et qu’une grosse exposition « tête d’affiche » ne soit pas prévue.

Photos : Benjamin et Gaultier, que vous retrouvez sur sa page en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

2 réflexions au sujet de « Un beau Retromoteur de Ciney mais qui ne fait pas le plein »

  1. Ping : La Ferrari Mondial, la prochaine à s'envoler ? - News d'Anciennes

  2. Ping : Edito : "oh j'ai vu une voiture ancienne" - News d'Anciennes

Laisser un commentaire