Morceaux d’arts du Samedi : Fabian Oefner

Fabian Oefner est un artiste né en Suisse et qui y vit toujours. Né en 1984, il étudie d’abord à la peinture, la photographie, la typographe et l’histoire de l’art l’université d’Art de Bâle. Après un autre diplôme en Design Produit à l’Université des Sciences et Arts appliqués il est embauché chez Leica. Parallèlement il se perfectionne et fonde en 2013 le Studio Oefner.

Si on en parle aujourd’hui, c’est pour ses trois de ses séries de photos. La première Hatch met en scène la Ferrari 250 GTO. En travaillant à partir de modèles réduits, il recrée des moules des carrosseries des autos. Cela donne trois photos, la première, une « coquille » brisée au milieu d’autres encore entières veut donner l’impression que la voiture est sortie de son oeuf. Les deux autres représentent un moule se fracassant sur un modèle réduit. Contrairement à des Porsche récemment, ici, aucune voiture n’a été maltraitée !

Les deux autres séries de Fabian Oefner sont plus connues. Disintegrating I et Disategrating II sont des chefs d’œuvres pour tous ceux qui aiment la technique et les autos anciennes. Le principe est encore une fois basé sur des modèles réduits, très fidèles puisqu’il faut qu’ils soient le plus complets possibles et qu’ils montrent toutes les pièces de l’auto.
Ensuite Fabian Oefner démonte ces modèles réduits et les met en scène dans de superbes photos, permettant de voir les entrailles des autos tout en simulant des explosions, des désintégrations des autos. Magnifique.

Le reste du travail de Fabian Oefner est visible sur son site en cliquant ici.

Vous aimez ? Partagez !

Laisser un commentaire