Le Tour Auto 2016 de passage à Dijon Prenois, on y était

Hier le Tour Auto 2016 était au Grand Palais pour les vérifications techniques. Aujourd’hui, après la spéciale de Sens – Les Gaillards, les participants prenaient la direction du circuit de Dijon Prenois pour la seconde étape chronométrée de la semaine. Comme on pouvait s’y attendre, un beau spectacle !

Les spectateurs ont fait le déplacement en nombre. À tel point que devant l’afflux exceptionnel, les organisateurs décident d’ouvrir les portes plus d’une heure avant l’heure prévue. Ensuite on assiste a deux balais. Le premier, celui des autos des participants, le second, celui des assistances. Et déjà on apprend que certains n’ont pas chômé.

Ensuite c’est parti pour la première séance, le groupe 3 avec les autos les plus anciennes. Les Ferrari 250 GT SWB, 275 GTB affrontent des MG B, des Alfa Giulietta et Bertone, des Porsche 356 et les mamies du Tour Auto 2016. La bagarre est là au début, et puis les pilotes calment peu à peu le rythme. Il ne faudrait pas casser le premier jour… Pour les résultats, c’est dans notre article dédié visible ici.

Second plateau, le plus attendu puisque la victoire se jouera là. Caron et Lynn avec leurs Cobras veulent faire chuter le no 1, Jean-Pierre Lajournade et sa belle Jaguar Type E. Si c’est bien ce dernier qui signe la pôle, Caron lui ravit la première place, et Lynn la seconde. Le trio restera dans cet ordre jusqu’à l’arrivée. Dommage la Ford GT40 n’a fait que quelques tours d’essais… le reste du plateau est animé et hormis la présence d’une Lancia Fulvia, d’une étonnante Citroën SM et de quelques Lotus, les Porsche, 911 et une 904, sont en nombre comparable aux Cobra et Type E.

Troisième plateau de compétition avec les autos les plus récentes. La Ligier JS2 de Mr John of B est attendue mais ne fait que quelques tours d’essai. On se dit qu’une des têtes d’affiche du Tour Auto 2016 est au tapis mais il est bien au départ, depuis les stands. Les Porsche 911 se battent en tête avec les Ferrari 308… quand revient la Ligier qui anime la course ! Finalement il remporte la course avec deux secondes d’avance sur la Porsche jaune de Lecourt. Joli plateau au passage avec de De Tomaso en nombre, des Ferrari en verve et des plus petites autos, reléguées en queue de peloton : deux Jidé et une Ford Capri.

Pour finir, deux plateaux de regularité. Visiblement les spevtateurs ne sont pas là pour eux et les tribunes se vident. Dommage, les plateaux regorgent peut-être des plus belles autos du Tour Auto 2016. C’est là qu’on retrouve la Ferrari 250 GT Berlinetta Tour de France, plusieurs 250 GT SWB, des Dino, une Ford GT40, des Porsche 911 et 356 et une 904, plusieurs Alpine, des AC Ace, une Maserati 300, des Bertone, les Peugeot 203 et 403, bref là on a une vraie diversité. Dommage que les spectateurs aient manqué ça… Il est vrai que l’horaire n’aidait pas…

C’est la fin de notre reportage. Restez branchés car toute la semaine nous aurons de nouvelles photos et nous vous donnerons bien sûr les résultats.

L’intégralité des photos est à voir dans cette galerie.

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

10 commentaires sur “Le Tour Auto 2016 de passage à Dijon Prenois, on y était”

Laisser un commentaire